Fermer

cotemaison

Fermer

cotemaison

Comment tenir son devis cuisine ?

Par Mathilde Dugueyt, publié le
Comment tenir son devis cuisine ?

Comment tenir son devis cuisine ?

Amandine Branji / ADC l'Atelier d'à côté

Petite ou grande cuisine, le budget est déterminant pour l'aménagement. Selon l'enveloppe dédiée, le choix des caissons et des meubles, des façades, du plan de travail ou de l'électroménager varie. Challenge ou casse-tête, l'agencement de la cuisine est souvent réalisé avec l'aide d'un cuisiniste afin d'avoir un devis et d'être au mieux orienté selon ses besoins et ses attentes. Si le marché est en pleine évolution (avec notamment l'arrivée des cuisines dans les grandes surfaces de bricolage ou de décoration), la transparence sur les prix n'est pas générale. L'acheteur a besoin de garder un oeil averti pour aménager au mieux son espace. Suivez les idées, étape par étape, d'Amandine et Pauline, décoratrices d'intérieur pour ADC l'Atelier d'à côté, et de Samuel Gabriac, manager du magasin SoCoo'c de Montpellier Lattes, pour optimiser son budget cuisine.

Avant d'établir un devis et de passer à l'achat d'une cuisine, une grande phase de réflexion est nécessaire pour agencer cette pièce technique. Selon l'espace à disposition, l'habitation, l'environnement (sol et mur) ou les personnes qui y vivent, les besoins ne sont pas les mêmes. Une fois les priorités posées (envie d'un îlot central, d'un meuble d'angle ou d'une cuisine en U), le critère essentiel reste le budget. Parfois important, souvent limité, il est toujours à la base de la conception d'une cuisine. À définir au préalable, l'investissement souhaité doit être communiqué en toute transparence chez le cuisiniste afin d'être maîtrisé. Découvrez les astuces de pro pour respecter le devis initial tout en se faisant plaisir avec l'aménagement d'une belle cuisine

>> A lire aussi >> Cuisiniste : le nouveau top 30 des meilleurs cuisinistes 

1. Définir le budget dédié à sa cuisine

De façon simple et évidente, le montant alloué pour aménager la cuisine (comprenant meubles, façades, plan de travail, électroménager, finitions, livraison et pose) doit être mis à plat. "Dès le début, le budget va orienter le projet, confient Amandine et Pauline de . Si on a 5 000 ou 20 000 euros pour sa cuisine, ce n'est pas pareil ! Cela oriente le choix des gammes et des cuisinistes vers lesquels on va se tourner."  

C'est au professionnel de valider la faisabilité du projet, selon l'investissement prévu par le client. "Le budget doit être cohérent avec les besoins, rappelle Samuel Gabriac de SoCoo'c. Parfois les attentes sont trop hautes et le projet irréel. Par exemple, s'il ne reste que 1 000 euros pour l'achat des meubles de la cuisine, cela risque de ne pas passer."  

>> A lire aussi >> Aménagement d'une cuisine : les 5 règles à connaître 

Une cuisine réalisée par ADC l'Atelier d'à côté.

Une cuisine réalisée par ADC l'Atelier d'à côté.

Amandine Branji / ADC l'Atelier d'à côté

2. Détailler son devis cuisine

Une fois l'enveloppe globale déterminée, le devis d'une cuisine se déroule en ieurs points. Parmi les premières questions à se poser, l'aspect pratique avec la pose, la livraison et l'électroménager. "Il est primordial de décortiquer le budget, note Samuel Gabriac. C'est à dire de savoir tout de suite si le client souhaite la livraison et la pose. C'est un montant fixe à prendre en compte. On détermine aussi ensemble un budget moyen dédié à l'électroménager qui sera affiné après la conception de la cuisine. Une fois ces éléments chiffrés, on a connaissance du montant restant pour les meubles." 

>> A lire aussi >> Nos guides d'achat électroménager et équipement de la maison  

3. Lister les besoins pour sa cuisine

Avant d'entamer la conception d'une cuisine, il est nécessaire de lister ses envies et ses besoins. "Si la personne ne cuisine jamais ou au contraire, passe son temps derrière les fourneaux, ses attentes ne seront pas les mêmes, indique Samuel Gabriac. Choisir tel ou tel meuble doit se faire selon les habitudes de vie." Des informations essentielles pour cibler au mieux l'aménagement de sa cuisine.  

>> A lire aussi >> Avant/après : 10 cuisines modernisées par les internautes 

Un exemple de plan pour concevoir sa cuisine sur mesure (cuisine Louise, SoCoo'c).

Un exemple de plan pour concevoir sa cuisine sur mesure (cuisine Louise, SoCoo'c).

SoCoo'c

4. Opter pour des meubles standards en priorité

Dans la conception de la cuisine, les meubles classiques ont un coût moins élevé que les meubles spécifiques. "Plus les éléments sont produits de façon massive, leur prix est minime, indique le manager de SoCoo'c. Par exemple, un meuble basique avec deux portes coûte moins cher qu'un meuble à trois tiroirs qui représente trois mécanismes et trois façades."  

Dans la mesure du possible, la cuisine se constitue en majorité avec des meubles standards. "Des casseroliers, des meubles à tiroirs ou des étagères spécifiques vont vite faire grimper le budget, notent Amandine et Pauline. L'idéal est de rester sur des choses assez simples pour la base et de soigner les finitions." 

>> A lire aussi >> Ouvrir la cuisine sur la salle à manger : les 50 idées gagnantes 

Cuisine Indus, SoCoo'c.

Cuisine Indus, SoCoo'c.

SoCoo'c

5. Veiller aux matériaux des façades et du plan de travail

"Ce qui va faire le prix d'une cuisine, ce sont la fonctionnalité des meubles et le choix des matériaux des façades, résume Samuel Gabriac. C'est l'un des éléments déterminants et qui a un impact direct sur le budget. Des façades en laque ont un coût élevé que des façades en mélaminé."  

Si le prix des matériaux est à surveiller, l'apparence doit être contrôlée pour convenir au style souhaité. "On conseille toujours à nos clients d'aller voir sur place, en boutique, l'apparence des façades pour s'assurer qu'elles correspondent à leurs envies, confient les décoratrices d'intérieur. Elles doivent être faciles d'entretien. Et attention aux tendances, les matières brutes comme le bois massif, en d'être onéreux, peut vite se tâcher."  

>> A lire aussi >> Cuisine : les nouvelles tendances déco et aménagement 

Les matériaux pour les façades impactent le prix de la cuisine.

Les matériaux pour les façades impactent le prix de la cuisine.

SoCoo'c

6. Oser la récup' pour limiter le devis cuisine

Avec quelques astuces et un peu d'imagination, l'aménagement de la cuisine peut aussi être pensée à partir d'éléments détournés. "Un meuble de récup' devient un îlot ou un vaisselier de famille sert à ranger la vaisselle, suggèrent Amandine et Pauline. Ce n'est pas une obligation de tout acheter chez un cuisiniste."  

>> A lire aussi >> La vaisselle sort des placards ! 

7. Investir dans un électroménager de qualité

Face à un large choix, l'électroménager peut être acheté chez un cuisiniste ou au détail dans un magasin spécialisé. Dans tous les cas, l'investissement doit être raisonné pour éviter les déconvenues. "Il vaut mieux payer un peu cher mais avoir une qualité de service, une garantie et une prise en charge optimales", recommande Samuel Gabriac. 

>> A lire aussi >> 20 bonnes idées pour une cuisine moderne et pratique 

8. Se faire plaisir sur certains points et en minimiser d'autres

Une cuisine demande une vraie réflexion et son agencement, quelques ruses. "La plupart du temps, les gens souhaitent un beau plan de travail et ne se soucient pas de l'intérieur des meubles, témoignent Amandine et Pauline. Il est tout à fait possible de prendre, par exemple, des caissons ou des façades simples et de se faire plaisir avec un plan de travail de qualité."  

>> A lire aussi >> Relooker ses meubles de cuisine sans se ruiner 

Le plan de travail est gage de style, il peut représenter un investissement supérieur dans une cuisine (réalisation ADC l'Atelier d'à côté).

Le plan de travail est gage de style, il peut représenter un investissement supérieur dans une cuisine (réalisation ADC l'Atelier d'à côté).

Amandine Branji / ADC l'Atelier d'à côté

9. Ne pas hésiter à revenir sur le devis cuisine

Une fois le devis établi, on peut revenir sur le projet et ses différents points clés pour modifier certaines choses. "Selon le montant du devis, le client préfèrera peut-être garder son lave-vaisselle ou ne pas choisir la pose afin de monter en gamme pour l'électroménager ou d'avoir une belle crédence", note Samuel Gabriac. La cuisine étant une pièce complexe, mieux vaut prendre son temps et être sûr de ne pas se tromper !  

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page