Un 40 m2 avec mezzanine dans un ex-atelier d'artiste

Par Aure Briand-Lyard, publié le

Paris recèle bien des pépites entre ses murs ; parmi elles, un certain nombre d'habitations désaffectées datant d'un autre temps, attendant d'être rénovées par leurs nouveaux propriétaires. Et c'est justement l'une d'entre elles qui a séduit un agent immobilier et son conjoint, sculpteur, en recherche de leur futur cocon parisien. Enchaînant les visites, le couple craque pour un atelier d'artiste de 40 m2, au dernier étage d'un immeuble du 10e arrondissement. A deux pas du marché couvert Saint-Quentin et du métro Gare de l'Est, le bien installé dans un quartier dynamique leur a tout de suite plu... enfin, le potentiel qui s'en dégageait. Car l'atelier sur cour en double hauteur n'était absolument pas habitable au moment de l'achat ! Bien décidé à prendre possession des lieux rapidement, le couple fait alors appel au talent de l'architecte Anne-Laure Dubois, qui repense l'espace avec un budget de 180 000 euros.

Après six mois de travaux, les lieux sont métamorphosés et le potentiel de l'habitat enfin révélé. Une mezzanine de 22 m2 voit le jour, accueillant une suite parentale. Une verrière zénithale XXL ouvre le plafond à la lumière du jour, baignant la double hauteur de clarté permanente. Le bon goût des propriétaires leur a permis de collaborer étroitement avec l'expertise de l'architecte, donnant lieu à une déco raffinée.
-
>> Le projet de rénovation en bref >> Le lieu : Paris (75). La superficie : 40 m2 au sol et 22 m2 de mezzanine. Le budget : 180 000 euros. La durée des travaux : 6 mois. L'idée du projet : transformer un ancien atelier d'artiste en duplex actuel pour un couple.
-
>> A lire aussi >> Un ancien squat se transforme en loft parisien

agrandir Une vue de l'atelier d'artiste dans son jus

1 - Une vue de l'atelier d'artiste dans son jus - Avant son rachat par les nouveaux propriétaires, l'atelier d'artiste n'était pas encore configuré en duplex mais tirait déjà avantage d'une double hauteur sous plafond. Même si l'atelier disposait d'une salle de bains et de WC attenants, il n'était pas configuré comme un véritable lieu de vie. Exposée plein nord, une toiture de verre apportait déjà de la lumière à l'ensemble, qui bénéficiait d'un potentiel impressionnant.

Anne-Laure Dubois

agrandir Après les travaux, l'atelier est méconnaissable

2 - Après les travaux, l'atelier est méconnaissable - Une fois la rénovation terminée, les lieux sont repensés de A à Z. Une mezzanine est créée, imaginée comme un deuxième étage exploitant la double hauteur sous plafond. La priorité est donnée aux matériaux bruts dans un effet industriel, mélangeant habilement tôle et acier. "Mes clients souhaitaient un rendu sculptural, avec un revêtement authentique et une structure laissée apparente, explique l'architecte Anne-Laure Dubois. J'ai donc choisi de jouer avec du mobilier intégré, et des poutres en acier venant modeler les volumes pour apporter du style à l'ensemble." L'enveloppe murale laissée blanche apporte un effet de reflet à la lumière zénithale. Quant au parquet, il a été changé pour un plancher en chêne massif foncé, au look vieilli plein de cachet.
-
>> A lire aussi >> Un ancien atelier parisien devenu maison de famille

Simon Genillier

agrandir Un atelier d'artiste qui a subi de lourds travaux

3 - Un atelier d'artiste qui a subi de lourds travaux - L'électricité et la plomberie ont été remises aux normes, et le parquet d'origine, trop abîmé, a été enlevé. Seules les façades ont été conservées, et le reste démoli. Certaines niches encastrées dans les murs n'ont pas été bouchées, donnant lieu à la création d'un mobilier de rangement optimisé et sur mesure.
-
>> A voir aussi >> Ces appartements anciens ont trouvé un second souffle après rénovation

Anne-Laure Dubois

agrandir Un coin salon placé sous le signe du design

4 - Un coin salon placé sous le signe du design - Lors de leur emménagement, les propriétaires n'ont acheté aucun meuble, ils possédaient déjà tout ce dont ils avaient besoin.
Après avoir pris possession des lieux, une ambiance minimaliste et iconique se dégage ; les assises Togo, emblématiques du design moderne, trouvent notamment une place de choix.
Une cheminée neuve vient remplacer l'ancienne dans le séjour. "Comme l'atelier bénéficiait déjà d'une cheminée traditionnelle avant les travaux, nous avons souhaité en recréer une contemporaine, souligne la pro. J'ai dessiné une cheminée sur mesure prolongée par une tablette filante en marbre vert, de la variété Forest Green. Le coloris émeraude profond apporte de la profondeur à la pièce de vie."
-
>> A lire aussi >> Plus de 50 photos pour trouver l'ambiance de son salon

Simon Genillier

agrandir Une charmante cuisine ouverte aux accents vintage

5 - Une charmante cuisine ouverte aux accents vintage - Entièrement sur mesure, la cuisine a été imaginée dans une configuration des espaces très libre. Ayant tout d'abord pensé à un îlot central fixe, les propriétaires ont ensuite trouvé que celui-ci allait contraindre l'espace. Ils ont donc choisi une grande table de salle à manger pouvant faire office de plan de travail, facilement déplaçable. Entièrement encastré, l'électroménager se glisse dans les rangements muraux pour un rendu épuré. Toutes les prises ont également été camouflées. Originale, la cuisine a été pensée dans une couleur bleu vert tendance, teintée directement dans la masse. La tranche de ce médium Valchromat est colorée depuis l'intérieur !
Une poutre apparente d'origine en chêne brut ponctue le haut de l'évier, rappelan l'authenticité des lieux. L'ensemble évolue dans une atmosphère mate, volontairement imparfaite pour un résultat un peu rugueux.
-
>> A parcourir aussi >> La cuisine se laisse séduire par le mat

Simon Genillier

agrandir Entre praticité et décoration, un vaisselier design dans la cuisine

6 - Entre praticité et décoration, un vaisselier design dans la cuisine - Pensé sur mesure par l'architecte, ce vaisselier minimaliste se niche contre le mobilier de cuisine. En d'accueillir vaisselle et verrerie, le meuble encastré s'improvise également en socle pour les créations du propriétaire sculpteur. Des oeuvres d'art en céramique vert d'eau viennent donc subtilement répondre à la nuance malachite des placards de cuisine.
-
>> A lire aussi >> Ranger autrement son logement avec la méthode KonMari

Simon Genillier

agrandir Une montée vers la mezzanine tout en délicatesse

7 - Une montée vers la mezzanine tout en délicatesse - Comme l'explique Anne-Laure Dubois, il était nécessaire de concevoir un escalier à l'image de la pureté globale de l'appartement. "Avec les propriétaires, nous avons souhaité placer un escalier dénué de contremarches, pour laisser passer au mieux la lumière", souligne l'architecte Anne-Laure Dubois. Assorti à la structure en acier apparente, l'escalier design s'imbrique parfaitement dans l'ensemble du duplex !

Simon Genillier

agrandir Une fois rénové, l'atelier opte pour un éclairage avisé

8 - Une fois rénové, l'atelier opte pour un éclairage avisé - C'est un ami des propriétaires, l'architecte Fabien Wiktor, qui s'est chargé de la mise en lumière de l'espace. Le pro a opté pour des tubes lumineux verticaux aux faux airs de néon, créant la jonction entre les deux étages de l'atelier et habillant la cage d'escalier. Fabien Wiktor s'est également chargé des éclairages encastrés directionnels, présents sur les deux niveaux du bien. Quant à la grande bibliothèque en acier brut, elle fait écho aux lignes sculpturales de l'escalier.
-
>> A lire aussi >> J'embellis ma montée d'escalier !

Simon Genillier

agrandir Une chambre immaculée à l'étage de l'atelier

9 - Une chambre immaculée à l'étage de l'atelier - L'escalier reliant le séjour à la mezzanine donne directement sur la chambre à coucher du couple. Très présent, l'acier brut est adouci par un ensemble dans les tons de blanc. Afin d'agrandir l'étage de leur lieu de vie, les propriétaires ont racheté les combles de l'immeuble, transformés en dressing. Des rideaux sablés dissimulent l'accès aux rangements, afin de conserver une atmosphère zen. Omniprésent, le jeu de matière prédomine sur la décoration, ici superflue. Ainsi, les murs sont laissés dépouillés pour une pièce empreinte de calme. Place à la sérénité...
-
>> A voir aussi >> Quelle pièce aménager sous les combles ?

Simon Genillier

agrandir Une verrière zénithale plonge la chambre dans un bain de lumière

10 - Une verrière zénithale plonge la chambre dans un bain de lumière - L'ancien atelier d'artiste était déjà doté de verrières, mais les modèles existants étaient en très mauvais état. Une fenêtre de toit de 10 m2 coulissante a été installée lors de la rénovation, dotée d'une bonne performance thermique grâce à son double vitrage. Son ouverture ingénieuse permet de respirer l'air frais lors des beaux jours ! Quant aux portes de placards immaculées, elles dissimulent l'accès à la salle de bains attenante façon suite parentale.
-
>> A lire aussi >> Des chambres à ciel ouvert pour une nuit à la belle étoile !

Simon Genillier

agrandir Une salle de bains aux lignes architecturales

11 - Une salle de bains aux lignes architecturales - Épuré est sans aucun doute le maître-mot de cette salle d'eau flambant neuve. Illuminée de clarté naturelle grâce au prolongement de la verrière, la pièce spacieuse réfléchit la luminosité avec son enveloppe blanche. "Nous avons pensé la salle de bainsà la façon d'une boîte immaculée et minimale", dépeint Anne-Laure Dubois. Le sol métallique apporte un contraste à la note industrielle, relevé à son tour par la structure laissée brute de la verrière zénithale.
-
>> A découvrir aussi >> Plus de 40 belles salles de bains qui optimisent l'espace

Simon Genillier

agrandir Une salle d'eau bien pensée, à la fois dépouillée et pratique

12 - Une salle d'eau bien pensée, à la fois dépouillée et pratique - Afin d'obtenir un résultat épuré, les rangements restent dissimulés. Ainsi, un placard encastré a été installé dans la continuité du mur et isolé des regards grâce à sa porte coulissante. Une console chromée et sa vasque en céramique rectangulaire de chez Duravit est surplombée d'appliques design Zangra, à la façon d'un éclairage de coiffeuse. Enfin, un radiateur en fonte chiné chez un fournisseur professionnel complète le tableau, apportant une note indus élégante et rétro.
-
>> A lire aussi >> Mettre une touche de noir dans la salle de bains

Simon Genillier

agrandir Une vue du plan de l'atelier existant

13 - Une vue du plan de l'atelier existant - Le plan de l'atelier avant rénovation, par Anne-Laure Dubois.

Anne-Laure Dubois

agrandir Une seconde vue de l'atelier avant travaux

14 - Une seconde vue de l'atelier avant travaux - Un deuxième plan des lieux d'origine par Anne-Laure Dubois.
-
>> A lire aussi >> Créer une pièce en : quelles sont les solutions ?

Anne-Laure Dubois

agrandir Un plan du résultat final

15 - Un plan du résultat final - Une vue des lieux après travaux par Anne-Laure Dubois.

Anne-Laure Dubois

agrandir Le plan de la mezzanine

16 - Le plan de la mezzanine - Le plan de la création de l'étage après les travaux par Anne-Laure Dubois.
-
>> A lire aussi >> Les règles d'une mezzanine bien pensée

Anne-Laure Dubois

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Sud

Newsletter CôtéMaison

Recevez quotidiennement le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page