Mariage arrangé entre ancien et contemporain dans ce 90 m2

Par Salomé Giraudet, publié le

Rénover un appartement ancien ne se résume pas à la simple restauration des moulures et du parquet. Il s'agit avant tout de poser un regard neuf sur l'architecture d'une autre époque. Un leitmotiv que l'architecte Pauline Borgia tient à respecter dans chacun de ses projets ; voilà pourquoi elle ne s'est pas contentée de rafistoler les vestiges de ce 90 m2. L'appartement familial, situé à Boulogne-Billancourt, profitait de volumes généreux toutefois mis à mal par une mauvaise répartition des mètres carrés. Investir le grand couloir central en véritable espace de vie a permis de révolutionner le bien, pour le grand bonheur des nouveaux propriétaires.

Revisiter ce 90 m2 avec une lecture moderne de l'espace était indispensable. Le repaire familial manquait surtout de cohérence : de nombreux mètres carrés étaient perdus dans le dégagement d'entrée menant à la salle de bains et à la cuisine. Pour Pauline Borgia - fondatrice de l'Atelier Steve -, il ne fait aucun doute que ce couloir vacant cristallisait les problèmes de l'appartement. D'autant que cette configuration typique de l'ancien ne répondait pas aux attentes des nouveaux propriétaires. Donner au lieu de passage une vraie fonction était le meilleur moyen de décupler la surface de vie. Les cloisons de la pièce d'eau se sont donc effacées au profit d'un grand aménagement sur mesure où se dérobent aujourd'hui rangements et buanderie d'appoint. Le nouvel espace de vie a ensuite chamboulé l'ensemble du 90 m2, offrant notamment un double séjour à la petite famille de 3.
-
>> Le projet de rénovation en bref >> Le lieu : Boulogne-Billancourt (92), en périphérie de Paris. La surface : 90 m2. La durée des travaux : environ 3 mois. L'idée : repenser la distribution des pièces pour optimiser la surface à disposition, modeler une vraie pièce de vie dans un ancien couloir, moderniser l'appartement avec des aménagements architecturés.
-
>> L'Atelier Steve, agence d'architecture, ateliersteve.com.
-
>> A découvrir >> Une maison familiale mise à jour en plein Paris

agrandir Avant les travaux : un plan complexe à aménager

1 - Avant les travaux : un plan complexe à aménager - Partir d'une base ancienne a ses avantages comme ses inconvénients, il n'est pas toujours aisé de composer avec une architecture datée. Le 90 m2 d'origine a justement donné du fil à retordre à l'architecte en charge du projet. Etendu sur la longueur, le plan était contraint par un long couloir central, jusqu'ici occupé par une pièce d'eau. Cet espace de transition coupait l'appartement en deux espaces distincts : d'un côté le séjour salle à manger, de l'autre la cuisine et les chambres. Une configuration dite "à l'ancienne" qui manquait de praticité. D'autant qu'avec une salle de bains dans l'entrée, le quotidien de la nouvelle famille de propriétaires risquait d'en pâtir.
-
>> A lire également >> Ces appartements anciens ont trouvé un second souffle après rénovation

Atelier Steve

agrandir La nouvelle distribution du 90 m2 imaginée par l'Atelier Steve

2 - La nouvelle distribution du 90 m2 imaginée par l'Atelier Steve - Le plan dessiné par Pauline Borgia - architecte et créatrice de l'Atelier Steve - a transformé le défaut principal de l'appartement en atout. Ainsi le couloir est devenu le coeur névralgique de l'habitation. Plutôt qu'un simple lieu de passage, il est un espace multifonction qui guide les pas jusqu'à la nouvelle cuisine dînatoire. Autant dire que de nombreuses cloisons se sont évaporées pour embrasser cette distribution inédite de l'espace. La salle de bains - qui siégeait jusqu'alors dans le dégagement d'entrée - a disparu au profit d'un mur de rangements. Le décloisonnement du couloir a également permis d'inviter le coin repas dans la partie cuisine. Un parti-pris qui permet de bénéficier d'un véritable double-séjour, et non d'une pièce où cohabitent salon et salle à manger.
-
>> A lire aussi >> Un dressing dans un couloir ? Mode d'emploi !

Atelier Steve

agrandir Un appartement à revoir de fond en comble

3 - Un appartement à revoir de fond en comble - Plutôt adeptes d'un style classique, les propriétaires du bien furent naturellement charmés par le plancher à chevrons, les fenêtres toute hauteur, les cheminées en marbre d'origine. Problème : tout comme la distribution des pièces, la décoration manquait résolument de logique. Difficile de s'y retrouver entre les papiers peints désuets et les corniches tantôt classiques, tantôt Art déco, qui ponctuaient le décor. Un patchwork dû aux rénovations partielles effectuées avant le rachat, certaines pièces du 90 m2 avaient bénéficié d'un relooking quand d'autres restaient vétustes. Repartir sur une base cohérente était vital. C'est pourquoi la pro a fait une croix sur les moulures superficielles (ajoutées au fil des années) ; seules les corniches d'origine trônent toujours dans le séjour. De la même manière, les anciens revêtements bariolés ont laissé place à des murs neutres dans la plupart des pièces.

Bertrand Fompeyrine

agrandir Les bibliothèques sur mesure, pièces maîtresses du salon

4 - Les bibliothèques sur mesure, pièces maîtresses du salon - "Jouer avec l'architecture un brin classique du lieu était un défi stimulant, commente Pauline Borgia. J'ai voulu injecter une note très contemporaine au salon avec une réinterprétation des bibliothèques traditionnelles." Et pour cause les aménagements sur mesure apportent le caractère manquant à l'espace. Si elles répondent au même schéma, les trois bibliothèques ne sont pas identiques et encore moins symétriques. "Quand on s'attarde sur les deux colonnes qui encadrent la cheminée, on prend conscience que les caissons et les étagères ne sont pas alignés, précise la pro. Chaque bibliothèque a des proportions uniques pour casser la linéarité mais aussi éviter le côté imposant des aménagements." Les panneaux en chêne coulissent et permettent de moduler le profil des rayonnages pour accentuer l'asymétrie. Quant au bleu nuit, il fut choisi pour souligner les lignes architecturales de ces bibliothèques.
-
>> A lire également >> Où ranger ses livres ?

Bertrand Fompeyrine

agrandir Trouver l'équilibre entre ancien et contemporain

5 - Trouver l'équilibre entre ancien et contemporain - Le 90 m2 est un savoureux cocktail entre vestiges d'antan et pièces contemporaines. Aux quatre coins de l'appartement, les décennies dialoguent et semblent se marier sans difficulté. De fait, tout l'enjeu de la rénovation était de moderniser l'enveloppe sans la dénaturer. Les différents aménagements ont embrassé les volumes d'origine : les bibliothèques du séjour se glissent de part et d'autre de la cheminée en marbre, l'encadrant comme deux colonnes antiques. Les aménagements trouvent naturellement leur place dans le décor mais modifient la perception de la pièce. Ainsi la verticalité des rayonnages étire les lignes - et le regard - vers le haut, créant une impression de hauteur sous plafond.
-
>> A voir également >> Mélanger les styles pour un intérieur qui en jette !

Bertrand Fompeyrine

agrandir Un intérieur pensé dans les moindres détails

6 - Un intérieur pensé dans les moindres détails - L'Atelier Steve signe ici un projet dessiné dans les moindres détails. Avant les travaux, le dégagement d'entrée était encombré de cloisons derrière lesquelles se dérobaient une salle de bains et des commodités. Ce n'est qu'une fois ces deux pièces déposées que la circulation s'est fluidifiée. Ouvrir le couloir était un moyen de lier les espaces de vie du cocon familial. Puisque le regard n'est confronté à un mur, il se laisse happer par la cuisine dînatoire située au fond du dégagement. Une impression d'espace renforcée par le parquet qui court uniformément entre les pièces. "Le plancher est d'époque, nous avons simplement effectué des raccords de lattes ici et là pour effacer les traces des anciens sanitaires. Poser un nouveau parquet aurait été simple, mais nous évitons au maximum de gaspiller la matière première", explique l'architecte.
-
>> A découvrir >> Aménager un mur en longueur : 10 exemples de pro

Bertrand Fompeyrine

agrandir Paré de rangements, le couloir a gagné en fonctionnalité

7 - Paré de rangements, le couloir a gagné en fonctionnalité - La rénovation a fait du couloir le noyau central de l'appartement, il ne pouvait donc rester vacant. Et quoi de naturel qu'un système de rangements pour optimiser ce lieu de passage quotidien. Plus qu'un énième dressing, l'aménagement sur mesure révèle bien des facettes : des penderies XXL mais également une buanderie compacte se dérobent derrière les portes en panneaux laqués. Entièrement dessinée par Pauline Borgia, cette cloison se compose de portes asymétriques et d'une niche éclairée qui permettent d'alléger l'impact visuel d'un tel agencement. C'est aussi pour cette raison qu'il se termine par un angle arrondi. Les lignes atypiques du meuble sur mesure adoucissent la transition du couloir vers la cuisine, brouillant ainsi les frontières entre les deux espaces.
-
>> A lire aussi >> Sublimer les angles en 13 inspirations

Bertrand Fompeyrine

agrandir La salle à manger se découvre depuis le couloir

8 - La salle à manger se découvre depuis le couloir - Supprimer les portes a permis d'ouvrir le couloir d'entrée sur la nouvelle pièce de vie. On aperçoit donc la salle à manger depuis cet espace de passage fonctionnel. Mieux, ce décloisonnement facilite aujourd'hui l'introduction de la lumière dans une surface complètement aveugle. Comme la cuisine dînatoire est très lumineuse, elle alimente les pièces attenantes. Et pour éclaircir au maximum les lieux, les portes de placards se sont parées d'une teinte sable. Une couleur singulière qui se démarque du blanc et permet au couloir d'affirmer son identité.
-
>> A voir aussi >> Les aménagements multifonctions bousculent la maison !

Bertrand Fompeyrine

agrandir Un espace de vie baigné de lumière

9 - Un espace de vie baigné de lumière - Avec un double-séjour à disposition, beaucoup auraient choisi d'y rapatrier la cuisine. En ce sens le 90 m2 prend le contre-pied de la tendance. Mais si les propriétaires ont insisté pour modeler une vraie pièce à vivre dans ce dégagement, c'est parce que la surface est baignée de lumière tous les jours, du lever du soleil jusqu'à 15h. La cuisine dînatoire est donc placée à un point stratégique. La séparer du séjour permettait d'étendre l'espace de vie sur de 50 m2, effaçant complètement l'ancienne rupture entre les deux parties de l'appartement. La disposition des pièces permet également de suivre le circuit quotidien du soleil : "Quand la luminosité commence à s'évanouir d'un côté du trois-pièces, elle s'accentue de l'autre, ajoute Pauline Borgia. Le salon profite ainsi d'une ambiance cocooning accentuée par la lumière tombante du soir."

Bertrand Fompeyrine

agrandir Ambiance raffinée dans la cuisine du 90 m2

10 - Ambiance raffinée dans la cuisine du 90 m2 - Avec ses touches subtiles d'or, la cuisine est identique à un bijou. On retrouve sur le linéaire (Ikea) la nuance sable choisie pour la cloison sur mesure du couloir - de quoi homogénéiser les mètres carrés. La crédence, façonnée en stratifié, crée l'illusion d'un laiton qui reflète la belle clarté de la pièce. Dans toute la cuisine, des notes brillantes entretiennent l'atmosphère raffinée que L'Atelier Steve souhaitait insuffler. La robinetterie, les boutons de porte mais également la suspension du coin repas piquent le décor de doré.
-
>> A lire également >> Des suspensions déco pour une table sympa

Bertrand Fompeyrine

agrandir Le pourpre donne le ton au coin nuit

11 - Le pourpre donne le ton au coin nuit - "Dans l'ensemble de nos projets, la couleur intervient pour souligner un aménagement, une ligne travaillée de l'architecture", résume la pro. Dans la partie nuit du repaire familial, c'est sur la cloison centrale que la couleur s'est imposée. Un rouge pourpre qui donne de la profondeur à une suite parentale plutôt limitée. Le mur de séparation est également un support de choix pour la tête de lit et son chevet intégré, découpés dans un panneau de chêne : "La chambre fait seulement 9,8 m2 mais nous voulions absolument une tête de lit pour structurer le volume. Le rouge profond joue également ce rôle mais permet avant tout de donner du caractère au coin nuit". Une teinte qui enveloppe la chambre dans une bulle cosy et chic.
-
>> A consulter >> Comment intervetir deux pièces ?

Bertrand Fompeyrine

agrandir Créer une impression d'espace dans une petite suite

12 - Créer une impression d'espace dans une petite suite - L'ancienne chambre de 11,8 m2 fut scindée en deux pour accueillir une suite parentale confortable. La salle de bains autrefois isolée dans le dégagement d'entrée a donc été rapatriée dans le coin nuit. Mais quand la surface est aussi limitée, mieux vaut éviter les cloisonnements sous peine d'étouffer le volume. Voilà pourquoi les nouvelles séparations ne courent pas jusqu'au plafond. Point de porte pour accéder à la pièce d'eau depuis la chambre mais une arche, clin d'oeil au style classique que les propriétaires apprécient tant. Un placard sur mesure en chêne s'est également glissé dans le décor afin d'optimiser tous les mètres carrés du trois-pièces.
-
>> A lire aussi >> 15 salles de bains gagnent en cachet grâce aux verrières

Bertrand Fompeyrine

agrandir Pensée comme un écrin, la petite salle de bains tire son épingle du jeu

13 - Pensée comme un écrin, la petite salle de bains tire son épingle du jeu - De l'autre côté du panneau bordeaux, la salle de bains répond aux mêmes codes que la chambre. Soigner le profil des petites pièces d'eau permet de leur donner un côté précieux, comme une sorte de boudoir où chaque détail est étudié. Les grands carreaux de faïence ont été bordés de joints rouges pour souligner le travail des lignes. La robinetterie, choisie cuivrée, offre quant à elle une nouvelle interprétation du style classique. Ainsi la salle de bains s'offre un look raffiné, et ce malgré ses mètres carrés limités.

Bertrand Fompeyrine

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris
Je m'abonne

Newsletter CôtéMaison

Recevez quotidiennement le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page

+ Plus d'actualité sur Les beaux appartements parisiens >