Avant/après : un ancien studio se la joue deux-pièces rétro

Par Audrey Couppé de Kermadec, publié le

Cet ancien studio parisien n'est pas étranger à la décoratrice d'intérieur Marie Lacote. Dans les années 80, le 43 m2 appartenait à son grand-père, puis a été légué à sa mère qui n'en faisait qu'un usage occasionnel. Pendant ieurs années, le bien du 7e arrondissement a continué à être entretenu et à profiter à quelques amis de passage à Paris. Mais avec son emplacement idéal et ses nombreux atouts, il était dommage qu'il reste vide une bonne partie de l'année. Lorsque la propriétaire a enfin décidé de le mettre en location, c'est tout naturellement qu'elle a fait appel à sa fille qui lui a redonné un coup de frais plein d'audace et de délicieux anachronismes.

Lorsque sa mère lui a donné le feu vert pour repenser l'appartement, Marie Lacote de Velvet Jungle Interiors s'en est donné à coeur joie. Pour son premier gros projet immobilier, la décoratrice d'intérieur a repris tous les codes qui bercent ses goûts, sans jamais tomber dans l'excès. Nostalgique de l'élégance d'une certaine époque, la pro a façonné un décor vintage avec la dose parfaite d'élégance et de modernité. Le coin nuit qui siégait au centre de la pièce à vivre a été séparé sans être mis sur la touche, les pièces vieillottes et impersonnelles ont fait le plein de caractère et tous les défauts ont été domptés. Cerise sur le gâteau, toute la famille a mis la main à la pâte !
>> Le projet de rénovation en bref >> Lieu : Paris, 7e arrondissement. Surface : 43 m2. Budget des travaux : 50 000 euros tout compris. Durée de la rénovation : 9 mois. Idée : créer un véritable coin nuit séparé, repenser les espaces pour de fluidité, insuffler un esprit rétro parisien dans la déco.
>> A lire aussi >> Une maison sur mesure teintée de touches rétro

agrandir L'entrée n'a pas peur de la couleur

1 - L'entrée n'a pas peur de la couleur - Malgré son ancienneté, l'appartement parisien était resté dans un très bon état. "Puisqu'il n'était pas souvent occupé, il était quasiment intact", se souvient Marie Lacote. Impeccable, certes, mais figé dans le temps ! Dans toutes les pièces, une vague désuète plombait quelque peu l'ambiance. Toute la déco vieillotte a donc été mise au placard, à commencer par celle de l'entrée. Après avoir remis en cause la présence du dressing dans l'espace, Marie Lacote a décidé de le conserver, de le repenser en version XXL et de le dissimuler derrière de larges rideaux. Pour égayer la zone d'accueil et donner le ton, la pro s'est amourachée d'une teinte jaune (India Yellow, Farrow & Ball, n°66) qu'elle a appliquée sur la partie basse des parois. Soulignée d'un liseré noir qui court le long des murs, la tonalité chaleureuse se marie harmonieusement avec le nouveau parquet en chevrons (Leroy Merlin).
>> Marie Lacote, www.velvetjungleinteriors.com/fr
>> L'appartement est à louer sur Book a Flat (www.book-a-flat.com/fr).
>> A lire aussi >> 10 entrées déco qui font bonne impression

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Jeu de lignes et de couleurs dans l'espace d'accueil

2 - Jeu de lignes et de couleurs dans l'espace d'accueil - L'entrée, longue de 2,30 mètres, n'était pas pleinement exploitée. "Sur de 70 cm, dans l'angle de la pièce, il y avait un espace vide", rappelle la décoratrice de Velvet Jungle Interiors. Un buffet Westwing en cordage y a donc été placé pour combler la zone inoccupée et optimiser l'entrée. Au bord de la suspension immaculée, au-dessus du pan de peinture jaune et sur le tapis marocain (Etsy), des lignes noires fuient à l'horizontale et structurent le décor.
>> A lire aussi >> 20 meubles d'entrée pratiques et stylés

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Les fleurs séchées donnent le ton dans l'entrée

3 - Les fleurs séchées donnent le ton dans l'entrée - Si dans l'entrée, "la star, c'est la couleur", les accessoires déco qui surplombent le mobilier sont les parfaits alliés pour la mettre en valeur. Sur le buffet, des photographies encadrées reprennent les lignes du décor, tandis que quelques fleurs séchées disposées dans des vases brisent l'atmosphère classique.
>> A lire aussi >> 12 façons d'adopter les fleurs séchées chez soi

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Le séjour désuet avant rénovation

4 - Le séjour désuet avant rénovation - Avant l'intervention de Marie Lacote, la pièce principale du studio se perdait dans une atmosphère désuète. Le sol était tapissé d'une moquette beige qui a été "un enfer à décoller", tandis qu'un mobilier en bois foncé assombrissait l'espace déjà peu lumineux.
>> A lire aussi >> Avant/après : 10 salons relookés par des pro

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Les espaces ont été rééquilibrés

5 - Les espaces ont été rééquilibrés - "Je voulais créer un décor en hommage à Paris pour les locataires en visite dans la Capitale", souligne la décoratrice. En jouant sur les classiques de l'haussmannien, notamment avec le parquet en point de Hongrie qui imite l'ancien, la pro y a insufflé des touches d'élégance classique, sans jamais s'éloigner de l'air du temps. Mais la décoratrice n'a pas fait que repenser le décor. Entre autres, une vraie place a été redonnée au salon, inexistant il y a quelques mois. Le plafond a quant à lui était rabaissé de 10 cm pour laisser passer discrètement les câbles électriques de tout l'appartement.
>> A lire aussi >> Aménager le salon : les 5 règles à connaître

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Harmonie de tons dans le séjour

6 - Harmonie de tons dans le séjour - Dans le séjour fraîchement rénové, les éléments noirs servent de structure aux pastel feutrés du reste de la déco. Ici, si les styles et les époques se mélangent à chaque recoin, c'est toujours avec finesse et harmonie. Un meuble TV tout en longueur (Maisons de Monde) rééquilibre les espaces, tandis que deux tables basses rebondies font le lien avec le canapé convertible (Made.com). Des rideaux jaune moutarde encadrent les nouvelles baies vitrées.

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir La salle à manger grignotait tout l'espace du séjour

7 - La salle à manger grignotait tout l'espace du séjour - Avant travaux, la salle à manger, un brin désuète, trônait au centre du séjour et perturbait le passage d'un coin à un autre.
>> A lire aussi >> Avant/après : 5 salles à manger rénovées par des pro !

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Les volumes du coin repas ont été revus à la baisse

8 - Les volumes du coin repas ont été revus à la baisse - "Puisque de toutes façons, l'appartement n'est voué qu'à accueillir 2 à 3 personnes maximum, il était inutile de donner une trop grande place à la salle à manger", précise Marie Lacote. Réduit, mais confortable, le coin repas peut recevoir jusqu'à 4 personnes autour de la table ronde (Maisons du Monde) grâce à des chaises en velours très rétro. Juste au-dessus, une suspension Art déco chic et opulente (Westwing) flotte et éclaire l'espace repas avec précision.

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir L'appartement s'est offert une vraie chambre

9 - L'appartement s'est offert une vraie chambre - La présence d'une vraie chambre composée d'un lit deux places et d'une armoire au beau milieu du séjour n'avait pas beaucoup de sens. L'intimité a été retrouvée grâce à la création d'une cloison agrémentée d'une verrière (Leroy Merlin). "Je voulais que la chambre soit séparée, certes, mais qu'elle profite tout de même de la luminosité du salon et qu'elle ne réduise pas l'espace existant", indique Marie Lacote. Ainsi ajourée, la cloison ne coupe pas la pièce à vivre en deux et l'impression d'espace ne s'est pas envolée.
>> A lire aussi >> Nos astuces pour créer un coin nuit dans un studio

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Le coin nuit trônait au milieu du séjour

10 - Le coin nuit trônait au milieu du séjour - Avant que la chambre à coucher ne passe entre les mains de la décoratrice d'intérieur, la modernité n'était pas vraiment au rendez-vous. Sombre et sommaire, le coin nuit méritait un bon rafraîchissement.

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir L'univers Art déco s'immisce jusque dans les draps

11 - L'univers Art déco s'immisce jusque dans les draps - Derrière la nouvelle verrière, la chambre s'est épanouie et a trouvé sa personnalité. "Je voulais absolument une tête de lit originale et imposante pour rendre le décor vivant", explique la pro. Derrière le lit, un coffrage repeint en Green Blue de Farrow & Ball (n°84) s'étend donc tout en largeur. Juste au-dessus, un pan de papier peint à l'imprimé Art déco donne du relief à l'ensemble, tandis que deux suspensions chic (NV Gallery) jouent avec la hauteur de la pièce. Si les tons choisis restent similaires, les tables de chevet ethniques (AM.PM.) créent la rupture avec leur look moderne.
>> En photo : rideaux BHV, parure de lit Caravane.

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Un coin bureau bien proportionné

12 - Un coin bureau bien proportionné - En sortant de la chambre par la porte coulissante, on tombe sur le coin bureau installé par Marie Lacote pour les locataires studieux. Petit mais pratique pour les sessions de travail express, l'élément (Made.com) se compose de deux échelles, dont l'une abrite une tablette et l'autre une bibliothèque. "J'ai repeint la structure en noir pour que le bureau s'intègre mieux dans l'espace. Personnaliser le mobilier pour qu'il colle à nos envies, c'est mon astuce déco !", confie la pro. Une lampe à pince Ikea renforce l'éclairage de l'espace de travail.

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Avant travaux, la cuisine manquait de praticité

13 - Avant travaux, la cuisine manquait de praticité - Avant le passage de la pro, la cuisine fermée manquait de rangement et de personnalité.
>> A lire aussi >> Cuisine en longueur : 20 exemples inspirants

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir La cuisine affiche un look affirmé

14 - La cuisine affiche un look affirmé - "Tout le choix déco de l'appartement découle du carrelage mural de la cuisine, affirme la pro. Il était resté dans un exellent état, donc je voulais le conserver et jouer avec. Le choix du jaune dans tout le 43 m2 vient de là : il fallait intégrer le carrelage dans la déco générale à travers la couleur." Inspirée par le revêtement rétro de la pièce, Marie Lacote compose un décor contrasté boosté par le bleu poudré. Les carreaux de ciment Mosaic Del Sur qui pavent le sol ont été comme une évidence, tout comme les meubes Ikea bleutés qui se sont imposés grâce à leur teinte similaire. Le mobilier a été agrémenté d'un plan de travail en point de Hongrie pour gagner en caractère. "La cuisine a été transformée avec trois fois rien !", s'enthousiasme la décoratrice d'intérieur.
>> A lire aussi >> Avant/après : relooker une cuisine ancienne sans tout changer

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir La salle de bains rose avant travaux

15 - La salle de bains rose avant travaux - Avant rénovation, une baignoire imposante réduisait considérablement l'espace disponible dans la salle de bains. Mais ce n'était pas tout : "Il y avait un profond muret derrière la baignoire. Je craignais de ne pas pouvoir le supprimer car je pensais qu'il contenait la tuyauterie. Or, il s'est avéré qu'il ne servait qu'à poser les produits d'hygiène", explique la pro. Des carreaux rosés recouvraient la totalité des murs de la pièce.
>> A lire aussi >> Refaire une salle de bains moche sans se ruiner

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Une salle de bains aux volumes généreux

16 - Une salle de bains aux volumes généreux - La salle de bains n'a rien à voir avec ce qu'elle était. La baignoire a laissé sa place à une grande douche à l'italienne tout confort habillée de carreaux marbrés (Leroy Merlin). L'élément a été séparé du reste de la pièce par un muret contenant des prises électriques. Un petit banc en bois et des patères optimisent la douche.

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir Symétrie totale dans la salle de bains

17 - Symétrie totale dans la salle de bains - Les toilettes classiques ont été remplacées par un modèle suspendu. Pour qu'il prenne place dans la pièce, la pro a dû créer un coffrage qui se prolonge en muret jusqu'à la douche. En parfaite symétrie, les meubles vasques Ikea entourent la machine à laver. Ils ont été personnalisés par Marie Lacote grâce à des poignées de chez Anthropologie. Pour d'élégance, la robinetterie a été encastrée et deux miroirs Leroy Merlin servent de cadres au décor. Au sol, des carreaux de ciment bleutés (Popham Design) font un clin d'oeil aux tons du reste de l'appartement.

Gwenn Dubourthoumieu

agrandir La Joconde garde un oeil sur la grande salle de bains

18 - La Joconde garde un oeil sur la grande salle de bains - Au fond de la salle de bains, deux étagères prennent place grâce à des équerres Art déco (Amazon) dans un renfoncement inexploité. Quelques crochets servent à suspendre les serviettes tandis qu'un tableau de La Joconde trône fièrement.

Gwenn Dubourthoumieu

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page