22 m2 style "Junior suite"

publié le

22 m2 style "Junior suite"

Adelo pour Sébastien Markoc Sarl

Il était une fois deux anciennes chambres de bonne parisiennes transformées en un agréable studio par le designer d'intérieur Sébastien Markoc. La magie n'a rien à faire dans l'histoire. Un nouvel aménagement, une optimisation de l'éclairage et des réalisations sur mesure sont le "truc" de la métamorphose. Visite.

Dernier étage, sans vis-à-vis, plein sud et vue sur Beaubourg (côté salon), un prix attractif... Ces chambres de bonne avaient de sérieux arguments. Et ce couple parisien n'aura pas hésité longtemps avant d'en faire l'acquisition ; dès que l'opportunité s'est présentée d'acheter les deux anciennes chambres de bonne du 6e étage de leur immeuble, ils ont foncé. "Ils voulaient une chambre comme à l'hôtel pour héberger les amis et la famille de passage. Une suite agréable et fonctionnelle", se rappelle Sébastien Markoc. 

>> A voir aussi >> 5 idées pour agrandir un petit espace  

A l'Assemblée Générale, les propriétaires multiplient les demandes pour récupérer une partie couloir, condition sine qua non pour réunir ces deux espaces, poser une grande fenêtre de toit, apporter des arrivées d'air pour les ventilations, et installer un système de relevage car il n'y avait pas d'évacuation.  

Une fois toutes les autorisations obtenues et après deux mois d'attente, les travaux ont commencé. Aujourd'hui, il est fréquent que les propriétaires quittent leur appartement pour se réfugier dans ce nid douillet et profiter de la vue.  

>> A lire aussi >> Une chambre de bonne comme vous n'en avez jamais vue 

Le projet en bref :

Où : 3e arrondissement de Paris  

Superficie : 22 m2 

Budget : environ 40 000 euros 

L'idée : réunir deux chambres de bonne pour en faire un "studio d'amis". A la façon d'une suite, ce studio devait être lumineux et fonctionnel.  

Imaginer un espace agréable

Ces chambres profitent d'une vue imprenable sur les toits de Paris et sur Beaubourg, sans vis-à-vis, à l'instar de certains grands hôtels. Les propriétaires souhaitaient aménager une petite suite à la manière de ces palaces.  

Aussi, le designer d'intérieur scinde l'espace avec d'un côté la chambre et la salle de bains (environ 7 m2, exposés nord, au frais), et de l'autre la cuisine et le salon (exposé sud, profitant au maximum de la lumière), de sorte que la circulation reste bien fluide. Aussi, c'est un rideau qui sépare les deux pièces.  

>> A lire aussi >> Des idées pour une déco de chambre 5 étoiles 

Profiter de la belle exposition et récupérer un maximum de lumière naturelle

Dans la chambre, le designer d'intérieur troque la "lucarne" contre une très grande fenêtre de toit de marque Velux® pour avoir un maximum de lumière.  

Dans la salle bains, sur le haut du mur, "nous avons créé une verrière pour laisser entrer un peu de lumière naturelle", souligne-t-il. Ici, le pro opte pour un carrelage effet marbre. "La salle de bains est minuscule, je voulais du blanc, un peu brillant, et les éléments les petits du marché.  

Le marbre apporte quelque chose d'un peu luxe, d'autant que l'imitation est plutôt bien faite. Mais, il faut savoir choisir les carreaux au moment de la pose pour aligner le veinage", insiste Sébastien Markoc.  

La porte-fenêtre du balcon a légèrement été agrandie. Et le designer d'intérieur s'est dirigé vers un blanc laqué pour habiller la petite cuisine située au fond du salon. 

>> A lire aussi >>28 plans pour une salle de bains de moins de 5 m2 

Optimisation de l'espace : menuiserie sur mesure et mobilier malin

Sébastien Markoc réquisitionne les sous-rampants et y aménage des rangements. Dans la chambre, sous la fenêtre, il dessine une sorte de commode avec porte coulissante, pour optimiser l'espace. Ici, il a tout calculé au cm près : "Le volume de la chambre a été créé en fonction de la grandeur du lit (140x190 cm)", ajoute le designer d'intérieur. Il a également glissé une penderie avec des étagères, dans le salon.  

"Nous sommes sous les toits, c'était le seul emplacement possible", poursuit-il. A droite de la porte-fenêtre, un placard abrite un ballon d'eau chaude extra plat. "Cette solution s'imposait, puisque nous ne pouvions installer de faux plafond. Sous la porte-fenêtre, une partie du petit escalier devient, au besoin, assise d'appoint. Au fond de la pièce, face à la fenêtre, il imagine une petite cuisine suréquipée : plaque de cuisson, four combiné, réfrigérateur, lave-linge... Rien ne manque.  

>> A voir aussi >> Aménager une petite cuisine : nos 10 conseils 

Créer un espace de caractère

Le designer d'intérieur décide d'apporter à l'espace un peu de cachet via la couleur. Les propriétaires aimaient le gris, le jaune, Sébastien Markoc leur propose du bleu foncé pour la petite chambre. "Ils redoutaient cette teinte. Pourtant, "il ne faut pas avoir peur d'utiliser des couleurs sombres, même sur de petites surfaces, car elles apportent de la profondeur, pourvu qu'elles soient bien lumineuses", précise l'expert. 

Designer d'intérieur Sébastien Markoc, sebastienmarkoc.fr  

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

En vidéos

https://buysteroids.in.ua

https://buysteroids.in.ua

www.gazon.net.ua