Restaurant Montpellier : 9 tables sélectionnées par Côté Sud

Par Julie Chanut - Côté Sud N°176, publié le

Gourmande, Montpellier ne boude pas les plaisirs de la table. Les chefs étoilés sont rares et la Réserve Rimbaud tient le haut du pavé. Mais 2019 s'annonce prometteuse avec la renaissance du Jardin Des Sens des Pourcel ou l'ouverture - depuis fin mai, de la table de l'Arbre Blanc, et la ville fourmille d'adresses originales. Oser la différence et mêler les genres, d'un restaurant fumoir à un spécialiste de la cuisson vapeur, d'une cuisine nippo-péruvienne à une épicerie de poche ou un as du potager.

Que l'on choisisse un restaurant de cuisine fusion ou de produits locaux, l'authenticité d'une cuisine du marché ou un brunch pantagruélique, rendez-vous à Montpellier pour découvrir des restaurants à la grande variété de saveurs. Niveau ambiance, l'éclectisme prime avec des tables installées dans des salons baroques ou dans un ancien chai revu dans un style néo-industriel. Visite en images !
-
>> A lire aussi >> La Maison Pernoise dévoile son concept store à Montpellier

agrandir 1/ Fusion de goûts au Neko Nikkei Corner

1 - 1/ Fusion de goûts au Neko Nikkei Corner - Dans ce bijou pensé par l'architecte d'intérieur Nicolas Kuseni (NK Design-Studio), paré de vieilles pierres, marbre, assises noires et réveillé d'une fresque murale de l'artiste Joshua, la cuisine péruvienne se métisse aux saveurs du Japon. Imaginé par Antoine (du Moody Social Club) et porté par la chef Juliette, le Neko est un hommage aux nikkei, ces émigrants japonais du Pérou qui ont fusionné leur cuisine traditionnelle avec les ingrédients emblématiques de la cuisine péruvienne. À la carte, des plats colorés et épicés qui font la part belle aux produits : poulet croustillant au panko et mayonnaise combava ; poulpe snacké, sauce teriyaki au paprika fumé... Au bar, dépaysement et boissons typiques comme le péruvien Pisco Sour.
-
En photo : au Neko, Antoine et la chef Juliette osent une cuisine fusion entre le Pérou et le Japon, servie dans une ambiance exotique.
-
>> A découvrir aussi >> "Vie des villes" >> Escapade à Avignon le temps d'un week-end

Pierrick Verny

agrandir Un plat à la carte du restaurant Neko Nikkei Corner

2 - Un plat à la carte du restaurant Neko Nikkei Corner - Adresse : Neko Nikkei Corner. 14, rue des Soeurs-Noires.
Ouvert le soir, du mardi au samedi, et les vendredis et samedis midi.
-
En photo : un rafraîchissant ceviche "à la marée" au leche de tigre, lait coco, combava, et pickles d'oignons.

Pierrick Verny

agrandir 2/ Fumage maison au restaurant Le Couperet

3 - 2/ Fumage maison au restaurant Le Couperet - Au Couperet, les viandes sont fumées à chaud pour être confites à basse température dans un four fumoir appelé smoker. Cuisse de dinde et effiloché de canard d'origine française, côtes de porc et agneau de l'Aveyron, ribs de boeuf Angus sont à partager sur des planches en bois et à accompagner de petits plats végétariens, brioches à l'ail, purée de panais fumés ou butternut rôtie. Dans ce décor aux effluves de barbecue champêtre, fait en matériaux de récupération, Étienne et Frédéric reçoivent dans un style bon enfant et peaufinent leur concept pour l'exporter bientôt au coeur du futur food court des Halles du Lez. Et si vous n'êtes pas carnivore, la maison fume aussi le poisson en feuilles de cèdre, sarriette et poivre de Timut !
-
>> A parcourir aussi >> "Vie des villes" >> Dinard et Saint-Malo sur un plateau : 30 bonnes adresses bretonnes !

Pierrick Verny

agrandir Les patrons du restaurant le Couperet

4 - Les patrons du restaurant le Couperet - Adresse : Le Couperet. 3, rue des Teissiers
-
En photo : décor masculin et clin d'oeil carnivore au Couperet, restaurant smokehouse tenu par Étienne et Frédéric qui cuisent la viande au fumoir.

Pierrick Verny

agrandir 3/ Cuisine d'arrivage chez Leclere

5 - 3/ Cuisine d'arrivage chez Leclere - Leclere, Guillaume expose son nom sur la devanture d'un restaurant qui, de l'élégance à la cuisine, reflète sa sincérité et son goût de l'essentiel. Formé à la cueillette par Marc Veyrat et au potager par Anne Majourel, Guillaume se concentre aujourd'hui sur une cuisine d'arrivage élaborée à partir du produit. Le grondin de Méditerranée se mue en soupe, avec cannelloni croustillant, un aïoli en siphon ; le céleri de Mauguio se cuit en croûte de sel, avec vieux parmesan, lard paysan et chapelure d'herbes.

Pierrick Verny

agrandir Guillaume Leclere, le chef du restaurant Leclere

6 - Guillaume Leclere, le chef du restaurant Leclere - Adresse : Leclere. 41, rue de la Valfère. Déjeuner du jeudi au samedi. Dîner du mardi au samedi.
-
En photo : dans son restaurant à la sobriété maîtrisée, le chef Guillaume Leclere se concentre sur une cuisine d'arrivage mise en valeur par le talent de ses fournisseurs locaux.
-
>> A lire aussi >> Mirazur, le livre dédié aux recettes de la Riviera

Pierrick Verny

agrandir 4/ Esprit pagnolesque chez La Nouvelle Epicerie

7 - 4/ Esprit pagnolesque chez La Nouvelle Epicerie - C'est ainsi que Sylvie qualifie son petit restaurant épicerie dans lequel ses clients sympathisent coude-à-coude. Formée par Julia Sammut à Marseille, Sylvie sait sourcer les meilleurs produits dont regorge son antre, lentilles du Puy-en-Velay de Mme Leyre, huile toscane Le Amantine ou fregola sarda torréfiée, et s'amuse tous les matins à imaginer sa carte. OEufs mimosas à la poutargue ; calamars, soubressade, croûtons à l'huile et au miel ; médaillons de gnocchi à la burrata. Créativité et bonne humeur au menu !

Pierrick Verny

agrandir Sylvie, tenancière de La Nouvelle Epicerie

8 - Sylvie, tenancière de La Nouvelle Epicerie - Adresse : La Nouvelle Epicerie. 21, rue du Palais-des-Guilhem. Resto-épicerie ouvert de 9 h 30 à 19 h, sauf dimanche et lundi. Plat du jour.
-
En photo : peintre
en décor et photographe, Sylvie est aujourd'hui épicière et cuisinière dans sa joyeuse antre façon bric-à-brac.
-
>> A lire aussi >> La Grande Épicerie de Paris s'orne de mosaïques sur mesure

Pierrick Verny

agrandir 5/ Cuisson à haute pression chez Anga

9 - 5/ Cuisson à haute pression chez Anga - Devanture vitrée, écrin de pierres blanches et bois blond, puis cuisine ouverte où virevoltent Cyril, Pierre et Arthur. Une ouverture saluée et un Bib gourmand tard, deux compères s'envolent, laissant la belle réputation d'Anga aux mains de Cyril. Anga ? La vapeur en suédois, celle d'un four haute pression, technique de cuisson respectant le vrai goût des bonnes choses. Échine de porc d'Aurillac, condiment citron confit, coriandre et mangue ; oeuf, chou vert, épice du trappeur ; chocolat, cardamome verte et clémentine.

Pierrick Verny

agrandir Le chef Cyril Garcia du restaurant Anga

10 - Le chef Cyril Garcia du restaurant Anga - Adresse : Anga. 19, rue du Palais-des-Guilhem. Ouvert midi et soir du mardi au vendredi.
-
En photo : Cyril Garcia
, chef du restaurant Anga, adepte de la cuisson à la vapeur.
-
>> A lire aussi >> "Vie des villes" >> Le Canal Saint-Martin : un microcosme au coeur de Paris

Pierrick Verny

agrandir 6/ Chez Pimpon, une cuisine à l'instinct

11 - 6/ Chez Pimpon, une cuisine à l'instinct - Après avoir oeuvré à La Cantinetta à Marseille, Benjamin et sa compagne Claire installent Pimpon place des Beaux-Arts, juste en face du marché. Dans une ambiance guinguette et brocante, le couple interprète ses envies autour des produits de saison, des origines italiennes de Benjamin et de son goût partagé pour le Japon. Dans les assiettes, une cuisine libre : gratin de gnocchi, gorgonzola, épinards et trévise ; thon chalumeau ; crème boule d'or ; crumble de sésame noir, ou leurs fameux et réconfortants ramen.

Pierrick Verny

agrandir Benjamin et Claire, les gérants de Pimpon

12 - Benjamin et Claire, les gérants de Pimpon - Adresse : Pimpon. 4, place des Beaux-Arts. Menus le midi (du lundi au vendredi) et le soir (du mercredi au vendredi).
-
En photo : chez Pimpon, Benjamin et Claire concoctent une cuisine réconfortante servie avec des vins vivants.
-
>> A lire aussi >> "Vie des villes" >> Saint-Tropez : 25 façons de redécouvrir la ville côtière

Pierrick Verny

agrandir 7/ Chez Jo'

13 - 7/ Chez Jo' - Dans l'Écusson, le Café Joseph s'est fait une place au soleil. Carrefour des générations à dimension humaine, cette institution est le fruit du labeur de ses propriétaires, Sylvie et Jean-René. De brunchs pantagruéliques en spot pour apéros, depuis ses terrasses jusque dans ses salons néobaroques, ils y organisent des événements qui font battre le pouls de la ville, tel ce premier prix littéraire ayant pour vocation d'exporter la rentrée littéraire dans le Sud et de donner de la visibilité aux maisons d'édition du cru.
-
En photo : À l'étage du Café Joseph, salons néobaroques.

Pierrick Verny

agrandir Macaron framboise sur son lit de glace au Café Joseph

14 - Macaron framboise sur son lit de glace au Café Joseph - Adresse : Café Joseph. 3, place Jean-Jaurès. Ouvert tous les jours, midi et soir. Privatisation sur demande pour événements sur mesure.
-
En photo : la carte du Café Joseph a été revue par Nicolas Méot, chef de la Plage Bonaventure, deuxième adresse des propriétaires.

Pierrick Verny

agrandir 8/ Halte décalée au Terminal #1

15 - 8/ Halte décalée au Terminal #1 - Infatigables agitateurs culinaires, les frères Pourcel ouvraient, en connivence avec le Marché du Lez voisin et en association avec Olivier Château, le Terminal #1. Dans un ancien chai revu dans un style néo-industriel chic par Christian Collot, la touche Pourcel s'y exprime en toute liberté. Côté bistrot gastronomique avec une cuisine plurielle et authentique, côté bar à tapas avec des planches de produits triés sur le volet. Un style inimitable à retrouver bientôt dans leur futur Jardin des Sens place de la Canourgue.

Pierrick Verny

agrandir Les tapas du Terminal #1

16 - Les tapas du Terminal #1 - Adresse : Le Terminal #1. 1408, avenue de la Mer. Ouvert du mardi au samedi, de 12 h à 15 h et de 19 h 30 à 23 h.
-
En photo : Au Terminal #1, décoration industrielle et assiettes bistrot.

Pierrick Verny

agrandir 9/ Eden urbain au Château de Flaugergues

17 - 9/ Eden urbain au Château de Flaugergues - Bel anachronisme que cette Folie montpelliéraine du XVIIIe siècle au coeur du pôle des entreprises de la ville ! Propriété de la famille Colbert, elle joue de son passé pour mieux conquérir l'avenir. Visite du château et du parc labellisé "Jardin remarquable", dégustation au caveau des vins de son domaine viticole, création du restaurant Le Folia, organisation de cocktails, soirées et événements... Pierre de Colbert voue sa vie à Flaugergues qu'il vient de doter d'une nouvelle cave aux 26 cuves d'Inox et d'un potager collaboratif ouvert à tous. Là, avec l'aide de Sébastien Girault à la tête de cette Oasis citadine, le nouveau chef Damien Fourvel cueille au quotidien les fruits d'une cuisine du terroir sincère et créative.

Pierrick Verny

agrandir Les gérants du Château de Flauguergues

18 - Les gérants du Château de Flauguergues - Adresse :Château de Flauguergues. 1744, avenue Albert-Einstein. Visite du château et de son parc, restaurant et caveau de dégustation, potager collaboratif ouvert aux Montpelliérains.
-
En photo : Damien Fourvel, chef du Folia, Pierre de Colbert, propriétaire du château, et Sébastien Girault, créateur du concept d'Oasis citadine : tous trois heureux aux portes d'une ferme urbaine collaborative qui invite les Montpelliérains en quête de lien avec la terre à participer à ce potager en permaculture.

Pierrick Verny

agrandir Le Folia, restaurant du Château

19 - Le Folia, restaurant du Château - Au Folia, saumon gravlax mariné, légumes, coulis de myrtilles et betteraves, et fleurs de l'Oasis citadine.
-
>> A lire aussi >> Les vins haute culture du Château La Verrerie

Pierrick Verny

agrandir L'orangerie du Château aux airs du Sud

20 - L'orangerie du Château aux airs du Sud - Folie du XVIIIe siècle, le château, son parc et son orangerie aux airs toscans.

Pierrick Verny

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Sud

Newsletter Design

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les dernières tendances déco design

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page