Qui est Ramy Fischler, designer engagé nommé créateur de l'année ?

Par Audrey Couppé de Kermadec, publié le , mis à jour le
Qui est Ramy Fischler, designer engagé nommé créateur de l'année ?

Qui est Ramy Fischler, designer engagé nommé créateur de l'année ?

Chiara Cadeddu

Après les consécrations de Tristan Auer et de Cecilie Manz lors des éditions précédentes, c'est au tour de Ramy Fischler, designer belge polyvalent, d'être proclamé créateur de l'année lors de Maison & Objet septembre 2018. L'occasion pour nous de revenir sur le parcours de ce touche-à-tout engagé.

Toujours flanqué de l'équipe hétéroclite de son studio, Ramy Fischler fait l'éloge d'un design solidaire et polymorphe qui prend vie à travers mille et un projets. Un coup d'oeil jeté à la scénographie que le designer a mis en place dans le hall 8 du salon Maison & Objet suffit d'ailleurs à entrevoir son goût pour l'engagement social et durable. Entretien. 

>> A voir aussi >> Nos 30 trouvailles design repérées au salon Maison & Objet 

>> A lire aussi >> Salon Maison & Objet septembre 2018 : toutes les infos à ne pas manquer 

Ramy Fischler, entre engagement social et design à 360°

La vision du designer belge tombe en plein dans le mille du thème de l'édition de septembre 2018, Virtuous, qui prône un design responsable et engagé. L'espace qui lui est dédié du 7 au 11 septembre 2018 dans le hall 8 du salon en est l'exemple parfait. "The Agora", un espace pyramidal habillé de bois, a été imaginé comme "un lieu organique" qui grouille de vie et de surprises, parmi lesquelles on peut compter des séances de yoga et un bar gratuits, ou encore un espace de coworking ouvert à tous. La mise en scène "vertueuse" de Ramy Fischler est l'incarnation même de l'esprit du RF Studio, fondé en 2011, qui met un point d'honneur à mixer les compétences, les savoir-faire et les occasions

Mais qui est Ramy Fischler ? Après avoir été diplômé de l'ENSCI en 2004 et avoir porté ses compétences à maturité auprès de Patrick Jouin, le designer belge a multiplié les projets sans que sa passion et sa vision ne s'essoufflent. Scénographie d'une pièce de théâtre à l'Opéra Comique, conception d'un restaurant d'entreprise zéro-déchet et du siège social de Twitter France, création d'un lieu solidaire pour les réfugiés... Main dans la main avec les talents de son studio, le designer à 360° vit son métier à cent à l'heure et tente de résoudre les problématiques du monde d'aujourd'hui pour améliorer celui de demain. 

>> A lire aussi >> Qui est Cecilie Manz, élue designer de l'année ? 

Visual Exformation.

Visual Exformation.

Guillaume Chauvin

Quelques questions à Ramy Fischler, créateur de l'année

Votre nomination en tant que créateur de l'année est-elle une consécration ? 

Ramy Fischler : je ne dirais pas cela. Je n'ai pas l'âge pour parler de consécration, ce n'est pas le moment de ma vie pour penser à cela. Au contraire, c'est pour moi une sorte de contre-consécration puisque je ne peux pas vraiment faire de rétrospective sur mon travail. Cette nomination est plutôt le démarrage de quelque chose. La rencontre avec Maison & Objet n'est pas une rencontre "naturelle" puisque je n'y ai jamais exposé : c'est la réunion de deux univers qui ont envie de construire quelque chose ensemble. 

De quoi vous-êtes vous inspiré pour la scénographie du hall 8 ? 

Ramy Fischler : contrairement aux éditions précédentes, nous avons choisi de ne pas exposer d'objets pour la scénographie, mais de créer un espace vide que les gens peuvent utiliser comme ils le veulent, une forme organique qui évolue avec les visiteurs. C'est un moyen de s'élever, de prendre de la hauteur grâce aux nombreuses marches mutifonctionnelles qui permettent de s'asseoir pour écouter les conférences, de déjeuner, de faire des rencontres... D'un côté, on retrouve un bureau des usages ouvert à tous, un lieu d'échanges, de réflexion et de veille permanente sur les innovations qui alimente et anime tout l'espace. Il remplace le Designer studio des éditions passées, qui était une zone réservée aux professionnels. De l'autre, et sur les marches, on retrouve des séances de yoga, une astrologue, et un bar à cocktails gratuits (Animals) à base de plantes cultivées tout autour de l'espace. L'idée était de façonner un écosystème à échelle humaine de tout ce qui constitue notre métier. C'est une autre façon de voir le design par la mise en relation. 

>> A lire aussi >> Entretien avec Tristan Auer, designer sur mesure élu "créateur de l'année" 

Qui est Ramy Fischler, designer engagé nommé créateur de l'année ?

Côté Maison

Diriez-vous que vos projets rentrent dans le thème du salon, Virtuous ? 

Ramy Fischler : complètement ! Ma vision est marquée par l'écologie, le partage et l'engagement. Au studio, nous réalisons beaucoup de projets culturels, associatifs, sociaux et solidaires sur lesquels il est difficile de communiquer, donc le thème Virtuous de Maison & Objet est une excellente occasion pour les mettre en lumière. Ce n'est pas une thématique facile à aborder dans un salon commercial, donc je trouve très bien de vouloir le faire.  

Les projets de votre studio sont divers et variés. Pourquoi cette polyvalence ? 

Ramy Fischler : il nous arrive de nous engager dans des projets très classiques mais l'état d'esprit général du RF Studio, les projets que l'on accepte et les clients qui viennent à nous rendent notre travail atypique. Mais ce n'est pas une volonté d'être atypique pour être atypique. Il s'agit davantage d'une volonté de ne pas se répéter, de s'obliger à ne pas accepter tout le temps le même type de projet ou à ne pas y répondre de la même façon. C'est grâce à cette démarche que nos travaux ne se ressemblent pas et c'est d'ailleurs cela qui nous plaît. 

FastLab.

FastLab.

Vincent Leroux

Vous voyez le design comme la résolution de problématiques, qu'est-ce que cela signifie ? 

Ramy Fischler : des problématiques ne sont pas forcément des choses qui ne fonctionnent pas, ce sont des thématiques sociales qui nécessitent d'être analysées et observées. Les problématiques font partie de l'air du temps, des tendances de notre société. Prenez l'exemple de notre restaurant d'entreprise zéro-déchet. Le réfrigérateur connecté que l'on a créé répond à une problématique qui est en fait multiple : le trop-plein de déchets alimentaires et l'alimentation dans le monde l'entreprise. Il nous fallait trouver une réponse qui convienne à ces deux univers différents : nous avons donc créé des projets vertueux, un écosystème et des circuits courts. Les problématiques concrètes doivent générer des réponses concrètes et des économies qui fonctionnent et perdurent.  

Comment s'organise le RF Studio ? 

Ramy Fischler : nous sommes une vingtaine de designers, architectes d'intérieur et experts en sciences humaines ! Chacun travaille sur plein de projets différents et les suit du début jusqu'à la fin. Pour s'intéresser aux problématiques de notre monde et tenter de trouver des solutions, il faut avoir le temps de le faire. Nous ne sommes pas plus visionnaires que d'autres, mais nous nous obligeons à regarder le monde qui nous entoure. Il faut des gens dans le studio qui nous empêchent de faire simplement ce que l'on nous demande de faire et qui nous ouvrent les yeux sur tout le reste. Nous aspirons à mettre en avant tous types de savoir-faire, même les plus technologiques et cela se ressent dans nos travaux, qui ne sont pas les résultats d'une seule compétence mais d'un mix hétéroclite

Quels sont vos projets à venir ? 

Ramy Fischler : nous en avons plein ! Nous venons tout juste de remporter l'appel à projet pour refaire la brasserie de la tour Eiffel. C'est un très beau projet avec de vraies valeurs écologiques et sociales. Nous allons également réaliser la scénographie de l'exposition Homo Faber sur les savoir-faire qui démarre bientôt à Venise en partenariat avec la Fondation Bettencourt Schueller. Nous sommes également en train de réaliser le Philanthro-Lab, un beau lieu dans le 5e arrondissement de Paris consacré à la philanthropie. Nous allons réaliser la scénographie d'Hamlet à l'Opéra Comique qui se jouera en décembre prochain. Le studio s'engage également dans beaucoup de projets de décoration d'intérieur en tous genres et d'édition de mobilier. 

Chaise et tabouret Multipli.

Chaise et tabouret Multipli.

Hélène Hilaire

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris
Je m'abonne

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

Je m'identifie

Se connecter et publier

Je m'inscris

S'inscrire et publier

ou

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Signaler une faute d'orthographe, une erreur dans l'article, un bug

0 commentaire

Retour vers le haut de page