Pour l'anniversaire posthume d'Yves Klein, Nice s'habille d'un bleu emblématique

Par Cécile Vaiarelli - Côté Sud N°173 - août/septembre 2018, publié le
Pour l'anniversaire posthume d'Yves Klein, Nice s'habille d'un bleu emblématique

Pour l'anniversaire posthume d'Yves Klein, Nice s'habille d'un bleu emblématique

Les Archives Yves Klein. EA 2018.

A l'été 2018, Yves Klein aurait eu 90 ans. À Nice, sa ville natale, un hommage inédit dévoile le premier volet d'une ambitieuse rétrospective numérique. Une immersion visuelle et sonore où brille pour toujours l'éclat du pigment pur. Au Muy, la Venet Foundation prolonge l'aventure monochrome.

Disparu à 34 ans, pour celui qui affirmait être artistiquement "arrivé dans la zone de l'immatériel", célébrer aujourd'hui les 90 ans de sa naissance serait une abstraction plutôt réjouissante. Né à Nice en 1928, la courte séquence de la vie d'Yves Klein a su embrasser le vide, l'infini, le geste, le futur, le ciel et le dépassement de toutes les problématiques de l'art.  

>> A lire aussi >> Deux nouveaux musées pour Angers et Saint-Malo 

Rendez-vous au centre commercial Nicétoile pour une nouvelle exploration de l'oeuvre et du monde d'Yves Klein. L'application pour tablette ou Smartphone de "LEXPO Augmentée Yves Klein... La vibration de la couleur", déclenche son dispositif de réalité augmentée avec 101 ballons bleus et blancs déployés dans le ciel de Nice.

Rendez-vous au centre commercial Nicétoile pour une nouvelle exploration de l'oeuvre et du monde d'Yves Klein. L'application pour tablette ou Smartphone de "LEXPO Augmentée Yves Klein... La vibration de la couleur", déclenche son dispositif de réalité augmentée avec 101 ballons bleus et blancs déployés dans le ciel de Nice.

LEXPO Augmentée. Yves Klein, Londres, 1957.

L'artiste visionnaire s'affranchit cet été du format muséal, le temps d'une exposition inédite. Le centre commercial Nicétoile accueille une exposition numérique innovante qui place cette figure incontournable de l'art au coeur de l'invention. Intitulée "LEXPO Augmentée Yves Klein... La vibration de la couleur", elle est, à l'initiative de l'Agence Artcurial Culture, la première d'une rétrospective numérique destinée à voyager durant dix ans. Immersion visuelle et sonore dans l'univers des "sculptures éponges" et "reliefs éponges" en Leap Motion, c'est-à-dire en faisant pivoter virtuellement les oeuvres. Procédés tactiles et scénographie synchronisée avec les mouvements des visiteurs autour des Anthropométries, son octophonique pour la Symphonie Monoton-Silence, acte fondateur du maître. 

>> A lire aussi >> Benjamin Graindorge, l'exposition design à Marseille 

Yves Klein à la galerie One à Londres en 1957. Couleur émotionnelle, sensibilité cosmique et soif de liberté habitent son univers poétique.

Yves Klein à la galerie One à Londres en 1957. Couleur émotionnelle, sensibilité cosmique et soif de liberté habitent son univers poétique.

Les Archives Yves Klein. EA 2018.

Un parcours-découverte qui, du matériel à l'immatériel, de l'International Klein Blue (IKB) au monochrome, désigne le bleu outremer comme autant de "paysages de la liberté". La réalité augmentée s'empare des sculptures aérostatiques exposées à Paris en 1957 pour un lâcher de ballons sur la baie des Anges. Toujours à Nice, la proximité du Mamac et de ses collections permanentes dédiées au nouveau réalisme replace Klein comme figure tutélaire dans le contexte historique d'une époque foisonnante. Tandis qu'au Muy la Venet Foundation dédie son exposition estivale à Yves Klein avec l'installation Pigment pur, véritable symphonie monochrome qui investit le sol de la galerie à la manière d'une matière picturale hypnotique et vivante. 

YVES KLEIN -- À Nicétoile, jusqu'au 30 septembre 2018, accès libre. Venet Foundation, jusqu'au 14 septembre 2018, sur réservation. 

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page