Portrait d'une mosaïste à Biarritz

publié le

.

Marie-Maude Levron

Côté Ouest a rencontré la mosaïste Delphine Priem qui transforme des morceaux d'émaux de verre en accessoires déco dans son atelier de Biarritz. Découvrez ses créations inspirées par le mouvement art déco et la culture du surf.

Motifs géométriques imparfaits, carrés faussement droits, octogones en biais... C'est avec ces formes en pâte et émaux de verre toujours irrégulières que Delphine Priem façonne ses perspectives et les courbes de ses surfeuses. Le déclic pour l'art de la mosaïque, elle l'a eu en suivant les cours d'un atelier de quartier alors qu'elle vivait au Havre. "J'ai toujours aimé dessiner, la peinture était un refuge. J'étais aussi, s'amuse-t-elle, une petite "curiosité" de la famille, car, depuis mon enfance, je rentrais dans toutes les églises, fascinée par leurs vitraux et mosaïques !"  

Une autre passion, qu'elle partage avec son époux, est née tard, lors d'un voyage à Hawaï : celle du surf ! C'est la raison pour laquelle le couple a quitté la Normandie pour Biarritz. Ici, les surfeuses l'inspirent naturellement. "J'aime l'authenticité et la poésie qui se dégagent de cette culture. Il y a un côté amusant et ludique à travailler sur le thème et les mouvements des surfeuses, proche de ceux des ballerines." Très vite, elle peaufine son art et son travail du détail. Ses silhouettes gracieuses séduisent désormais une clientèle fidèle, plutôt féminine. Ses oeuvres sont des tableaux réalisés sur du médium ou du bois flotté, des revêtements de table, des meubles ou encore des fresques murales réalisées à la commande. Petits ou grands formats, tous révèlent le graphisme des planches colorées, la force des vagues, le souffle du vent dans les cheveux, la grâce des femmes. 

Delphine Priem, tél. 06 10 83 15 95, delphinepriem.com  

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

En vidéos

https://101binaryoptions.com

Наша организация предлагает https://danabol-in.com в любом городе.