Le théâtre national de Chaillot mène la danse

Par Laurence Mouillefarine - Coté Paris n°57 - Juin-Juillet 2018, publié le
Le théâtre national de Chaillot mène la danse

Le théâtre national de Chaillot mène la danse

Bengt Wancelius

Le theâtre national de Chaillot a longtemps été le fief du théâtre populaire. Pourtant, on y dansait aussi, et depuis le début du XXe siècle ! Documents d'archives et vidéos récentes déployés à la Bibliothèque Nationale montrent combien la programmation fut foisonnante. Musique !

Le palais de Chaillot est devenu le Théâtre national de la Danse en 2016. Exit l'art dramatique ! Celui-ci y a connu pourtant une place de choix lorsque s'était installé en ces lieux le TNP ou Théâtre national Populaire. Pour célébrer cette évolution, une exposition, orchestrée à la BNF, revient sur les heures glorieuses où la scène de Chaillot accueillit des danseurs. Et quels danseurs ! Forte de deux cents affiches, programmes, photographies, enregistrements audiovisuels, une présentation chronologique nous conduit de 1878, date à laquelle fut édifié l'ancien palais du Trocadéro, jusqu'aux chorégraphies contemporaines signées José Montalvo, Philippe Découflé, Trisha Brown, Angelin Preljocaj, Carolyn Carlson... Le monde entier s'y est produit. À parcourir l'allée où se tient l'accrochage, le visiteur, pas après pas, découvre ces évènements mémorables : l'apparition, en 1913, d'Isadora Duncan, Américaine libérée qui a jeté tutus et chaussons pointus aux orties et évolue en tunique telle une déesse grecque ; l'apparition de la Argentina, alias Antonia Mercé y Luque, Espagnole reine du flamenco au temps des Années folles. On revit l'arrivée des Ballets russes et son étoile, Anna Pavlovna.  

José Montalvo, artiste permanent à Chaillot, donne "Y Olé !" en 2017

José Montalvo, artiste permanent à Chaillot, donne "Y Olé !" en 2017

Patrick Berger

Plus loin, on applaudit Clotilde et Alexandre Sakharoff, un couple formé d'une ballerine et d'un gymnaste, dont les pantomimes émerveillèrent le photographe Brassaï. 1948 : Maurice Béjart donne sa première création à Paris "Répétition au violon", il reviendra régulièrement au Palais durant quatre décennies. 1961 : Jean Vilar, directeur du TNP, lequel rêve toujours d'attirer un large public, lance un Festival populaire du ballet et invite Roland Petit et Zizi Jeanmaire.  

Clotilde Sakharoff par Brassaï ; une photographie publiée dans le programme du Théâtre national de Chaillot en1939.

Clotilde Sakharoff par Brassaï ; une photographie publiée dans le programme du Théâtre national de Chaillot en1939.

RMN Grand palais / Brassaï

Expérience éphémère. Remarquons-le, c'est le jeune Yves Saint Laurent qui dessine le programme et les costumes du Festival. Trente ans tard, on invente le Bal moderne, au cours desquels des professionnels parmi les célèbres initient des néophytes à de mini-chorégraphies. C'est la fête. À Chaillot, même les spectateurs dansent ! 

>> Infos : "Chaillot, mémoire de la danse", jusqu'au 26 août 2018, à la BNF, avenue de France, 75013, bnf.fr 

"Miroku", un solo chorégraphié par le Japonais Saburo Teshigawara (2009).

"Miroku", un solo chorégraphié par le Japonais Saburo Teshigawara (2009).

Bengt Wancelius

"Sutra", conçu par Sidi Larbi Cherkaoui met en scène des moines Shaolin (2009).

"Sutra", conçu par Sidi Larbi Cherkaoui met en scène des moines Shaolin (2009).

Hugo Glendinning

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page