Un appartement perché dans une ancienne écurie bretonne

Par Salomé Giraudet, publié le

Trouver l'équilibre entre mémoire et renouveau est l'un des principaux défis posé par une réhabilitation. Les vestiges d'antan que l'on souhaite conserver ne sont pas toujours compatibles avec la réalité du chantier ; en particulier quand le bâtiment en question ne possède pas les codes d'une véritable habitation. Aussi risquée soit l'aventure, elle n'a pas effrayé les propriétaires de cette écurie bretonne. Avec sa vue dégagée sur le décor champêtre du sud Finistère, la bâtisse offrait un cadre privilégié pour un parfait nid douillet. Il fallait toutefois faire preuve d'imagination si l'on considère qu'elle était encore utilisée comme écurie au moment de l'acquisition... L'expertise de l'agence bldb n'était pas de trop pour transformer cet espace agricole en lieu de vie hors du commun.

C'est peut-être en admirant pendant des années la façade 19e de cette écurie bretonne qu'un couple a fini par s'y attacher. Avant d'en devenir les propriétaires, ils n'étaient que les voisins de parcelle de ce grand bâtiment agricole qui surplombait le paysage finistérien qu'ils chérissent tant. Or, investir dans un tel espace a représenté un véritable tournant de vie pour le duo. L'occasion d'y aménager une location de qualité, mais aussi de plonger entièrement dans l'aventure de la rénovation puisqu'ils ont eux-mêmes réalisé une partie des travaux. Opérer une telle réhabilitation ne pouvait cependant se faire sans l'intervention de professionnels de la maison : c'est au de Lucie Boudin et Benjamin Delais de l'agence bldb que le projet a pris toute son ampleur. Le grenier à grain situé à l'étage de l'écurie s'est ainsi mué en appartement de 45 m2. Avec pour point de départ la charpente d'origine, la transformation ne pouvait être que réussie. Visite d'un cocon de campagne aux allures de loft.
-
>> Le projet de rénovation en bref >> Le lieu : sud Finistère (29). La surface : 45 m2 pour l'appartement en location créé, sur un volume total d'écurie frôlant les 170 m2. L'idée : transformer un bâtiment agricole en ieurs habitations dont une future location, conserver le cachet de la bâtisse tout en créant des lignes modernes et imaginer une décoration épurée, légèrement brute.
-
>> Agence d'architecture et design d'intérieur Bldb, www.bldb.fr
-
>> A découvrir >> Un repaire familial niché dans une ancienne ferme près d'Annecy

agrandir Un projet de vie mûrement réfléchi

1 - Un projet de vie mûrement réfléchi - Difficile d'imaginer qu'il y a encore quelque temps, ce bâtiment était une écurie en activité. A l'intérieur, les box des chevaux, le sol en pavé et même le grenier à grain étaient intacts, laissant difficilement place à l'imagination... La fonction agricole des lieux n'a toutefois pas empêché les nouveaux propriétaires d'envisager un tout autre dessein pour ces murs ; eux qui depuis des années apercevaient la façade en pierres depuis le jardin de leur propriété. L'idée d'offrir une seconde vie à cette bâtisse historique - construite autour de 1850 - les a d'autant motivés à sauter le pas. Très vite, ils décident de fractionner la surface qui cumule 170 m2 en deux biens : une maison privée au rez-de-chaussée et un appartement destiné à la location au niveau du grenier. Un projet ambitieux qui ne pouvait se concrétiser sans l'appui d'architectes d'intérieur, indispensables pour esquisser les futurs plans. L'agence bldb s'est donc greffée à l'aventure, travaillant de concert avec les propriétaires sur une grande partie du chantier.
-
>> A lire également >> Rénovation d'une maison : les 5 règles à connaître

Agence bldb

agrandir Avant les travaux : une écurie encore dans son jus

2 - Avant les travaux : une écurie encore dans son jus - Le couple a donné de sa personne dans cette réhabilitation, endossant de nombreuses missions telles que l'électricité, la plomberie ou encore la pose du placoplatre®. Et au vu de l'écurie, il fallait avoir du courage pour s'y engager. Si les fondations étaient en bon état, le local ne présentait aucune des qualités nécessaires à une habitation digne de ce nom. Il faut dire que le volume ne fut pas conçu pour cet usage à l'origine, et le confort moderne y était naturellement inexistant. Peu d'ouvertures, des murs complètement nus, aucune isolation... les travaux promettaient de s'étaler sur une longue durée. L'équipe a donc concentré ses efforts sur la partie supérieure correspondant au grenier, destiné à devenir un locatif.
-
>> A découvrir >> Ces appartements anciens ont trouvé un second souffle après rénovation

Agence bldb

agrandir Allier le contemporain au cachet d'antan

3 - Allier le contemporain au cachet d'antan - Avant d'attaquer le gros du chantier - soit l'intérieur de l'écurie -, les architectes d'intérieur ont entièrement repensé l'enveloppe extérieure. Impossible d'imaginer un décor tout neuf sans prendre soin de la structure mère. "La façade d'origine était recouverte d'un crépi assez vétuste, qui étouffait les pierres apparentes, commente Lucie Boudin, cofondatrice de bldb. Nous avons piqué tous les murs du rez-de-chaussée pour retrouver l'allure d'origine." Un travail fastidieux qui ne fut pas poussé à l'étage. Poser un nouveau revêtement sur la partie haute permettait d'accélérer la rénovation mais aussi de rompre avec l'effet "bloc" de l'écurie. Un bois naturel, légèrement doré, fut choisi afin d'habiller la façade du futur appartement sans pour autant dénaturer l'esprit brut du hangar agricole. Au passage, miser sur différents matériaux permettait de distinguer visuellement les deux habitations qui seraient amenées à cohabiter ici.
-
>> A lire également >> 20 maisons en bois qui nous font de l'oeil

Agence bldb

agrandir Un toit terrasse souligne le panorama champêtre

4 - Un toit terrasse souligne le panorama champêtre - Nichée au milieu des champs et des plaines bretonnes, la parcelle d'origine laissait présager un beau cadre de vie. Un atout qui a particulièrement pesé dans la balance des futurs propriétaires, conscients qu'un lieu comme celui-ci est rare. Souligner ce panorama champêtre était essentiel à leurs yeux, voilà pourquoi le dessin d'une terrasse s'est rapidement imposé dans les plans de la réhabilitation. Comme l'écurie était accolée à un bâtiment d'appoint, elle possédait déjà la surface nécessaire pour créer un extérieur : la toiture de ce second hangar fut ainsi muée en toit-terrasse. Cet espace a permis d'augmenter le volume global de la location mais également de valoriser la vue car cette terrasse inédite surplombe aujourd'hui le paysage.
-
>> A lire aussi >> Inspiration : ouvrir l'espace sur l'extérieur pour mieux en profiter

Agence bldb

agrandir Impossible de percer des ouvertures sur la face nord de l'écurie

5 - Impossible de percer des ouvertures sur la face nord de l'écurie - Transformer un bâtiment agricole en foyer ne fut pas de tout repos pour Lucie Boudin et Benjamin Delais de l'agence bldb. Sans parler des impératifs administratifs, certaines contraintes techniques ont corsé le chantier. Il n'était pas possible de créer de nouvelles fenêtres sur la façade nord de l'écurie pour la simple raison que celle-ci donne directement sur le jardin des voisins. Concentrer les ouvertures sur les autres faces était le meilleur moyen d'éviter le vis-à-vis et de préserver l'intimité de chaque parcelle. Afin d'alimenter le futur appartement en lumière naturelle, une grande baie vitrée fut donc percée au niveau du pignon. A la fois fenêtre et porte d'entrée, elle permettait de ne pas engendrer d'autres brèches sur le reste de l'étage. Quelques chiens-assis d'origine furent également conservés pour garantir la clarté du futur appartement.

Agence bldb

agrandir La cuisine, coeur névralgique du nouvel appartement

6 - La cuisine, coeur névralgique du nouvel appartement - Si la structure de l'écurie conserve son cachet ancien, à l'intérieur, l'esthétique se veut plutôt contemporaine. Dans un espace aussi restreint, il était essentiel de modeler un espace de vie ouvert pour pallier au manque de mètres carrés. Pas question de séparer la cuisine du séjour sous peine d'obtenir deux pièces étroites. En un sens, c'est cet élément qui a déterminé la distribution de tout l'appartement : la cuisine fut placée en plein coeur du volume, adossée sur la cloison principale.
-
>> A voir également >> 15 idées d'aménagement à piquer illico aux archi !

Agence bldb

agrandir Le noir s'impose dans le décor du 45 m2

7 - Le noir s'impose dans le décor du 45 m2 - Plutôt qu'un linéaire blanc passe-partout, le choix s'est porté sur une cuisine de caractère, habillée de noir : "La cuisine (un modèle Kvik adapté aux proportions de la pièce) est un véritable objet déco, précise l'architecte d'intérieur Lucie Boudin. Elle s'apparente plutôt à un grand meuble, comme un aménagement menuisier." Il est vrai que les portes en noir mat dissimulent complètement du regard l'aspect technique. Le mur du fond fut également peint dans la même tonalité afin de fondre la cuisine dans un ensemble, une sorte de cadre esthétique qui accentue son allure moderne. Le triangle foncé obtenu guide naturellement le regard vers le plafond travaillé de la location.
-
>> A découvrir >> Une cuisine noire transforme la silhouette d'un appartement familial

Agence bldb

agrandir Une palette chromatique influencée par la cuisine

8 - Une palette chromatique influencée par la cuisine - C'est sans aucun doute la crédence cuivrée de la cuisine qui a dicté la palette de nuances déclinée ici et là dans le 45 m2. Les tons rouille, corail ou terracotta que l'on retrouve côté salon furent naturellement piochés dans les carreaux de la crédence. Ainsi toute la décoration s'articule autour d'un éventail limité de couleurs. Sans pour autant être uniformes, les différents espaces conservent une unité chromatique - un paramètre essentiel dans les surfaces limitées si l'on cherche à créer une impression de grandeur. Côté mobilier, les pièces oscillent entre touches design et éléments chinés en brocantes par les propriétaires du lieu. La salle à manger profite ainsi de chaises en cannage pliantes résolument vintages.
-
>> A voir également >> Inspiration : une pièce design rehausse ma déco

Agence bldb

agrandir Une architecture 19e à sublimer

9 - Une architecture 19e à sublimer - Conserver quelques vestiges de l'ancienne écurie était essentiel pour les propriétaires comme pour le tandem de l'agence bldb ; et si les murs blancs ont remplacé les pierres apparentes pour des questions d'isolation, certains détails témoignent de la vie antérieure du lieu. A commencé par la charpente qui se dévoile joliment au-dessus de la cuisine. Les poutres d'origine ont simplement été poncées pour retrouver une couleur naturelle. Le bois se détache du plafond immaculé, mettant en lumière la belle architecture de 1850 : le toit cathédrale qui frôle les 4 mètres de haut ne risque pas de passer inaperçu. Au cours des travaux, l'équipe a également récupéré le plancher d'origine du grenier. Restaurer ce vestige était un moyen de conserver l'identité de la bâtisse intacte, de ne pas dénaturer son profil malgré les ajouts contemporains.
-
>> A lire également >> Comment aménager une pièce avec une grande hauteur sous plafond ?

Agence bldb

agrandir Esprit d'ouverture dans cet appartement breton

10 - Esprit d'ouverture dans cet appartement breton - "Notre agence a un goût prononcé pour les plans symétriques : la plupart de nos projets sont pensés en fonction de ce paramètre, et celui-ci n'a pas fait exception. Si l'on observe l'appartement, on remarque que la cuisine se trouve pile au centre du 45 m2, et que des ouvertures se devinent de part et d'autre." Derrière le mur central, se sont installées la chambre et la salle de bains du cocon. Pourtant que l'on se trouve côté jour ou côté nuit, l'oeil continue de circuler d'un bout à l'autre du logement. Le dessin esquissé par Lucie Boudin et Benjamin Delais a permis de valoriser le volume à disposition ; et de conserver une vue d'ensemble depuis n'importe quelle pièce. C'est aussi pour cette raison qu'ils ont succombé aux portes coulissantes : elles se fondent complètement dans la cloison et créent l'impression de n'avoir aucune séparation entre les surfaces. Ainsi aucune rupture de revêtements ne permet d'identifier la frontière entre espace de vie et coin nuit. Une configuration qui n'est pas sans rappeler le fonctionnement des lofts.

Agence bldb

agrandir Sous les toits, la chambre s'offre en refuge

11 - Sous les toits, la chambre s'offre en refuge - Bien que son volume soit limité, la chambre imaginée au fond de l'ancien grenier profite de tout le confort nécessaire. La position du lit a dicté l'installation des menuiseries sur mesure, notamment les rangements. Deux niches ont été façonnées de part et d'autre du lit pour répondre aux besoins en stockage d'une location. Les dressings se cachent derrière une paire de rideaux - des portes de placard traditionnelles auraient encombré la circulation dans un espace où les mètres carrés sont suffisamment restreints. L'ambiance qui se dégage du coin nuit est fidèle au reste du 45 m2 : un mélange de douceur et de modernité. Lové dans le grand lit, on pourrait aisément se croire dans une maison de famille.
-
>> A découvrir >> 15 rangements dissimulés qui jouent à cache-cache

Agence bldb

agrandir Les fenêtres mansardées apportent du charme au coin nuit

12 - Les fenêtres mansardées apportent du charme au coin nuit - Si la chambre a des airs de refuge, c'est aussi parce que l'architecture des lieux est naturellement enveloppante. Seules quelques fenêtres apportent un peu de lumière naturelle dans l'ensemble du logement sous les toits ; mais leur dessin en chien-assis apporte un charme tout particulier. Les mansardes créées par la pente du plafond accentuent alors cet esprit cocon, un brin suranné. Surtout, la petite chambre reste lumineuse grâce au blanc qui domine largement sur les cloisons et au plafond. Le plancher d'origine, éclairci par un léger ponçage, accentue cette impression de clarté.
-
>> A voir aussi >> Aménager un appartement en soupente

Agence bldb

agrandir Optimisation réussie dans la petite salle de bains

13 - Optimisation réussie dans la petite salle de bains - Avec une surface totale de 45 m2, l'appartement ne pouvait se permettre de dédier un grand volume à la salle de bains. Tout l'enjeu pour Lucie Boudin et Benjamin Delais était donc de compacter l'indispensable d'une pièce d'eau dans 3 m2. "L'avantage avec une réhabilitation totale comme celle-ci, c'est qu'aucun aménagement existant n'empêche l'installation des évacuations ou des raccords d'électricité. Comme tout est créé de A à Z, la partie technique des pièces d'eau est facilitée." Une belle douche a ainsi trouvé place au fond de la surface. Histoire de désencombrer l'espace, les placards ont été troqués pour des étagères en bois qui habillent les murs blanchis. Découpées pour l'occasion, elles épousent parfaitement les lignes de la salle de bains, optimisant le moindre mètre carré à disposition.
-
>> A découvrir >> Des rangements malins dans la salle de bains

Agence bldb

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Sud

Newsletter CôtéMaison

Recevez quotidiennement le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page

+ Plus d'actualité sur Se ressourcer >