Cuisine ouverte : les nouvelles tendances

publié le , mis à jour à

Cuisine ouverte : les nouvelles tendances

Leroy Merlin

7 cuisines sur 10* sont désormais ouvertes sur le salon ! Ilot, meubles harmonisés avec ceux du salon, coloris, styles ou encore gestion du bruit et des odeurs... Deux experts du secteur décryptent pour nous toutes les nouvelles tendances pour aménager la cuisine ouverte de vos rêves.

Plébiscitée par 70 % des Français*, la cuisine ouverte - en phase avec nos nouvelles habitudes de vie - est qu'un effet de mode. Avec deux mots d'ordre, convivialité et praticité, la cuisine ouverte n'a que des avantages : sur l'îlot ou le bar, on dîne, prend l'apéritif, fait les devoirs des enfants ; on y prépare le repas sans être coupé de ses invités et enfin, on ne fait des kilomètres pour débarrasser la table. Mais au fil des ans, elle évolue : si l'îlot est toujours très demandé (10 à 15 % des projets selon Cuisinella), d'autres tendances apparaissent ou se confirment, si l'on en croit nos deux experts du secteur, Muriel Charbonnel de chez SoCoo'c et Nathalie Losser de Cuisinella.  

>> A lire aussi >>  

>> A lire aussi >> Avant/après : 10 cuisines modernisées par les internautes 

Tendance cuisine ouverte : jamais sans mon îlot

L'îlot reste une attente forte. "Convivial, déco, pratique, il devient presque incontournable dans la cuisine ouverte, affirme Nathalie Losser chef de marché cuisines chez Cuisinella. Surtout, il s'adapte à tous les budgets : avec 4 pieds et un plan de travail, vous obtenez un îlot 'basique' que vous pouvez sophistiquer avec des meubles de rangement ou une table escamotable qui permet de dîner ou de déjeuner à 4 ou 5 personnes : très tendance."  

>> A lire aussi >> Ouvrir la cuisine sur la salle à manger : les 50 idées gagnantes 

On trouve deux grands types d'îlot : fonctionnel avant tout, il intègre les plaques de cuisson ou l'évier mais oblige dans ce cas à anticiper sa construction, pour installer les éléments techniques (arrivée d'eau ou électrique). Très convivial, il peut également être voué à la préparation des repas avec un grand plan de travail et un coin repas/apéro... Mais dans les deux cas, il demande un minimum de place - au moins un mètre de part et d'autre - afin de circuler autour facilement. "A moins d'opter pour un îlot en épi, c'est-à-dire adossé à un mur, enchaîne Muriel Charbonnel, chef de produits chez SoCoo'c, il présente en l'avantage de séparer clairement la zone cuisine de la partie salon."  

>> A lire aussi >> Guide d'achat : comment choisir son îlot de cuisine ? 

>> A lire aussi >> Aménager une cuisine ouverte 

Quelles couleurs et quels styles pour ma cuisine ouverte ?

Si le blanc reste la couleur majeure, le noir arrive en force. En termes de finition, le brillant a un peu moins la cote que ces dernières années tandis que le mat se développe : "On mise davantage sur les finitions douces, qui reflètent moins la lumière, explique Muriel Charbonnel, pour faire de sa cuisine un espace feutré avec une dimension 'cocon'". Côté styles, les décors bois ont le vent en poupe avec le retour des cuisines 'nature' (en bois et avec même une touche végétale telle que des aromates) et l'engouement pour les cuisines 'industrielles' se confirme (meubles noir, poignées usées, effet mat, vitrines, verre noir, sol et lampes indus...).  

>> A lire aussi >> Top 7 des tendances couleurs 2018 

"Enfin, dans ces zones ouvertes, la tendance va vers l'homogénéisation entre les meubles du salon et de la cuisine, reprend Muriel Charbonnel. On décline ainsi les mêmes matériaux, avec des camaïeux de couleurs coordonnés. Ce qui fait le lien entre les deux, ce sont les façades des meubles et éventuellement les poignées".  

Tendance cuisine ouverte : mélanger les genres

Finies les cuisines à l'aspect presque 'clinique' et à la surdose de meubles blancs. Pour ajouter une dimension vivante à l'espace, la tendance est à l'ajout de niches ou d'étagères ouvertes ainsi que de vitrines. "Ce sont des zones dans lesquelles on expose la belle vaisselle par exemple, poursuit Muriel Charbonnel, ou ses épices dans des bocaux transparents. "Dans une cuisine ouverte, on s'accorde de liberté, reconnaît Nathalie Losser. On chine, on expose ses objets mais en même temps, on voit arriver de en de meubles de rangement spécifiques permettant à la cuisine ouverte de rester bien rangée. Des rangements avec bloc coulissants, épiciers, légumiers, celliers... pour intégrer ce que l'on ne veut pas montrer et faciliter l'organisation".  

Cuisine ouverte : attention aux odeurs...

Dans une cuisine ouverte, l'évacuation des odeurs prend encore d'importance que dans une cuisine fermée. Ainsi, tous les cuisinistes/fabricants d'électroménager travaillent leur offre de façon à proposer des hottes de en déco à positionner par exemple au-dessus de l'îlot ou sur le mur au dessus de la zone cuisson.  

>> A lire aussi >> Cuisiniste : le nouveau top 30 des meilleurs cuisinistes 

On peut aussi très bien dissimuler la hotte, avance Muriel Charbonnel : "si la plaque de cuisson est adossée au mur, on peut désormais l'intégrer dans un meuble de rangement, pour que rien ne perturbe l'harmonie." Pour répondre à ces nouvelles demandes, Cuisinella lance également fin 2017 un meuble îlot intégrant au centre une plaque aspirante, la hotte étant intégrée dans la plaque à induction."C'est une solution novatrice avec un meuble conçu exprès pour abriter la hotte, affirme Nathalie Losser. Solution également pratique et fonctionnelle, car vous n'avez besoin d'accoler la hotte au plafond."  

... Et au bruit

La gestion du bruit est aussi à intégrer dans le cas d'une cuisine ouverte. On trouve sur le marché des lave-vaisselle dont le volume sonore oscille entre 39 et 49 dB. "Plus le lave-vaisselle est silencieux, il sera cher, avance Nathalie Losser. On peut donc conseiller de simplement choisir un lave-vaisselle à départ différé, que l'on fait fonctionner la nuit."  

>> A lire aussi >> Les nouveaux éviers en 5 questions 

Autre solution, pour se protéger du bruit : rajouter une semi-cloison, sous forme par exemple d'un petit muret qui va réduire le bruit et les odeurs sans fermer la pièce ou mieux encore, une verrière. "En phase avec le développement des cuisines 'industrielles', la verrière est en plein boum, conclut Nathalie Losser et correspond à une vraie demande des consommateurs. La cuisine reste ouverte et visible mais peut aussi être partiellement fermée, lorsque l'on cuisine ou que l'on reçoit."  

*Chiffres Cuisinella 

Les cuisines ouvertes du moment

1. Une cuisine ouverte avec niches 

2. Une cuisine ouverte noire très tendance

3. Une cuisine ouverte avec hotte îlot décorative

4. Une cuisine ouverte avec îlot XXL

5. Une cuisine ouverte avec d'esthétiques vitrines

6. Une cuisine ouverte au style industriel

7. Une cuisine ouverte claire et lumineuse

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

En vidéos

www.imagmagnetsns.ua