Barbès, The Playce to be

Par Iliona Seguin, publié le
Barbès, The Playce to be

Barbès, The Playce to be

Mélina Vernant

L'hôtel The Playce a ouvert ses portes le 10 juin 2018 dans le quartier de La Goutte d'Or, boulevard Barbès. Conçu par le groupe Honotel, l'établissement s'inspire de la jeunesse et de la culture de ce quartier bouillonnant.

C'est à Barbès, un des quartiers les mythiques de la Capitale, que s'installe cet hôtel aux multiples facettes. Un refuge vous permettant à la fois de séjourner, de co-worker ou bien simplement de partager un moment autour d'un verre entre amis. 

Chambre - Hôtel The Playce

Chambre - Hôtel The Playce

Mélina Vernant

Dans une ambiance où le less is more règne, 49 chambres sont prêtes à accueillir parisiens curieux ou touristes de tout horizon. Des têtes de lit très colorées dynamisent du mobilier Made in France pour un séjour agréable. 

Chambre - Hôtel The Playce

Chambre - Hôtel The Playce

Mélina Vernant

Mais ce n'est pas tout, un espace de co-working est mis à disposition de tous les travailleurs de 11h à 23h. Une réunion d'équipe ? Un salon vitré pouvant accueillir 16 personnes peut être privatisé. Au sein d'un aménagement décontracté et ludique signé BonkersLab, le client est chouchouté pour vivre une expérience de travail inédite. 

Espace co-working - The Playce

Espace co-working - The Playce

Mélina Vernant

Pour finir la soirée en beauté, rien de mieux qu'un espace bar, entouré de nombreux loisirs comme un baby-foot et des consoles de jeux !  

"Au Playce, les parisiens d'un jour côtoient les Parisiens de toujours" 

>> Informations : The Playce Hôtel, 66 boulevard Barbès 75018. 01.42.62.31.81.  

Bar - The Playce

Bar - The Playce

Mélina Vernant

Espace co-working - The Playce

Espace co-working - The Playce

Mélina Vernant

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page