Fermer

cotemaison

Fermer

cotemaison

Quand le laiton devient décoratif

Par Virginie Bertrand - Côté Paris n° 54 - décembre 2017/janvier 2018, publié le
Quand le laiton devient décoratif

Quand le laiton devient décoratif

Paolo Rizzatto / Les frères Campana / Studio Job / Nika Zupanc

Doré, rosé, poudré, vernissé... Le laiton serait-il l'alliage préféré des designers ? Une manufacture italienne de renom, Ghidini Giuseppe Bosco, croise le cuivre et le zinc avec douze grands créateurs internationaux de renom.

Haute facture ! Mobiliers d'exception, arts décoratifs, lampes et bouts de canapés prennent des airs de joaillerie. L'atelier Ghidini Giuseppe Bosco à Brescia, à une heure de Milan, spécialiste dans la forge du laiton depuis trois générations, travaille depuis toujours avec les grandes marques. 

"Leporello junior" tabouret de Paolo Rizzatto. "Kaleidos" petite lampe murale des frères Campana. "Holder" bougeoir du Studio Job. "Sunset" miroir de Nika Zupanc, créatrice slovène.

"Leporello junior" tabouret de Paolo Rizzatto. "Kaleidos" petite lampe murale des frères Campana. "Holder" bougeoir du Studio Job. "Sunset" miroir de Nika Zupanc, créatrice slovène.

Paolo Rizzatto / Les frères Campana / Studio Job / Nika Zupanc

Surnommée le "sellier du métal", la fonderie accumule par exemple pour Swarovski de 800 moules. Le savoir-faire des soixante-dix artisans d'art se traduit dans l'ingéniosité des formes, la finesse inégalable des détails, le polissage à la main. Excellence oblige, sous l'impulsion de son directeur de création Stefano Giovannoni, la maison lance, il y a moins d'un an "Ghidini 1961", une structure qui hybride, pour mieux débrider, les designers et les artisans le temps de quelques folles éditions, en dehors des impératifs des marques, de prix, de toute rationalité.  

Stefano Giovannoni, directeur de création de "Ghidini 1961".

Stefano Giovannoni, directeur de création de "Ghidini 1961".

Piero Fasanotto

Des éclats d'or et de douce folie nés de collaborations audacieuses. Elles offrent la possibilité d'aborder la décoration d'un oeil neuf à travers des illusions d'optique et des perspectives renversées. Entre trompe-l'oeil et travestissement d'objets utilitaires, ces quelques créations rendent le quotidien brillant. Cette opportunité d'enchantement n'a pas échappé au regard acéré et prospectif de Martine et d'Armand Hadida, fondateurs de Leclaireur. Référencement immédiat rue Boissy d'Anglas.  

Lampe-sculpture en laiton hérissée de lames de miroirs articulées "Kaleidos" des frères Campana en hommage au travail de l'artiste brésilienne Lygia Clark, détournement d'une poêle, "Frying Pan Mirror" par le Studio Job en glace murale, vase "Flirt Collection" à double fonction de Noé Duchaufour-Lawrance..., toutes ses griseries visuelles - les reflets du laiton s'apparentent à la robe du champagne - relèvent de prouesses techniques et de nouveaux procédés accélérant le prototypage. En ligne de mire des intérieurs oniriques, en ondulations vibratoires, en hypnose bienfaisante. 

"Incrocio" cadre d'Andrea Branzi, architecte et designer.

"Incrocio" cadre d'Andrea Branzi, architecte et designer.

Branzi

Leclaireur  

-- 

10 rue Boissy d'Anglas, 

75008. Tél. 01 53 43 03 70. 

leclaireur.com 

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page
https://farm-pump-ua.com/

https://www.farm-pump-ua.com/