Avant/après : nos belles réalisations

publié le , mis à jour le

Photos avant après : relooking, rénovation, transformation, aménagement...

Dondain photographe

Découvrez les rénovations les bluffantes à travers des photos avant/après pleines d'idées déco à piquer sans modération. Modernisation de maisons ou d'appartements, relooking de cuisines, de salons ou de salles de bains, transformation de jardins et de terrasses... Les changements opérés apportent un renouveau qui laisse bouche bée !

Un ancien squat se transforme en loft parisien

Non loin du Canal de l'Ourcq, dans le 19ème arrondissement de Paris, un entrepôt de 260 m2 était laissé à l'abandon depuis ieurs mois. Totalement défraîchi et habité par des squatteurs, le local n'avait pas grand chose d'accueillant, il était donc difficile d'imaginer une rénovation. Un couple de créatifs s'est pourtant lancé dans l'aventure pour faire de ce bien atypique leur lieu de vie. Cinq mois de travaux ont été nécessaires pour transformer le squat en véritable loft industriel. Pour ce faire, les propriétaires ont fait appel à l'entreprise d'architecture intérieure Ouest Home, spécialiste en rénovation intégrale sans sous-traitance. Quant à la décoration, elle fut entièrement assurée par le propriétaire des lieux Yannick Delavau, devenu décorateur d'intérieur à la suite de ce beau projet.

Avant/après : 5 studios métamorphosés par des pro

Qu'il soit destiné à un couple, un étudiant ou un jeune actif, le studio, même riquiqui, doit être aussi accueillant et fonctionnel que possible. Et les défis à relever sont nombreux : que la luminosité fasse défaut ou que les rangements soient inexistants. Pourtant, des astuces existent pour transformer un mouchoir de poche en habitation pratique et cosy. La preuve en 5 rénovations radicales et étonnantes.

Avant/après : un appart de style entre bois et bleu Klein

Non loin du Canal de l'Ourcq, ce 67 m2 parisien était propre, certes, mais mal foutu. Si les deux chambres et le salon n'ont pas bougé d'un pouce, la salle de bains, les WC et la cuisine, très datés, ont fait peau neuve. Aussi, le long couloir qui faisait perdre une place folle a été supprimé par Cyrielle Benaïm, l'architecte en charge du projet. De quoi aménager une pièce en ... Découvrez laquelle !

Nouveau visage pour un duplex des années 90

Décloisonner est devenu en quelques années la nouvelle obsession de l'architecture intérieure. Il faut dire que notre soif de grands espaces ne va pas de pair avec les mètres carrés d'aujourd'hui, les intérieurs ayant tendance à perdre en surface. Ouvrir au maximum les pièces permet toutefois de (re)créer cette impression de grandeur tant recherchée. Le besoin de place, de respiration, a précisément motivé la rénovation de ce 94 m2 parisien. Installé au coeur du 20e arrondissement, le duplex avait des airs de petite maison avec son jardinet attenant. Mais construit dans les années 90, l'immeuble manquait de modernité : en cause, son rez-de-chaussée trop cloisonné. Une restructuration complète était le meilleur moyen de donner du sens à ce bien. Et entre les mains créatives de l'agence Arnaud & Delrue, l'appartement a révélé des atouts insoupçonnés.

Un deux-pièces parisien se modernise pour un jeune couple

Situé dans l'épicentre du 18e arrondissement de la capitale, le deux-pièces de 50 m2 n'avait pas été rénové depuis 30 ans ! Alors séduire de nouveaux occupants n'était pas chose aisée... d'autant pour un quatrième étage plein nord, particulièrement sombre. Un couple de jeunes pas encore trentenaires se met alors au défi d'acheter le bien que démodé, pour en faire un nid à leur image. Désireux d'avoir une première acquisition digne de ce nom, il se fait alors épauler dans la rénovation par Julia Schmit et Anne Fath, architectes d'intérieur de l'agence JUNE.

Une cuisine noire transforme la silhouette d'un appartement familial

Les immeubles des années 60 et 70 ne possèdent pas le charme suranné de l'haussmannien, mais ils offrent à contrario une belle toile d'expression à ceux qui osent se lancer dans l'aventure de la rénovation. Sans murs porteurs pour entraver la créativité des architectes et architectes d'intérieur, ces logements s'adaptent parfaitement aux envies de chacun. Et ce ne sont pas les propriétaires de ce 67 m2 parisien qui diront le contraire. En investissant dans un appartement typique des 60's, à deux pas du parc des Buttes-Chaumont, ils étaient loin d'imaginer que leur bien deviendrait un modèle de modernité. Sous le crayon de l'architecte d'intérieur Cyrielle Benaïm, les cloisons d'origine se sont évanouies au profit d'un espace largement décloisonné. Le tout dicté par une cuisine au caractère bien trempé...

Invitation au voyage dans ce 46 m2 haussmannien

Si les intérieurs haussmanniens font souvent des envieux, n'oublions pas qu'ils ont aussi leur lot de défauts. Le plancher patiné par les années, les cheminées, les corniches dans tous les recoins compensent rarement un manque de luminosité ou un agencement résolument biscornu. Des points noirs auxquels se sont vite confrontés les nouveaux propriétaires de cet appartement niché dans le 12e arrondissement de la Capitale. A l'origine, le 46 m2 était une aile d'un grand repaire familial, fraîchement divisé en deux parties autonomes. Autant dire que la décoration un peu datée n'était qu'un détail parmi les multiples défis soulevés. La décoratrice Aurore Pannier - en charge du chantier - s'est surpassée pour transformer ce morceau d'appartement en véritable cocon indépendant. Une rénovation où glaner de bonnes idées.

Avant/après : 10 chambres qui font le plein d'idées

Pièce clé de la maison, la chambre à coucher n'échappe pas aux travaux de rénovation. Dans cet espace, où style et praticité doivent se conjuguer, il n'est pas toujours évident de concilier les attentes de chacun. Besoin d'air, envie d'une nouvelle déco ou simplement de quelques rangements... Les professionnels déploient leurs talents pour satisfaire nos envies de chambres aussi belles que fonctionnelles.

Avant/après : une cuisine vieillotte modernisée

La blogueuse Eleonora, du blog les Chemins d'Eléonore, nous a ouvert les portes de sa maison en Alsace pour nous faire découvrir sa cuisine de 14 m2 métamorphosée. Adieu les meubles de cuisine en bois rustiques tout hauteur, place à une cuisine moderne, fonctionnelle, avec de la couleur et des carreaux de ciment. Découvrez en photos cet avant/après bluffant.

Un T3 relooké pour une famille de quatre

À Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine, ce trois-pièces familial avait besoin d'un coup de neuf. Habité depuis quelques années par un couple et leurs deux jumelles de quatorze ans, le 70 m2 n'était pas suffisamment optimisé. Mobilier passé, installations abîmées par le passage du temps, absence de rangements... Le lieu manquait de modernité. Hésitant d'abord à vendre le bien, la famille de quatre se décide à entamer sa rénovation. Commencent alors deux mois et demi de lourds travaux, sous la houlette de l'architecte d'intérieur Camille Duchemin.

Quand l'esprit loft réinvente une maison de famille...

Il suffit de jeter un coup d'oeil aux volumes démesurés de cette maison bordelaise pour comprendre ce qui a immédiatement séduit ses nouveaux propriétaires. Avec de 80 m2 de pièce à vivre - donnant sur un jardin cosy -, ce 250 m2 citadin était le lieu rêvé pour s'établir en famille... Ou presque. Car le bel espace ouvert du rez-de-chaussée ne compensait pas les défauts de l'étage, et notamment son manque cruel de luminosité. Ainsi les fenêtres posées au ras du sol n'alimentaient pas suffisamment les chambres mansardées, sans parler de la salle de bains - quasiment aveugle - qui peinait à s'épanouir sur la mezzanine. Redessiner les lignes de toute la bâtisse était essentiel aux yeux de la famille, voilà pourquoi le chantier fut confié aux mains expertes de l'architecte Claire Larhantec, fondatrice de l'agence AIRE.

A Saint-Sulpice, un appartement se révèle avec du home staging

Vivant en Bretagne, les propriétaires de ce 100 m2 pensaient être mutés à Paris prochainement pour des raisons professionnelles. Seulement, un changement de dernière minute bouleverse les plans du couple : le déménagement n'aura pas lieu. Souhaitant vendre dans les meilleures conditions cet appartement récemment acquis, ils font alors appel à Alexia Rhodier, décoratrice d'intérieur et fondatrice de Sweet Home Staging. Ni une, ni deux, l'experte s'attèle à le remettre en état, et à le meubler pour une vente (espérée) rapide.

Une rénovation en or pour ce grand appartement familial

Soigné jusque dans les moindres détails, cet appartement parisien est un petit bijou au coeur de la ville. Modelé par l'architecte d'intérieur Charlotte Féquet, le lieu est un mélange subtil entre charme vintage et aménagements modernes. Rien à voir donc, avec le profil d'origine du 100 m2. Inhabité depuis ieurs années, le logement souffrait de murs noircis par le chauffage, de sols abîmés, de tapisseries tachées... Et la configuration à l'ancienne était particulièrement inadaptée à la petite famille qui rêvait de s'y installer. Pleins feux sur la rénovation radicale de cet appartement familial.

Avant/après : 7 terrasses réaménagées à Paris

Lorsqu'un appartement possède un balcon ou une terrasse, il est impensable de laisser un vis-à-vis, des murs tristes ou un mauvais aménagement gâcher l'espace. Pour redonner vie à ces coins extérieurs, Gaston Bintener, paysagiste, privilégie la verdure. Voici 7 terrasses et balcons parisiens réaménagés par ce pro.

Un repaire familial niché dans une ancienne ferme près d'Annecy

C'est une maison pensée comme un port d'attache, où chaque recoin a été magnifié par l'architecte d'intérieur Valérie Isaac. Entre les murs de cette ancienne ferme de 1850 - située à seulement quelques kilomètres d'Annecy - rien ne vient rompre l'atmosphère douillette qui règne dans chacune des pièces. La bâtisse était pourtant loin de ressembler à un cocon familial au moment de son acquisition, il y a déjà six ans. Le lieu n'avait pas bougé depuis les années 50, décennie durant laquelle les étables et écuries furent transformées en habitation lambda. Autant dire que la propriété n'avait rien conservé de son charme 19e. Si retrouver un peu d'authenticité était nécessaire, la rénovation fut aussi l'occasion d'apporter des lignes modernes à la ferme.

Spectaculaire relooking déco pour ce 70 m2

Niché au pied de la butte Montmartre, l'appartement parisien n'avait pas été rénové depuis la fin des années 70. Même si l'immeuble était en bon état, impossible d'en dire autant du trois-pièces ! Papier peint chargé, déco d'une autre époque, meubles en bois vieillots... l'intérieur sentait la naphtaline. Sur le point de se marier, un couple de trentenaires craque pour la situation idéale du 70 m2. Souhaitant s'approprier entièrement les lieux pour en faire un intérieur à leur image, les propriétaires font appel à la décoratrice d'intérieur Vanessa Faivre.

30 m2 repensés comme un deux-pièces

Direction le 6e arrondissement de Paris, entre le Pont des Arts et le Jardin du Luxembourg, pour découvrir cet appartement refait à neuf par les pro de l'agence Les Murs ont des oreilles. Datés et mal organisés, ces 30 m2 ont retrouvé leur fraîcheur passée. Visite et inspirations déco en images.

Avant/après : 6 couloirs passent du tout au tout

Lors des travaux de rénovation, le rafraîchissement du couloir passe souvent à la trappe. Négligés ou réduits à leur strict minimum, la décoration et l'aménagement du couloir sont pourtant clés pour ce lieu de passage obligé. Qu'il soit étroit, volumineux, sombre ou baigné de lumière, ce petit espace mérite toute votre attention. Zoom sur 6 couloirs bichonnés par des pro !

Changement radical de décor pour cet appartement parisien

Pensé comme un écrin typiquement parisien, cet appartement du 2e arrondissement a de quoi éblouir. Les architectes d'intérieur de l'agence JUNE ont soigné le 50 m2 dans les moindres détails pour offrir au nouveau couple de propriétaires un bien à leur image. Il fallait pourtant du courage - et beaucoup d'audace - pour se lancer dans un tel chantier. Inoccupé depuis près de 15 ans, le lieu semblait s'essouffler sous les tapisseries 1900 et sous un plancher, tellement troué qu'il donnait sur le plafond des voisins. Au de Julia Schmidt et Anne Fath, l'appartement a retrouvé son éclat et savoure aujourd'hui une seconde jeunesse. Une visite qui promet de belles inspirations.

Entre moulures et exotisme, un hôtel particulier se révèle...

En plein centre de Vincennes, un bâtiment empreint d'histoire attendait ses nouveaux propriétaires. Décoré par la mairie grâce à l'action héroïque de ses occupants lors de la Seconde Guerre Mondiale, l'hôtel particulier avait sauvé de nombreuses vies en hébergeant des enfants entre ses murs. 70 ans tard, un jeune couple de globe-trotters et leur petit garçon de trois ans posent leurs valises dans ce premier étage traversant. Vietnamienne et bouddhiste, la propriétaire est immédiatement touchée par l'énergie positive qui anime le lieu. Avec l'aide du cabinet d'architecture Isabelle Le Rest Intérieurs, la famille entame trois mois de travaux pour sublimer le 130 m2.

Avant/après : un appartement parisien mis en boîte

Faire table rase du passé était certainement la meilleure option pour remettre sur pied ce 28 m2 du 10e arrondissement parisien. Perché au 6e et dernier étage d'un immeuble ancien, le bien n'avait pas grand chose de séduisant en l'état. Ce ne sont certainement pas les murs rose bonbon et les pièces d'eau délabrées qui ont décidé le jeune propriétaire à se lancer. Mais plutôt la belle luminosité de ce logement sous les toits qui a fait son petit effet... Confié au talentueux duo du Studio Sur Rue, le petit deux-pièces a dit bye bye aux cloisons inutiles au profit d'un nouveau plan aéré. Une rénovation sous le signe de la modernité.

Un loft rafraîchi profite enfin de son jardin !

Direction Saint-Ouen en banlieue parisienne pour découvrir ce lieu de vie incroyable, imaginé par l'ancien propriétaire, architecte de métier, à partir de deux bâtiments industriels datant de 1906 et 1936. Mis en vente, le loft avait certes du cachet à revendre, mais aussi un sacré rafraîchissement à envisager. La cuisine n'était pas fonctionnelle et le jardin n'avait pas été pris en compte durant la précédente rénovation. Cet espace de 300 m2 séduit tout de même une famille recomposée, qui s'installe accompagnée de ses meubles chinés. Conscients des aménagements à réaliser pour optimiser le bien d'exception, les nouveaux propriétaires et leurs trois grands enfants font appel à l'architecte d'intérieur Marie Verthuy.

Avant/après : au coeur de Lyon, un quatre-pièces relooké avec élégance

Idéalement situé dans le 6ème arrondissement de Lyon, à côté du parc de la Tête d'Or, ce quatre-pièces était resté dans son jus. Plus vraiment au goût du jour, l'appartement cloisonné était à refaire du sol au plafond. Séduit par l'emplacement de rêve du 84 m2, un jeune couple se laisse tenter par son acquisition. Mais pas question d'y habiter avant d'entreprendre des travaux d'aménagement et un relooking déco ! Pour la rénovation de cet appartement de charme, les propriétaires ont été guidés par l'architecte Emmanuelle Houel, à la tête de l'Agence Rénow.

Une rénovation libère un deux-pièces de ses cloisons

Remettre sur pied ce 35 m2 de la Capitale n'était pas une mince affaire. Derrière la façade haussmannienne de l'immeuble en question, le temps semblait s'être figé depuis bien longtemps. L'appartement souffrait notamment d'une configuration à l'ancienne où les petites pièces en enfilade étaient clairement désuètes. Autant de défauts contrebalancés par la belle situation du bien, dans le 10e arrondissement parisien, non loin du canal Saint-Martin. Nul besoin de préciser qu'une rénovation radicale était nécessaire pour répondre aux envies de la nouvelle propriétaire. Entre les mains de Bénédicte Montussac, architecte d'intérieur, le repère parisien a révélé un potentiel jusqu'alors bien caché.

Le charme de l'ancien retrouvé dans ce 100 m2 familial

En matière d'architecture, rien ne peut imiter l'âme d'un appartement du début 19e. Les corniches, le parquet qui craque sous les pieds et les pierres patinées par les années, ça ne s'invente pas. Des atouts anciens certes séduisants mais qui nous font parfois oublier tous les inconvénients cachés. Dans ce 100 m2 du 3e arrondissement parisien, les moulures s'accompagnaient notamment de grandes fissures sur les murs, d'une électricité désuète... Même dans son jus, le bien a séduit une petite famille de trois qui s'est empressée de confier le chantier à Charlotte Féquet. L'architecte d'intérieur - sensible aux vestiges du passé - a donné un nouveau souffle au repère familial.

Un 52 m2 optimisé pour une famille de 3

Dans un état inchangé depuis les années 70, cet appartement montmartrois avait besoin d'un grand rafraîchissement. Sombre et vétuste, le 52 m2 était destiné à accueillir un couple et son bébé. La propriétaire et architecte du bien, Aurélie-Anne Vincent de l'agence Pixel architecture, avait besoin d'un véritable cocon familial fonctionnel. Découverte de cette rénovation qui a permis de dévoiler des poutres en bois pleines de cachet !

Un ancien relais de poste devient cocon familial

Amoureux des rénovations, Aurore et Clément Pontarrasse ne pouvaient pas passer à côté de ce rez-de-chaussée à l'abandon, découvert par hasard dans le centre de Bordeaux. Il fallait bien un petit grain de folie pour se lancer dans une telle réhabilitation... Le bien est en réalité un ancien relais de poste, longtemps utilisé comme garage avant de tomber littéralement dans l'oubli. Autant dire que rien ne le disposait à accueillir une famille de 3. L'ampleur du chantier n'a pas effrayé le couple qui recherchait déjà un plateau brut à investir. Très vite, les plans d'un duplex se dessinent pour ressusciter ce lieu délaissé depuis presque une décennie.

Un appart bordelais sans cloison ou presque !

Sous les toits de cet immeuble à Bordeaux se cache un cocon aux allures de loft. Entièrement repensé par le studio d'architecture intérieure Polka, le 53 m2 autrefois composé de petites pièces sombres est méconnaissable. Dépouillé du lambris daté, le logement semble maintenant respirer, baigné de lumière par ses nouvelles ouvertures. Surtout, la rénovation a permis de dire bye bye aux cloisons inutiles et au faux plafond qui ne faisaient qu'encombrer l'espace disponible. Une fois les travaux achevés, l'appartement a rajeuni de 20 ans. Une véritable cure de jouvence.

A Montmartre, une famille dévoile son repère de charme sous les toits

Le dernier étage de cet immeuble parisien était scindé en deux appartements. Tous deux rénovés fin des années 90 pour remplacer une dizaine de chambres de bonne, ces logements n'étaient au goût du jour. Cependant, une famille de cinq ressent un coup de coeur pour ce sixième étage lumineux, formant une parenthèse coupée de l'agitation du quartier montmartrois. Accompagné de ses trois enfants, le couple fait l'acquisition des deux biens dans l'optique d'une transformation radicale. Epaulés par Sophie Godin, designer d'intérieur chez Alice Design, les propriétaires saisissent le potentiel de la surface de 103 m2. Trois mois après, les deux biens sont transformés en un seul et même appartement traversant de quatre chambres, idéal pour une famille nombreuse !

Une cuisine s'ouvre généreusement et gagne en éclat

Cette meulière située à Enghien-les-Bains n'avait pas été rafraîchie depuis les années 70. Rien d'étonnant donc, si les propriétaires se sont empressés de faire appel à Gurvan Le Garrec pour tout remettre au goût du jour. Faute de temps et de budget, la rénovation complète des 120 m2 devra se faire en ieurs actes. La première étape de la réhabilitation s'est faite sans encombre en seulement deux mois et s'est concentrée sur le relooking et le décloisonnement du rez-de-chaussée. La cuisine, autrefois vieillotte et isolée, a été le point d'orgue de ce projet. Zoom sur sa modernisation.

Afficher d'articles

[En vidéo] Un studio versaillais repart sur des bases saines

Le propriétaire de ce 20 m2 versaillais souhaitait se lancer dans la location immobilière. Le début de l'aventure a été marqué par la rénovation du studio, un coup d'envoi lancé par l'architecte d'intérieur Marion Gouëllo. En seulement deux mois, la pro a révélé les atouts cachés de ce mini appartement locatif qui a tout d'un grand !

Avant/après : un vieil appart banal gagne en mordant

Pour son petit appartement perché dans le Marais à Paris, la jeune propriétaire voulait le meilleur. Lassée de la vieille moquette, des murs blanc cassé, du manque de rangement et de luminosité, elle a fait appel aux services des pro de Transition Interior Design. En 4 mois, les architectes d'intérieur ont créé une entrée digne de ce nom, un séjour plein d'éclat et des pièces d'eau comme des écrins de douceur. Zoom sur ce 45 m2 rafraîchissant !

À Rennes, un appartement 18e renaît de ses cendres

Impossible de résister au charme de cet appartement rennais, petit bijou 18e au coeur du vieux centre-ville. Avec ses moulures d'époque et son parquet versaillais, le 154 m2 avait tout pour plaire aux nouveaux propriétaires... en tout cas sur le papier. Derrière la belle enveloppe se cachait en réalité une foule de défauts. Laissé dans son jus depuis des années, le logement manquait notamment de cohérence, dénaturé par des peintures colorées et des agencements vieillots. Surtout, les attraits anciens n'étaient pas suffisamment entretenus. L'architecte d'intérieur Inma Valero a pris le chantier à bras-le-corps pour ressusciter l'appartement familial. Une rénovation qui laisse bouche bée.

Un studio sans saveur transformé en cocon scandinave

Situé non loin de Chantilly, ce studio en bordure de forêt n'avait pas été rénové depuis une quinzaine d'années : le 20 m2 était resté dans son jus. Le manque de rangements et de style n'ont pourtant pas effrayé la nouvelle propriétaire des lieux, ravie de mettre fin aux locations pour acquérir un premier bien. Avec un budget d'environ 50 000 euros, la nouvelle occupante souhaitait surtout rendre la studette pratique au quotidien. Grâce au soutien de Patricia Coignard, architecte d'intérieur et décoratrice de l'agence Atmosphères Design, le lieu est devenu fonctionnel et séduisant.

Avant/après : un appartement modulable à souhait

Entre les mains de l'architecte DPLG Mariangela Iannone, ce 70 m2 parisien a dévoilé un tout autre visage. La famille de propriétaires déménageant à l'étranger, le bien devait être rafraîchi pour acceuillir une locataire... C'était sans compter sur notre architecte qui, loin de se contenter d'un relooking, a décidé de restructurer l'appartement. Il est vrai que les lieux manquaient de luminosité, notamment à cause du long couloir central. Aussi sombre qu'étriqué, il ne faisait qu'encombrer les mètres carrés habitables. Pour remédier à ces multiples défauts mais aussi répondre aux exigences de la location, il était nécessaire de repenser la circulation.

Un coin nuit s'invite dans ce studio minimaliste

Repenser un studio banal en véritable bulle de douceur n'est pas une mince affaire. En particulier quand le bien en question manque autant de praticité que de charme. Perché au 14ème étage d'une tour parisienne, ce 18 m2 n'offrait ni espace de rangement, ni coin nuit à la nouvelle propriétaire des lieux. Une épine dans le pied quand on vit dans un volume aussi restreint. Sous l'impulsion de Sabrina Julien, architecte d'intérieur et fondatrice du Studio Beau Faire, l'appartement s'est transcendé : les rangements fourmillent maintenant dans le nouveau cocon, oscillant entre bois et béton.

Une maison écolo recomposée pour une famille de 6

Nicolas Lehanneur, architecte d'intérieur et fondateur de l'entreprise Bat and Co, a su déceler tout le potentiel de cette maison des Yvelines pour qu'elle devienne un cocon familial pour six. Acquise dans un "état passable" et souffrant d'un aménagement peu adapté à la vie de famille, la demeure de 200 m2 a été revue de A à Z pour coller aux besoins et aux valeurs écologiques du couple de propriétaires. Isolée et repensée pour être " douce avec la planète", elle gagne au passage des chambres pour satisfaire tous les membres, et même un sauna relaxant !

Un 50 m2 se joue des codes dans le Marais

François Morrier, cofondateur de la marque Aime Skincare, affectionnait tellement son quartier qu'il a décidé de déménager à seulement quelques numéros de son ancien appartement situé dans le Marais à Paris. Dès la première visite du bien, le jeune entrepreneur s'imaginait déjà restructurer le 50 m2 comme pour sa première rénovation, en décloisonnant le séjour et en inversant la cuisine et le salon. Après un peu de deux mois de travaux, la couleur donne le ton tout en sublimant les volumes haussmanniens, et les styles s'entremêlent pour façonner un décor qui challenge les codes du classique. Découverte.

Près de Lyon, une maison repense ses volumes

Un espace baigné de lumière, à la fois cocooning et fonctionnel ; voilà ce dont rêvait la famille qui a posé ses valises dans cette maison des années 70. Etablie près de Lyon, l'habitation offrant un beau panorama sur la campagne mornantaise, manquait cependant de praticité. En cause ? La configuration très biscornue de ce 160 m2. La luminosité péchait dans ce rez-de-chaussée pourtant pourvu de trois baies vitrées, un véritable point noir pour les nouveaux propriétaires. Confié aux décoratrices Elsa Grambert et Aurélie Rodriguez, le chantier a redoré le profil de cette maison familiale.

Avant/après : 100 m2 réaménagés pour un couple avec bébé

C'est à deux pas du métro Villiers dans le 17e arrondissement de Paris, qu'Eva et Grégoire sont tombés amoureux de ce 100 m2 au charme purement haussmannien. Bien que daté, cet appartement offrait un fort potentiel déco, mis en valeur par l'architecte d'intérieur Charlotte Féquet. Avant/après bluffant.

Avant/après : un appartement parisien sous les toits

En plein coeur de Paris, à quelques pas du carrefour de l'Odéon, cet appartement où rien n'avait été fait depuis les années 80, nécessitait une véritable rénovation. Tant sur le plan aménagement que décoration, l'ensemble de ce projet a été confié à Anthony Fitoussi, architecte d'intérieur et designer.

Coup de neuf pour ce 49 m2 parisien devenu tendance

Avant d'être vendu, cet appartement parisien était habité par une femme seule pendant près de dix ans. Le trois-pièces du quartier Arts et Métiers, situé non loin du marché des Enfants-Rouges, était aménagé au goût de son occupante. Bien qu'habitable, le logement n'était aux normes, le carrelage au sol refroidissait l'espace et la décoration était trop personnelle... Bref, l'ensemble manquait de cachet et les volumes du bien n'étaient pas valorisés. Racheté pour de la location longue durée, le 49 m2 devait être entièrement refait. Sa rénovation a alors été confiée aux mains de Carla Lopez et Margaux Meza de l'agence Transition Interior Design. Quant à la décoration, elle a été réalisée en collaboration avec la nouvelle propriétaire, Tram Hennekens.

[Best 2018] Top 10 des reportages avant/après qui vous ont plu

Découvrir un appartement rénové ou une maison refaite à neuf, c'est bien. Avoir un aperçu des lieux avant travaux, c'est un vrai . De quoi se replonger dans l'histoire du bien : qui vivait là ? Dans quel état étaient les murs et les sols ? Quelle décoration avait été créée ? Comment s'agençaient les différentes pièces ? Bref, une chouette façon de se rendre compte du travail réalisé par l'architecte ou le décorateur d'intérieur en charge du projet.

A Bordeaux, un séjour laisse apparaître ses charpentes

Dans cet appartement bordelais, tout était à refaire. Perché au-dessus d'un garage, le duplex était laissé à l'abandon avec des murs à moitié abattus et des revêtements d'un autre temps. L'exposition plein sud mais aussi les 80 m2 habitables ont tout de même séduit un jeune couple en quête d'un nouveau logement à investir. Une fois la vente effectuée et avant d'emménager, les nouveaux propriétaires ont fait appel à Alexandra Julien, architecte d'intérieur au sein de l'entreprise de rénovation Studio Polka.

16 m2 en pour ce vieil appart en panne de clarté

Il fallait avoir l'oeil pour déceler le potentiel de ce vieil appartement sous les toits. Difficile de faire abstraction de la couche de désuétude et de vieilleries dans lequel l'ancien 60 m2 macérait depuis des années, à l'ombre des tendances actuelles. Missionnée par les nouveaux propriétaires, l'architecte DPLG Mélanie Gonin a pourtant su deviner les atouts cachés du bien ! Sans aucun regret, elle s'est séparée de tout ce qui le composait, ne conservant que la structure et mettant les poutres anciennes à nu. Fort de ses 16 m2 gagnés sous les combles et de sa grande verrière d'atelier, le trois-pièces est méconnaissable.

Cet appartement a tout gagné : du style et une pièce en

Perché au 10ème étage, cet appartement boulonnais profite d'une vue imprenable sur la ville lumière et ses alentours ; un privilège pour ce secteur. Mais derrière les murs de cet immeuble des années 70 se cachait un bien extrêmement vétuste. Le 60 m2 souffrait de revêtements défraîchis et d'un manque de clarté... un comble puisque le lieu possède de nombreuses baies vitrées ! Appelée à la rescousse par la jeune propriétaire, l'architecte d'intérieur Laurence Garrisson a mené le projet dans un but précis : donner une nouvelle âme à ce trois-pièces malmené par les années.

Un 40 m2 parisien gagne en standing

Haut perché dans un immeuble du 11ème arrondissement, cet appartement manquait réellement de fonctionnalité. Plutôt vétuste, le trois-pièces de 40 m2 avait désespérément besoin d'un relooking ! Configuration à l'ancienne, pièces cloisonnées, parquet défraîchi... Tout était à refaire. Des défauts qui n'ont pas empêché l'architecte d'intérieur Alexandre Murard de voir le potentiel du bien, comme la double exposition.

Avant/après : coup de frais pour le séjour d'une meulière

C'est une meulière pensée comme un véritable cocon familial. Située en périphérie de Paris, cette maison ancienne n'avait pas subi de travaux depuis l'emménagement en 2014, d'une famille de cinq. Autrefois mal agencé et manquant clairement de luminosité, le rez-de-chaussée a été entièrement remanié. Amandine Branji et Pauline Keo - fondatrices de l'agence ADC l'Atelier d'à Côté - signent ici une réalisation tout en douceur. Coloris pastel, matières naturelles, lignes scandinaves, la visite de cette pièce à vivre promet de belles découvertes.

Avant/après : un ancien garage se transforme en cocon industriel

Insolite, cette habitation indépendante de la métropole de Bordeaux a été construite à partir d'un ancien garage. Ce local technique de 110 m2 a appartenu au grand-père du propriétaire et c'est son petit-fils, épaulé par sa conjointe, qui s'est chargé de sa transformation. Avant les travaux, le hangar en forme de long rectangle n'était pas habitable, proche d'un plateau vide que d'une maison de famille. Décidé à transformer cet entrepôt en loft moderne, le jeune couple a fait appel à l'architecte Elisabeth Manguin.

Un 55 m2 entre charme de l'ancien et inspiration nordique

Plutôt bien agencé et en assez bon état, ce deux-pièces du 14e arrondissement de Paris avait tout de même besoin d'un petit coup de jeune. Réalisée par l'équipe de l'agence d'architecture intérieure et décoration Les Murs ont des Oreilles, cette rénovation aura duré 2 mois et demi. N'attendez pour découvrir le résultat !

Un 127 m2 familial transforme ses faiblesses en atouts

Malgré une situation privilégiée dans le 12e arrondissement de Paris et de grands volumes authentiques, l'appartement de 127 m2 peinait à s'épanouir. Trop sombre et pas suffisamment adapté à la vie de famille, le bien a dû être confié aux bons soins de Margaux Meza et de Carla Lopez de l'agence Transition Interior Design. Pour coller aux envies des propriétaires et redonner à l'appartement l'éclat qu'il méritait, les deux pro ont dû relever leurs manches... Verdict après 4 mois de travaux ? C'est le jour et la nuit !

Avant/après : 10 chambres se transforment en cocons douillets

Si l'on y passe bien souvent que la nuit, la chambre est un lieu intime à ne pas négliger. Espace étroit, pièce trop sombre, manque de rangement, déco dépassée ou impersonnelle... Les faux pas sont multiples dans le coin nuit. Pour faire de beaux rêves et vous sentir parfaitement à l'aise au moment du coucher, inspirez-vous sans modération de ces 10 chambres rénovées avec goût par des pro.

Avant/après : un petit duplex corrigé du sol au plafond

Aux derniers étages d'un vieil immeuble, ce petit duplex surplombe les toits du 5e arrondissement de Paris. Haut perché et vertical, le 30 m2 fait le plein de luminosité et de potentiel. Mais lorsque la propriétaire de l'appartement fait son acquisition après une location de longue durée, il s'aperçoit que tout est à refaire. Ni une ni deux, les trois pro de l'agence Les Murs ont des Oreilles prennent le projet en main et balayent les outrages du passé pour façonner un cocon moderne et pratique sur deux niveaux.

Mini cuisine de 2 m2 rénovée "homemade"

Pour rénover leur petite cuisine de moins de 2 m2, les propriétaires de cet appartement de Boulogne-Billancourt n'ont pas chômé. En d'avoir déplacé la pièce en lieu et place de l'ancienne salle de bains, le couple a dû faire face à quelques contretemps. Mais le résultat en valait la chandelle ! Grâce à quelques astuces gain de place et à du mobilier sur mesure, la kitchenette vieillotte laisse place à une mini cuisine bien optimisée pour deux. Découverte.

Avant/après : 5 maisons de rêve à la rénovation bluffante

Restées dans leur jus, nombreuses sont les demeures qui passent par la case relooking. Qu'il s'agisse d'une maison de campagne utilisée en résidence secondaire, ou d'une bâtisse familiale occupée à l'année, une rénovation peut s'avérer bénéfique. Ces maisons de famille n'étaient au goût du jour. Souvent vétustes, sans style défini, l'aménagement et la décoration étaient à revoir. Zoom sur 5 maisons repensées du sol au plafond par leur propriétaires et des équipes de pro.

2 semaines pour rénover une petite salle de bains de 3,5 m2

En seulement 2 semaines, Laurène et son compagnon ont réussi la prouesse de rénover leur petite salle de bains de A à Z. Du sol au plafond, tout a été détruit et refait dans une ambiance zen et naturelle. Découverte de 3,5 m2 remplis d'idées pour optimiser l'espace !

Avant/après : coup de neuf pour cette maison de ville de La Rochelle !

Cette maison rochelaise de deux étages avait beau être pleine de charme, elle n'était au goût du jour. Séduit, un couple s'est porté volontaire pour l'achat et la rénovation de la bâtisse, située au coeur d'une rue passante, dans le quartier Lafond/Beauregard. Bien qu'habitable, l'intérieur était humide et l'isolation entièrement à refaire. Loin du goût de ses nouveaux propriétaires, la déco de la maison restée dans son jus, était à revoir. Les deux acheteurs ont été épaulés par l'architecte Alizé Chauvet, qui a imaginé le projet de rénovation de bout en bout.

Avant/après : un ancien studio se la joue deux-pièces rétro

Cet ancien studio parisien n'est pas étranger à la décoratrice d'intérieur Marie Lacote. Dans les années 80, le 43 m2 appartenait à son grand-père, puis a été légué à sa mère qui n'en faisait qu'un usage occasionnel. Pendant ieurs années, le bien du 7e arrondissement a continué à être entretenu et à profiter à quelques amis de passage à Paris. Mais avec son emplacement idéal et ses nombreux atouts, il était dommage qu'il reste vide une bonne partie de l'année. Lorsque la propriétaire a enfin décidé de le mettre en location, c'est tout naturellement qu'elle a fait appel à sa fille qui lui a redonné un coup de frais plein d'audace et de délicieux anachronismes.

Avant/après : un 50 m2 relooké avec des airs de loft

Au coeur du 3e arrondissement de Paris, ce rez-de-chaussée sur cour était dans un piteux état. Subissant des travaux de façade peinant à se terminer, l'appartement souffrait de murs humides, de fuites d'eau et d'un sol bas de gamme. Malgré la perspective d'une lourde rénovation, un jeune couple a été convaincu par l'acquisition de ce logement ancien, séduit par le cachet décelé et l'emplacement de rêve du 50 m2 niché entre République et les Grands Boulevards. Les acquéreurs ont confié la maîtrise d'oeuvre à Little Worker, société de conception et de rénovation d'appartements.

Avant/après : un vieil escalier retrouve tout son charme

Dans cette vieille bâtisse datant de 1910, tout était à refaire. Sur une toile de fond authentique rythmée par des moulures d'origine, un parquet ancien et de généreux volumes, deux niveaux se déploient, reliés par un grand escalier d'époque. Si à l'arrivée des nouveaux propriétaires, l'élément tenait encore la route, il méritait un bon rafraîchissement. Pour redonner à l'escalier toutes ses lettres de noblesse, Hortense Reynaud, architecte DPLG pour l'agence PPil, a entrepris de nombreux travaux d'embellissement, rendant méconnaissable les marches et la rambarde usées.

- 1 / 5 -

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

En vidéos

agroxy.com

ka4alka-ua.com