RT 2012 : quel système solaire combiné (SSC) choisir ?

publié le

Schott Solar

La RT 2012 permet de nombreuses possibilités dont les systèmes solaires combinés (SSC) associés à la production d'eau chaude sanitaire.

Les systèmes solaires combinés (SSC) associent chauffage et production d'eau chaude sanitaire (ECS). Ils nécessitent un système de stockage de la chaleur solaire : ballon d'eau ou dalle en béton de la maison (plancher solaire direct). Dans le premier cas, le ballon, d'au moins 500 litres, permet aussi de stocker et de chauffer l'eau chaude sanitaire et, selon le nombre d'échangeurs qu'il contient (deux ou trois), peut être également alimenté par une chaudière (gaz, fioul, bois), une PAC, etc. Il doit être le isolé possible afin de conserver la chaleur longtemps. Avec le plancher solaire direct, le fluide caloporteur circule non dans un ballon de stockage, mais directement dans la dalle du sol, via un réseau de tubes, puis dans le ballon de stockage de l'eau chaude sanitaire. Dans les deux cas, un appoint de chaleur est nécessaire. Il peut être intégré à l'installation (chaudière ou autre) ou non (poêle à granulés indépendant). 

Niveau de prix : €€€
Coût à l'usage : €
Confort : ***
Zones climatiques : toutes zones  

Le système solaire combiné mis au point par Clipsol GDF Suez utilise la masse de la dalle du plancher chauffant pour emmagasiner la chaleur (plancher solaire direct). Un plancher de 100 m2 stockerait, selon le fabricant, la même quantité d'énergie qu'un ballon... de 7 000 litres d'eau. Mais il est également possible d'installer des radiateurs très basse température. " Solution SSC ", Clipsol/GDF Suez. 

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

En vidéos

progressive.com.kz