Un appart bordelais sans cloison ou presque !

Par Salomé Giraudet, publié le

Sous les toits de cet immeuble à Bordeaux se cache un cocon aux allures de loft. Entièrement repensé par le studio d'architecture intérieure Polka, le 53 m2 autrefois composé de petites pièces sombres est méconnaissable. Dépouillé du lambris daté, le logement semble maintenant respirer, baigné de lumière par ses nouvelles ouvertures. Surtout, la rénovation a permis de dire bye bye aux cloisons inutiles et au faux plafond qui ne faisaient qu'encombrer l'espace disponible. Une fois les travaux achevés, l'appartement a rajeuni de 20 ans. Une véritable cure de jouvence.

Il fallait faire preuve d'imagination pour déceler le potentiel de ce 53 m2 enfoui sous une tonne de lambris ! La belle situation du logement - au coeur du quartier des Chartrons à Bordeaux - ne suffisait pas à le rendre attrayant. La salle de bains placée au centre de l'appartement avait réduit la pièce de vie à quelques mètres carrés, reléguant la cuisine sous la pente de toit la prononcée. Remettre à nu tout le plateau était donc indispensable... Un chantier taillé sur mesure pour Alexandra Julien, créatrice du Studio Polka, toujours en quête de nouveaux défis. Pour repartir sur de bonnes bases, l'architecte d'intérieur a ôté tous les murs qui pouvaient l'être et mis l'accent sur les poutres d'époque : ce sont elles qui ont dicté le nouvel agencement. Métamorphosé, l'intérieur a gagné en fluidité.
>> Le projet de rénovation en bref >> Lieu : Bordeaux (33). Surface : 53 m2. Durée des travaux : 4 mois. Idée : repenser la configuration du bien pour obtenir une belle pièce de vie, augmenter la luminosité, optimiser l'espace tout en introduisant de nombreux rangements.
>> A découvrir >> Avant/après : un étage de pour cette ancienne échoppe bordelaise

agrandir Esprit d'ouverture dans cet appartement sous combles

1 - Esprit d'ouverture dans cet appartement sous combles - Le risque avec un logement niché sous les combles, c'est de se sentir à l'étroit... Alors pour contrer ce sentiment vite déplaisant, la pro du Studio Polka a décloisonné généreusement le 53 m2. L'idée ? Eviter au maximum de confronter le regard à un mur. La cuisine ne fait qu'un avec le salon ; et si le coin nuit se détache de la pièce à vivre, il reste visible grâce à la verrière d'angle. Ouvrir a permis de créer des perspectives, des points de fuite essentiels dans un appartement bas de plafond.
>> A découvrir >> 58 m2 "aux combles" du bonheur

Thomas Pannetier

agrandir Avant travaux : une succession de petites pièces

2 - Avant travaux : une succession de petites pièces - A l'origine, ce logement bordelais était composé de ieurs pièces étroites. Ainsi la cuisine était isolée de l'espace de vie. Mais quand on manque de surface, cloisonner ne fait qu'accentuer l'impression d'étouffer. Autre problème : la majorité des murs et le plafond étaient recouverts d'un lambris foncé, un revêtement daté et sombre particulièrement inadapté à un espace sous combles.
>> A voir aussi >> Comment faire entrer la lumière dans une pièce sombre ?

Alexandra Julien

agrandir Une poutre ancienne traverse le 53 m2

3 - Une poutre ancienne traverse le 53 m2 - "La poutre était la base de notre projet : toute la réflexion s'est articulée autour de cet élément central, explique Alexandra Julien. Nous l'avons imaginée traversante pour créer une perspective dans un logement qui en manquait." Ce n'est donc pas un hasard si la verrière sur mesure est en angle : ainsi elle épouse le dessin de l'appartement, mettant en valeur la poutre. Celle-ci capte naturellement le regard et le guide jusqu'au mur du fond. Le contraste entre bois et métal apporte une touche de modernité au lieu.
>> A lire également >> La verrière XXL gagne nos intérieurs

Thomas Pannetier

agrandir Un plateau complètement remis à nu

4 - Un plateau complètement remis à nu - Parfois, la meilleure solution reste de tout casser pour reconstruire. Un principe appliqué pour cet appartement, repensé comme un plateau vierge. Une fois le sol remis à niveau à l'aide d'une chape sèche, une nouvelle disposition a vu le jour. La chambre et la salle d'eau ont pu être réunies sous la pente de toit la basse, offrant la belle hauteur à la pièce de vie.
>> A consulter >> Ils ont troqué leur chambre pour une suite parentale...

Alexandra Julien

agrandir Un claustra dicte l'esthétique de la chambre

5 - Un claustra dicte l'esthétique de la chambre - C'est une suite parentale flambant neuve que l'on découvre après les travaux. Ici aussi, aucune cloison ne vient encombrer l'espace, la chambre s'ouvrant généreusement sur la salle d'eau. Le claustra trônant sur la tête de lit permet également au regard de circuler. S'il n'était pas prévu à l'origine, cet aménagement graphique est aujourd'hui la pièce maîtresse du coin nuit.
>> A lire aussi >> 10 têtes de lit qui misent sur le rangement

Thomas Pannetier

agrandir Sous les toits, tous les recoins sont investis

6 - Sous les toits, tous les recoins sont investis - De l'autre côté du claustra, une petite salle d'eau a élu domicile. Bien qu'étroite, elle profite d'une double vasque et d'une douche généreuse, surélevée sur une marche pour faciliter les évacuations. La pente de toit n'a pas empêché d'installer tous les éléments indispensables au confort d'une pièce d'eau. Mention spéciale pour les multiples tiroirs glissés en soubassement, de quoi investir tous les mètres carrés disponibles du 53 m2.
>> A voir aussi >> Des idées pour aménager chaque recoin de la maison !

Thomas Pannetier

agrandir Profusion de rangements dans tout l'appartement

7 - Profusion de rangements dans tout l'appartement - L'optimisation est le mot d'ordre de cette rénovation. C'est pourquoi Alexandra Julien a veillé à multiplier les zones de rangement - ou moins invisibles. Si le coin nuit avoisine une petite buanderie, il bénéficie également d'un dressing et de commodes. Côté séjour, les rangements se concentrent notamment dans l'entrée où une penderie ainsi qu'un placard sont intégrés. Façonnés à partir de meubles IKEA et de portes sur mesure, ces aménagements augmentent la fonctionnalité du bien.

Thomas Pannetier

agrandir Ambiance feutrée dans l'entrée bleu foncé

8 - Ambiance feutrée dans l'entrée bleu foncé - La peinture bleue permet à l'entrée de se détacher du reste de l'appartement où le blanc domine largement. Résultat, le sas ressemble à un petit boudoir. Une ambiance feutrée, enveloppante, se dégage de cet espace de passage et guide les pas des invités jusqu'au séjour lumineux.
>> A découvrir >> Conseils de pro : créer une entrée là où il n'y en a pas

Thomas Pannetier

agrandir Une salle de bains mal placée

9 - Une salle de bains mal placée - Installée à droite de la baie vitrée, la salle de bains d'origine n'était pas adaptée au gabarit du logement. "Le point noir était cette salle de bains placée au centre du 53 m2. De fait, l'espace de vie était réduit à cause de cette disposition maladroite", affirme l'architecte d'intérieur. Déplacer le point d'eau était donc nécessaire pour concevoir une belle pièce à vivre.

Alexandra Julien

agrandir Une pièce à vivre baignée de lumière

10 - Une pièce à vivre baignée de lumière - Rien ici ne témoigne de l'ancienne configuration. La pièce à vivre profite d'une belle surface où cohabitent naturellement cuisine, coin salon, table de repas - le tout sous un halo de lumière. Ce sont les nouvelles ouvertures, percées dans la toiture, qui ont accentué la clarté. Ainsi même niché sous les toits, l'appartement baigne de soleil du matin jusqu'au soir.
>> A découvrir >> 12 verrières de toit qui illuminent vos intérieurs

Thomas Pannetier

agrandir Avant travaux : une petite terrasse donnant sur Bordeaux

11 - Avant travaux : une petite terrasse donnant sur Bordeaux - Nombreux sont ceux qui rêvent d'un petit extérieur en ville où s'attabler le temps d'un déjeuner. Le lieu bénéficiait déjà d'une petite terrasse mais l'espace était mal exploité et peu accueillant. Pour accroître la surface de la terrasse, un bout de toiture a été supprimé et le plancher repousé jusqu'au bord de la façade... L'extérieur a ainsi gagné 2 m2.
>> A voir aussi >> J'aménage mon petit balcon de ville

Alexandra Julien

agrandir Mix and match déco au salon

12 - Mix and match déco au salon - La terrasse, relookée pour l'occasion, donne directement sur le séjour de l'appartement. Modelé comme un cocon où il fait bon vivre, le salon est un cocktail savoureux d'influences déco. Disséminés ici et là, les éléments broc' donnent du caractère au 53 m2 : coup de génie, la télé disparaît dans un manteau de cheminée récupéré en dépôt-vente. Cactus et linge de maison ethnique pimentent également l'ambiance de ce séjour unique.
>> A lire également >> Comment cacher les fils et les écrans dans sa déco ?

Thomas Pannetier

agrandir Choisie en blanc, la cuisine se fond dans le décor

13 - Choisie en blanc, la cuisine se fond dans le décor - La cuisine est très claire : "À la fois pour une question de luminosité et pour qu'elle se fonde dans le décor. Le blanc permet de ne pas trop marquer sa présence dans la pièce à vivre". Ce modèle standard est personnalisé grâce aux éléments boisés. Ainsi les étagères soulignent la silhouette des meubles hauts sans les alourdir. Côté matériaux, le bois choisi pour le plan de travail est un clin d'oeil au parquet massif qui court dans toute la pièce.

Thomas Pannetier

agrandir Une atmosphère soignée dans les moindres détails

14 - Une atmosphère soignée dans les moindres détails - Aux quatre coins du 53 m2, les accessoires créent une décoration incarnée. Des bibelots dénichés en brocantes, des plantes en pot qui ponctuent l'intérieur de verdure, des miroirs légèrement patinés, tous ces objets habillent les murs immaculés. De la même manière, les luminaires ponctués de laiton insufflent de la brillance à ce décor personnalisé.
>> A consulter >> Le détail déco qui fait la différence

Thomas Pannetier

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Est

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page