6 nouveaux lieux de création au coeur de Paris

Par Virginie Bertrand et Cécile Vaiarelli - Côté Paris N°58 - août/septembre 2018, publié le
6 nouveaux lieux de création au coeur de Paris

6 nouveaux lieux de création au coeur de Paris

Charlotte Donker

Inédits ou complètement transformés, ces nouveaux lieux abritent des contenus alliant théâtre et musique, gastronomie et écologie, architecture contemporaine et patrimoine, histoire et philanthropie... Comme si les projets unissaient leurs forces et leurs missions.

Les créateurs d'aujourd'hui et de demain s'unissent et investissent des espaces historiques et contemporains, et y créent des restaurants, des lieux d'exposition et de création. Du nouveau restaurant d''Alain Ducasse à la boutique Agnès b, en passant par le Lutetia et le théâtre Marigny, une découverte de six lieux inédits ou réinvestis, pour aborder Paris sous l'angle de l'innovation. 

>> A lire aussi >> Les Boutiques Vive La France s'installent Place d'Italie 

Alain Ducasse au fil de l'eau

Le bateau gastronomique d'Alain Ducasse.

Le bateau gastronomique d'Alain Ducasse.

SEINE DESIGN - RIVER CREATION

Le chef Alain Ducasse.

Le chef Alain Ducasse.

Alexandre Tabaste

Recette aboutie de l'hospitalité, du bon goût et de la technologie, Ducasse sur Seine est une expérience de croisière complètement inédite. Amarré rive droite, en amont du pont d'Iena, sur le port Debilly, ce premier bateau 100 % électrique est une véritable innovation industrielle. Navigation silencieuse et lignes élégantes sont signées Gérard Ronzatti. L'aménagement intérieur est confié au duo de couturiers-designers Maurizio Galante et Tal Lancman. Au fil de l'eau, pour un thé ou un apéritif à quai, ou le temps d'une croisière culturelle et gourmande, Alain Ducasse régale tous les sens.  

Adresse : Ducasse sur Seine. Port Debilly, 75116, Tél. 01 58 00 22 08. Ducasse-seine.com  

>> A lire aussi >> Escale fluviale à la Maison Plûme, chambre d'hôte de charme 

Passage gastronomique, entre rue de Grenelle et boulevard Raspail

L'une des rues piétonnes de Beaupassage, en hauteur, des appartements de prestige voisinent avec de nouvelles constructions contemporaines, et avec en rez-de-chaussée le meilleur de la gastronomie : le café Pierre Hermé, la boulangerie Thierry Marx...

L'une des rues piétonnes de Beaupassage, en hauteur, des appartements de prestige voisinent avec de nouvelles constructions contemporaines, et avec en rez-de-chaussée le meilleur de la gastronomie : le café Pierre Hermé, la boulangerie Thierry Marx...

Charlotte Donker

Un des architectes, Franklin Azzi, parle de chemin du désir, le paysagiste Michel Desvigne de forêt plantée. Le promoteur Laurent Dumas, du groupe Emerige, évoque les trois ans de travaux au cordeau reliant les rues de Grenelle, du Bac et le boulevard Raspail, ouvrant sur un couvent du XVIIe siècle, et de sa volonté de thématiser le passage. C'est chose faite. Dix-sept étoiles au Michelin se rassemblent dans ce "food court" à la parisienne : le Daily Pic d'Anne-Sophie Pic, la cave-restaurant-galerie du couple Alléno, le café Pierre Hermé, la boulangerie Thierry Marx, le bar à gin et fish and chips d'Olivier Bellin... jusqu'au torréfacteur japonais Junichi Yamaguchi.  

Adresse : Beaupassage - 53-57 rue de Grenelle 75007 Paris 

>> A lire aussi >> Beaupassage, une nouvelle adresse gourmande et bien-être à Paris 

L'hôtel de la Bûcherie ou le Philanthro-Lab

L'hôtel de la Bûcherie totalement rénové par la Compagnie de Phalsbourg dans le cadre de Réinventer Paris. En septembre, il se dévoile avec l'événement "AD Intérieurs" puis deviendra le premier Philanthro-Lab de la capitale.

L'hôtel de la Bûcherie totalement rénové par la Compagnie de Phalsbourg dans le cadre de Réinventer Paris. En septembre, il se dévoile avec l'événement "AD Intérieurs" puis deviendra le premier Philanthro-Lab de la capitale.

Ramy Fischler

L'architecte d'intérieur Ramy Fischler, en charge du projet

L'architecte d'intérieur Ramy Fischler, en charge du projet

Ramy Fischler

Une ouverture en avant-première de ce monument historique du XVe siècle, avec l'exposition "AD Intérieurs". Restauré par les architectes Perrot & Richard, agencé par Ramy Fischler, élu créateur de l'année, il deviendra le premier Philanthro-Lab. L'objectif de la Compagnie de Phalsbourg, porteuse du projet, est de faire passer de 7 % à 30 % les donateurs français.  

Adresse : 15, rue de la Bûcherie, 75005 Paris.  

>> A lire aussi >> The Deck Hotel, parenthèse nautique sur la Côte d'Azur 

Marigny, nouveau théâtre musical

Jean-Luc Choplin, le nouveau directeur du Théâtre Marigny.

Jean-Luc Choplin, le nouveau directeur du Théâtre Marigny.

Julien Benhamou

Levée de rideau à Marigny après cinq ans d'un chantier titanesque, un nouveau directeur que l'on retrouve avec bonheur, comme ses milliers de spectateurs du théâtre du Châtelet, Jean-Luc Choplin et la première de Peau d'âne. Une adaptation du film de Jacques Demy et mis en musique par Michel Legrand, qui en reprend ici l'orchestration. Marigny, théâtre musical et esprit de légèreté ! Peau d'âne, du 14 novembre 2018 au 17 février 2019.  

>> A lire aussi >> Le théâtre national de Chaillot mène la danse 

La collection et Fondation Agnès b, au coeur du 13e

L'immeuble de logements mixtes du nouveau 13e arrondissement dans lequel Agnès b ouvre sa Fondation, place Jean-Michel Basquiat.

L'immeuble de logements mixtes du nouveau 13e arrondissement dans lequel Agnès b ouvre sa Fondation, place Jean-Michel Basquiat.

Fondation Agnès B

Agnès b., créatrice, passionnément engagée auprès des artistes, présidente des Amis des Beaux-Arts de Paris, choisit le nouveau 13e arrondissement pour l'installation de sa collection et de sa galerie du Jour. Première inauguration de la place Jean-Michel Basquiat en septembre, suivie par celle de la Fondation, précisément un fonds de dotation en fin d'année. Deux expositions thématiques par an et une librairie. Vivement demain.  

>> A lire aussi >> Paris-Venise par Chanel, l'eau d'imaginaire 

Le Lutetia, premier palace rive gauche

Réouverture de l'hôtel Lutetia, datant de 1910, véritable lieu emblématique de la rive gauche, après quatre ans de travaux. À l'oeuvre, l'architecte Jean-MichelWilmotte et son équipe. La façade demeure identique.

Réouverture de l'hôtel Lutetia, datant de 1910, véritable lieu emblématique de la rive gauche, après quatre ans de travaux. À l'oeuvre, l'architecte Jean-MichelWilmotte et son équipe. La façade demeure identique.

Hôtel Lutetia Paris

La distinction est à venir, quant à l'enchantement des sens, il est à vivre. L'architecte Jean-Michel Wilmotte a révélé cette institution historique en faisant entrer la lumière, à flots, sous la verrière, dans les suites dont le nombre a été réduit, dans les cours intérieures qui offrent au regard leur design Art déco. La façade a été restaurée à l'identique. "Nous avons voulu retrouver le vocabulaire de 1910, les écailles, le losange, la ligne..." Les fresques de l'époque, cachées sous six couches de peinture, resurgissent et coiffent un immense bar en verre galbé cuit au four. L'Art nouveau se sublime à l'ultra contemporain. N'était-il pas un mouvement d'avant-garde à son époque ? 

Adresse : 45 Boulevard Raspail, 75006 Paris. 

>> A lire aussi >> Une immersion au Pays Basque à l'hôtel Gorka 

À l'entresol, une impressionnante innovation : la piscine de 17 m de long au sein du Spa Akasha de 700 mètres carrés.

À l'entresol, une impressionnante innovation : la piscine de 17 m de long au sein du Spa Akasha de 700 mètres carrés.

Hôtel Lutetia Paris

Au rez-de-chaussée, la réception décline l'esprit Art déco régnant dans les lieux : motifs écailles au sol, lustre Murano...

Au rez-de-chaussée, la réception décline l'esprit Art déco régnant dans les lieux : motifs écailles au sol, lustre Murano...

Hôtel Lutetia Paris

"Le Lutétia doit être un miroir de son temps." Sur la verrière du restaurant, Fabrice Hyber déchaîne son univers peuplé de personnages étranges ou iconiques. L'âme littéraire du lieu se réanime : bibliothèques et librairie en son coeur avec les Éditions du XIXe siècle. Création de toutes pièces : la piscine en lumière du jour. "Nous avons creusé de 17 mètres pour la réaliser." Titanesque. Jusque dans les derniers étages où les sols ont dû être renforcés pour porter les baignoires sculptées dans des monolithes de marbre. L'esprit rive gauche soufflera-t-il encore ? "Dans les salons rôde un génie", écrivait Pierre Assouline dans son livre Lutetia. 

>> A lire aussi >> Bienvenue à L'Entente, Le British Brasserie à Paris 

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page