Plan de travail et évier : les 6 erreurs à éviter

publié le , mis à jour le

Plan de travail et évier : les 6 erreurs à éviter

Leroy Merlin

Vous souhaitez aménager ou réaménager votre cuisine ? En voilà une bonne idée ! Et pour cela, le plan de travail et l'évier sont deux clés de l'aménagement de la cuisine. Afin de rendre cet espace aussi fonctionnel et confortable d'utilisation que possible, certains points sont à ne pas négliger. Hauteur et emplacement de l'évier, dimensions et éclairage du plan de travail, voici 6 conseils pour ne pas vous tromper !

Plan de travail et évier sont comme Laurel et Hardy : indissociables ! Qu'il s'agisse de l'aménagement d'une cuisine neuve ou de la simple rénovation d'une cuisine ancienne. Pas question de penser l'un sans l'autre. Démonstration... 

>> A lire aussi >> 12 idées pour une cuisine fonctionnelle 

Erreur 1 : dissocier plan travail et crédence

L'ensemble plan de travail/crédence participe à créer l'ambiance et le style déco de votre cuisine. Quelle que soit votre option, assortir ces éléments ou bien jouer sur les contrastes, vous devez les envisager comme un tout. Couleurs et matériaux seront choisis en fonction de l'effet décoratif recherché.  

Erreur 2 : l'évier qui mord trop sur le plan de travail

Attention à la taille de l'évier, a fortiori si vous manquez de place dans votre cuisine. Plus il est large, vous perdrez en plan de travail. Si vous possédez un lave-vaisselle, une simple cuve suffisamment spacieuse (40 x 35 cm) et profonde (20 cm) pour pouvoir accueillir les ustensiles encombrants, est la solution la pertinente pour l'aménagement de votre cuisine.  

>> A lire aussi >> Cuisine : les nouvelles tendances déco et aménagement 

Erreur 3 : sous-estimer la hauteur du plan de travail

Voyez grand ! En faisant grimper le plan de travail à de 90 cm (au lieu de 85 cm), vous gagnerez en confort d'utilisation. Pour travailler à l'aise dans la cuisine, à chacun de trouver sa bonne hauteur. L'idée est de ne pas avoir à se courber, en conservant le dos droit. Un plan de travail surélevé permet, en outre, de gagner l'espace d'un tiroir, en partie basse. Le top, c'est le plan motorisé, multipositions, qui monte ou baisse, pour se positionner à des hauteurs différentes (de 75 à 120 cm) en fonction des besoins : surélevé pour préparer le repas ou servir de bar, ou abaissé au niveau d'une table de repas.  

Erreur 4 : installer un plan de travail trop étroit

Les plans de travail prêts à poser ont une profondeur de 60 cm. Si vous disposez de la place nécessaire, n'hésitez pas à aller jusqu'à 70, voire 75 cm. Plus de profondeur permet d'intégrer des rangements à l'arrière ou d'aménager un petit coffrage pour encastrer des prises électriques. Vous pourrez aussi prévoir des éléments bas profonds pour gagner 20% de rangement en .  

>> A lire aussi >> 12 astuces gain de place pour la cuisine 

Erreur 5 : mal calculer l'épaisseur du plan de travail

Côté épaisseur, tous les choix sont permis (de 12 à 75 mm), du plan de travail en bois massif au plan de travail slim en résine. Avant de choisir, tenez compte des éléments à encastrer pour éviter de condamner un tiroir. Attention notamment à la table de cuisson, épaisse en version induction. Un plan de 38 mm est un bon compromis pour pouvoir encastrer tous les appareils.  

Erreur 6 : mal éclairer plan de travail et évier

Au-dessus du plan de travail et de l'évier, des éclairages ciblés s'imposent. Ils offriront une lumière dirigée très efficace et homogène pour voir avec précision ce que vous faites pendant que vous coupez ou préparez des aliments. En , ils permettront de supprimer les ombres portées générées par l'éclairage général. Des luminaires fixes (réglettes fluos, spots..) installés en sous-face des placards ou des étagères, joueront parfaitement ce rôle. 

Autres solutions design : des mini-spots halogènes sur rail, des barrettes Leds le long de la crédence ou des étagères, voire une crédence lumineuse en verre. En complément, des spots orientables ou des tubes fluos posés en applique serviront à éclairer intensément l'évier. Attention : tous ces luminaires doivent être conformes à la norme NF luminaires ou ENEC (équivalent européen de NF) et être installés dans le respect des règles de sécurité électrique obligatoires dans cette pièce soumise à l'humidité.  

>> A lire aussi >> Cuisine : lumière s'il vous plaît ! 

Des plans de travail tendance

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

En vidéos

alfaakb.com

tsoydesign.com.ua

перила из нержавеющей стали комплектующие