Où vit le chef pâtissier Pierre Hermé ?

Par Salomé Giraudet, publié le , mis à jour le
Où vit le chef pâtissier Pierre Hermé ?

Où vit le chef pâtissier Pierre Hermé ?

Pierre Hermé Paris

S'établir dans le 17e arrondissement était tout naturel pour le chef pâtissier Pierre Hermé, qui sillonne depuis longtemps déjà les avenues de la Rive Droite. Qu'il se trouve dans son Atelier de Création rue Fortuny ou dans son appartement typiquement parisien, ce maître du chocolat continue de s'inspirer de tout ce qui l'entoure. Sa dernière création - une interprétation gourmande du célèbre MOOD de Christofle - en est un exemple parfait. Plongée dans l'univers résolument design de Pierre Hermé.

Il suffit de jeter un oeil à l'appartement parisien du chef pâtissier Pierre Hermé pour comprendre que son goût assuré ne se résume pas à la pâtisserie. Le décor haussmannien y est ponctué de pièces design et surtout de notes colorées comme le bordeaux, le violet ou le doré. Des nuances profondes qui ne sont pas sans rappeler le décor de ses cafés rue Bonaparte ou avenue des Champs-Elysées : "J'aime les intérieurs où il y a de la couleur, en somme où il y a de la vie", confirme-t-il. Dans cette ambiance contemporaine, le chef aime se ressourcer loin de la frénésie des ateliers.  

Entre la pâtisserie et le design, la frontière n'est pas aussi éloignée qu'il n'y parait, en particulier dans l'univers de Pierre Hermé. Depuis ses premières armes auprès de Gustave Lenôtre, ce créatif de renom n'a cessé de réinventer la tradition sous des prismes surprenants. Ainsi il n'hésite pas à puiser dans des domaines aussi variés que l'orfèvrerie, l'art ou le design pour enrichir quotidiennement son travail. Cette année, le MOOD de Christofle est passé entre ses mains pour devenir un oeuf de Pâques mi-argent mi-chocolat. A l'intérieur, les traditionnels couverts ont disparu au profit d'oeufs gourmands qui s'emboîtent telle une poupée russe. Une création qui - comme tant d'autres incontournables - témoigne de la modernité dont a toujours fait preuve la Maison Pierre Hermé.  

>> A lire aussi >> Où vit le chef pâtissier Christophe Michalak ? 

Le café Pierre Hermé, situé avenue des Champs-Élysées, met à l'honneur la couleur. Des associations de nuances audacieuses qui traduisent le penchant du chef pour les intérieurs contemporains et dynamiques.

Le café Pierre Hermé, situé avenue des Champs-Élysées, met à l'honneur la couleur. Des associations de nuances audacieuses qui traduisent le penchant du chef pour les intérieurs contemporains et dynamiques.

Pierre Hermé Paris

Pourquoi souhaitiez-vous revisiter le MOOD de Christofle pour Pâques 2019 ? 

Pierre Hermé : Nous avions déjà travaillé avec Christofle sur une première opération, un anneau d'orfèvrerie que j'aimais beaucoup (ndlr une fève pour la galette des rois 2019), et je trouvais intéressant de poursuivre la collaboration pour Pâques, cette fois en travaillant sur le MOOD. Tout simplement parce que c'est un objet que j'admire et qui incarne à mon sens toute la modernité de Christofle. Il fallait toutefois qu'il y ait quelque chose de nos deux maisons pour concrétiser ce projet : c'est donc un oeuf très chocolat mais on retrouve des notes argent comme sur le véritable MOOD.  

MOOD CHOCOLAT Christofle x Pierre Hermé

MOOD CHOCOLAT Christofle x Pierre Hermé

Pierre Hermé Paris

Quel est votre processus de création, le point de départ de vos produits ? 

Pierre Hermé : L'ingrédient est souvent le déclencheur, mais cela peut aussi venir d'une lecture, d'une image d'une rencontre liée au hasard ou d'une discussion avec quelqu'un. Il n'y a pas vraiment de règle en la matière, on se laisse inspirer par l'environnement.  

Pourquoi puiser dans les autres domaines - comme le design, l'art, l'orfèvrerie - est si important à vos yeux ? 

Pierre Hermé : Je trouve que les collaborations que l'on peut effectuer, les échanges, sont enrichissants pour les deux parties. Et je crois que cela donne un supplément d'âme aux créations. Le secret vient surtout de l'alchimie qui peut naître entre deux domaines. 

Quel est votre quartier de vie ? 

Pierre Hermé : Mon Atelier de Création est situé dans le 17e arrondissement comme mon logement, c'est un quartier dans lequel je me sens bien.  

A quoi ressemble votre intérieur ? 

Pierre Hermé : Chez moi c'est plutôt moderne, mais assez coloré. Je n'aime pas les décorations désincarnées où le blanc est trop présent. La couleur apporte de la vie aux intérieurs. 

Zoom sur les banquettes colorées du café Pierre Hermé des Champs-Elysées.

Zoom sur les banquettes colorées du café Pierre Hermé des Champs-Elysées.

Pierre Hermé Paris

>> A voir aussi >> Où vivent Emmanuelle Fouks et Nicolas Mauriac, à la tête de maison de vacances ? 

Avez-vous fait des travaux avant de vous y installer ? 

Pierre Hermé : Oui, j'ai repensé l'appartement avec l'aide de l'architecte d'intérieur Santillane de Chanaleilles, qui a également signé mon café de la rue Bonaparte. La décoration a aussi évolué petit à petit, au fil des trouvailles.  

Comme son appartement, le chef pâtissier à confié à l'architecte d'intérieur Santillane de Chanaleilles la décoration de son nouveau café, rue Bonaparte à Paris. A l'intérieur, la couleur court sur les murs comme au plafond.

Comme son appartement, le chef pâtissier à confié à l'architecte d'intérieur Santillane de Chanaleilles la décoration de son nouveau café, rue Bonaparte à Paris. A l'intérieur, la couleur court sur les murs comme au plafond.

Pierre Hermé Paris

Café Pierre Hermé, 61 Rue Bonaparte, 75006 Paris.

Café Pierre Hermé, 61 Rue Bonaparte, 75006 Paris.

Pierre Hermé Paris

Votre couleur favorite pour un intérieur ? 

Pierre Hermé : Je n'ai pas une seule couleur fétiche mais il y a un faisceau de nuances que j'aime particulièrement. Par exemple, on trouve dans mon séjour le fauteuil Mushroom de Pierre Paulin en version violet. J'ai également fait fabriquer des tapis chez Tai Ping qui sont injectés de mordoré, et mes fauteuils de chez Knoll sont plutôt bordeaux. Donc j'ai marié des couleurs assez différentes. 

Le fauteuil Tulip de Knoll

Le fauteuil Tulip de Knoll

Knoll

Vous aimez la couleur mais vous êtes aussi féru de design non ? 

Pierre Hermé : Effectivement les pièces iconiques m'attirent, j'ai un goût prononcé pour le design en général. J'ai une commode de Raymond Loewe qui date des années 50, qui me suit au fil des déménagements. J'aime beaucoup aussi la table de salon Noguchi. Et les lustres de Ingo Maurer me plaisent beaucoup.  

La table Noguchi® by Isamu Noguchi for Herman Miller®

La table Noguchi® by Isamu Noguchi for Herman Miller®

Dwr.com / Noguchi®

Un objet ou un meuble fétiche ? 

Pierre Hermé : Le fauteuil à bascule de Charles Eames jaune, qui n'est pas une réédition mais un original et que j'ai déniché chez un spécialiste. J'ai aussi deux objets qui me suivent depuis toujours : la lampe Pipistrello et la lampe de Philippe Starck. 

>> A consulter >> Philippe Starck transforme une ancienne pension de famille en hôtel 

Un objet un peu surprenant ? 

Pierre Hermé : Il y a une sculpture de Béatrice Arthus-Bertrand qui ressemble à un totem dans le salon.  

Quel est votre espace préféré dans cet appartement ? 

Pierre Hermé : Vous attendez que je dise la cuisine non ? (rires) Je pense plutôt que c'est le salon, car il cohabite avec la salle à manger dans une grande pièce, très agréable à vivre. 

Plutôt cuisine ouverte ou fermée ? 

Pierre Hermé : Ouverte, même si les deux avis se défendent. Je trouve juste que la cuisine ouverte est assez agréable car elle permet de communiquer avec les invités. Dans les appartements haussmanniens, il n'est pas rare que la cuisine soit au fond de l'appartement et alors ce n'est pas très pratique. 

Où entreposez-vous les livres de cuisine ? 

Pierre Hermé : Une grande partie est stockée dans la bibliothèque, le reste est dans la cuisine à portée de main.  

>> A voir aussi >> Où ranger ses livres ? 

Des invités débarquent à l'improviste, que leur préparez-vous ? 

Pierre Hermé : Je sors du jambon de Corse, des noisettes et des amandes salées maison, et puis une bonne bouteille de vin.  

Quelle est votre pâtisserie préférée ? 

Pierre Hermé : D'un point de vue pâtissier, j'ai tendance à préférer la prochaine création. Mais à titre personnel, j'aime beaucoup les glaces. 

Un goûter au café Pierre Hermé Beaupassage.

Un goûter au café Pierre Hermé Beaupassage.

Pierre Hermé Paris

Et celle qui vous évoque l'enfance ? 

Pierre Hermé : Ma madeleine de Proust c'est la tarte aux quetsches que faisait mon père.  

Y a t-il une pâtisserie que vous aimez particulièrement réaliser parmi vos créations ? 

Pierre Hermé : Je n'ai pas de préférence, je prends toujours plaisir à les réaliser. Même si l'Ispahan reste le produit emblématique de la maison. 

Vivez-vous en musique ou plutôt en silence ? 

Pierre Hermé : Plutôt en musique. Et même si Bashung est mon chanteur fétiche, j'écoute vraiment des choses très variées.  

Etes-vous ordonné ou bordélique ? 

Pierre Hermé : Toujours ordonné. 

>> A voir aussi >> 18 conseils pour garder une maison propre et bien rangée 

Ce qui vous rend fier aujourd'hui ? 

Pierre Hermé : Le prochain produit que je vais créer. Je n'aime pas regarder vers le passé, je préfère me projeter vers l'avenir, réfléchir aux futures créations et collaborations.  

Vos projets pour la suite ? 

Pierre Hermé : Nous avons différents projets pour la Maison, notamment l'ouverture le 15 avril d'une boutique à Monaco. Début mai, nous ouvrons un nouveau café Boulevard Saint-Germain et évidemment d'autres créations à venir dans quelques mois.  

> pierreherme.com 

Devanture du café Pierre Hermé, 61 Rue Bonaparte, 75006 Paris.

Devanture du café Pierre Hermé, 61 Rue Bonaparte, 75006 Paris.

Pierre Hermé Paris

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris
Je m'abonne

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page