Dînez avec Alain Ducasse à Versailles

publié le

Dînez avec Alain Ducasse à Versailles

Bernard Touillon

Souper à Versailles ! Qui n'en a pas un jour rêvé. Alain Ducasse s'empare du sujet avec gourmandise. Avec l'exigence de perfection et l'enthousiasme qu'on lui connaît, il réunit chefs et brigades, compulse archives et pans d'histoire pour créer Ore. Un café contemporain à déguster de petits matins en grands soirs, au sein du château.

Alain Ducasse franchit les grilles monumentales du château de Versailles comme un enfant happé par la magie de Noël et crée un café moderne dans lequel chacun peut déguster des plats d'exception. 

>> A lire aussi >> Seconde jeunesse pour les jardins du château de Versailles 

Versailles sera toujours Versailles. Habité par les ors et désordres de l'Histoire, modelé par la volonté puissante du Roi-Soleil. Dans un cocon doré discrètement contemporain où sont réinterprétés des thèmes décoratifs historiques, il imagine offrir à ses hôtes deux expériences en un seul lieu. En version jour, un café contemporain et sa cuisine limpide et savoureuse, avec un petit-déjeuner "Lever du Roi", un déjeuner dit "du potager", des "plaisirs" et "collations" et autres "délices de Marie-Antoinette". 

À l'heure du thé, pains briochés, pâtisseries et chocolats chauds embaument et les derniers hôtes du café quittent Versailles à la fermeture du château. En version nuit, Ore se métamorphose pour de grands dîners à la française. Brillante vitrine des arts de la table, gestes ciselés et faste de la cour sont au service du privilège de vivre Versailles comme autrefois et rien que pour soi. Une mise en scène mémorable dans des salons feutrés, un ballet souverainement orchestré selon le cérémonial de la grande tradition des tables royales. 

Au menu, des mets conformes à l'esprit de la cuisine du XVIIe mais pensés pour des palais du XXIe siècle. L'oille, les entrées froides suivies des entrées chaudes, le relevé, les entremets, le rost et ses petits entremets, l'eau parfumée et le fruit - car c'est ainsi que l'on nommait les desserts et autres confiseries. Plus qu'un dîner, il s'agit là d'une expérience qui renoue avec des gestes et des saveurs oubliés, le tout accompagné de vins choisis et de porcelaine fine comme ce service "Marie-Antoinette" décoré de bleuets et réédité par la Manufacture Royale de Limoges, intégrée aujourd'hui à la Maison Bernardaud.  

>> A lire aussi >> Château de Versailles : laissez-vous porter ... 

Ore, signifie bouche en latin, en référence au service de la Bouche du Roi en charge de la préparation des repas servis à la cour. Pour rejoindre le premier étage du Pavillon Dufour, l'accès se fait justement par la cour des Princes où l'un des soixante-sept escaliers du château mène à Ore. Points lumineux sur la cour royale, parmi les deux mille cent quarante-trois fenêtres que compte le château, la nuit tombe sur un Versailles inédit, nimbé de silence, et au-delà du privilège, impossible de nier l'émotion

L'architecte Dominique Perrault et la designer Gaëlle Lauriot-Prévost nuancent sobrement le rêve d'un roi en une scénographie vibrante tandis que derrière les grandes fenêtres resplendit - osons le dire - l'exception culturelle française. Si pour raconter le Versailles d'Alain Ducasse nous avons choisi de goûter Ore le jour et de vous y inviter la nuit, c'est pour mieux vous dire que la magie de Versailles opère à toute heure. Impossible de se détacher de tant de beauté. Une beauté aujourd'hui régalée par des instants gourmets dont chacun savourera les rituels et le souci des belles manières.  

>> A lire aussi >> Versailles, une renaissance contemporaine 

>> Restaurant Ore-Ducasse au château de Versailles.Du mardi au dimanche. Café contemporain aux horaires d'ouverture du château, le jour. 

Collations à partir de 14 euros.Restaurant sur privatisation, le soir. 

Pavillon Dufour, place d'Armes, 78000 Versailles.Tél. 01 30 84 12 96 et ducasse-chateauversailles.com, chateauversailles.fr 

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

En vidéos

photolifeway.com/

citroen.niko.ua/models/citroen-c4-cactus_22/

читайте здесь progressive.com.kz