Fermer

cotemaison

Fermer

cotemaison

Un célèbre céramiste inspire la nouvelle collection Paule Ka

Par Virginie Bertrand - Côté Paris n°57 juin-juillet 2018, publié le
Serge Cajfinger de retour chez Paule Ka

Serge Cajfinger de retour chez Paule Ka

Catherine Ferraz

La maison Paule Ka s'offre, en avant-première de ses trente ans, le retour de son créateur-fondateur Serge Cajfinger, autour d'une collection capsule très inspirée. Il rend hommage au célèbre céramiste de Vallauris Roger Capron. Double conjonction aussi créative que prometteuse.

"Je suis un fan de Capron, je cherche ses oeuvres dans le monde entier sur Instagram. Je l'ai découvert aux Puces, un coup de coeur. Je le collectionne depuis une quinzaine d'années. Aujourd'hui, j'ai une cinquantaine de pièces particulièrement sélectionnées, historiques, des années 60, mais pas uniquement." Serge Cajfinger revendique s'être toujours inspiré de la décoration, de l'architecture, des jardins et non des tendances, pour ses collections. Marquée par des coupes au cordeau, des lignes structurées, des jeux de contrastes noir/blanc, habillé/jour, court/long, le créateur privilégie l'allure, l'allant, l'élan, au juste prix. Ses partis pris résonnent avec les propos de Roger Capron qui avait fait sienne la devise de son maître René Gabriel : faire du beau à la portée de tous. "Quand on prend ses céramiques dans la main, on sent l'humain, c'est une transmission d'amour. Il faisait les formes, sa femme Jacotte les couleurs. La collection capsule en son honneur reprend ses motifs pyjama, des carreaux et des rayures."  

La collection capsule de PAULE KA, en hommage à Roger Capron, réinterprète deux des fameux dessins du maître de Vallauris. Chemise en crêpe de soie et pantalon en popeline de coton imprimée carreaux et rayures, PAULE KA.

La collection capsule de PAULE KA, en hommage à Roger Capron, réinterprète deux des fameux dessins du maître de Vallauris. Chemise en crêpe de soie et pantalon en popeline de coton imprimée carreaux et rayures, PAULE KA.

Félix Dol-Maillot

L'artiste les a travaillés dans son atelier de Vallauris, participant à la pleine renaissance de la ville en compagnie de et d'autres. Le décor en quadrillage est exécuté en réserve à la paraffine puis vivement coloré. Sa petite entreprise atteint jusqu'à de cent personnes, sa notoriété croît au rythme du développement des carreaux de faïence constituant des tables et d'immenses panneaux décoratifs que l'on retrouve au Byblos à Saint-Tropez comme à la gare maritime de Cannes. "C'est une époque où la France est très créative, le monde aussi ; tout est nouveau, moderne, PAULE KA s'inspire de cette énergie. Les valeurs portées par la marque sont le positivisme, la beauté, l'humilité, la simplicité." Les céramiques qui ont donné uniquement ces 10 pièces, s'exposent dans les vitrines de la boutique de la rue du Faubourg Saint-Honoré. Les autres séjournent au Brésil, à Trancoso, dans la région de Bahia, où aujourd'hui Serge Cajfinger imagine des maisons avec l'architecte brésilien Marcio Kogan. "Ce que j'aime, c'est faire rêver.". Capron n'aurait pas si bien dit. 

Paule KA - Exposition des céramiques de Roger Capron et collection capsule jusqu'à fin septembre 2018 - >> Adresse : 223, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008, Paris. 

Extrait de la collection de céramiques de Vallauris des années 50 de Serge Cajfinger, fondateur de la marque et directeur artistique. Au premier plan, la table à motifs cubistes "tridents" est également signée Roger Capron.

Extrait de la collection de céramiques de Vallauris des années 50 de Serge Cajfinger, fondateur de la marque et directeur artistique. Au premier plan, la table à motifs cubistes "tridents" est également signée Roger Capron.

Catherine Ferraz

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Est

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page