Un plateau vierge transformé en appart zen

Par Audrey Couppé de Kermadec, publié le

Il y a quelques temps, l'immeuble de cet appartement familial était une clinique désaffectée dont les parties communes ont été réhabilitées par la célèbre agence XTU Architects pour y créer des logements. Séduits par les volumes, les propriétaires ont fait l'acquisition d'un plateau nu de 90 m2 où seules les arrivées d'eau et d'électricité étaient présentes. Pour façonner cette toile vierge en un temps record, le couple a missionné l'architecte DPLG Christelle Serres-Chabrier, qui a composé un foyer zen et convivial à partir de rien. Coup d'oeil.

Absence totale de cloisons séparatives et d'isolation, décoration inexistante, manque d'aménagement et de rangements... Tout devait être pensé dans cette parcelle brute. En de devoir repartir de zéro, devait également réussir à apporter de la luminosité dans ce 90 m2 tout en longueur alors que seule une baie vitrée ouvrait l'appartement sur l'extérieur. Après 5 mois de travaux intensifs, l'architecte DPLG a concrétisé les rêves de la famille de 4 en façonnant un écrin de bien-être qui accueille la lumière à bras ouverts.
>> Le projet de rénovation en bref >> Lieu : Paris, 13e arrondissement. Surface : 90 m2. Budget de la rénovation : 150 000 euros. Durée des travaux : 5 mois. Idée : agencer un plateau vierge en appartement familial lumineux, insuffler un esprit zen et contemporain à la déco.
>> A lire aussi >> Un vieil immeuble devenu maison familiale

agrandir Une entrée intimiste bien délimitée

1 - Une entrée intimiste bien délimitée - Dès l'entrée de l'appartement, l'architecte DPLG a tout chamboulé pour créer un espace distinct, visuellement séparé du reste de l'appartement. Des tasseaux de bois clair courent le long des parois et terminent leur course au plafond pour former un espace d'accueil "intimiste et japonisant". Si le résultat est esthétique, il n'en reste pas moins fonctionnel : dans un renfoncement, un dressing a été créé, tandis que 3 placards à chaussures suspendus, un petit banc et un meuble sur mesure optimisent la zone. Au sol, un carrelage brut vient à la rencontre du parquet en chêne dans un effet graphique. Les murs ont quant à eux été recouverts d'un bleu profond (Bleu Optik n°25 de la collection Hypnoptik de V33) qui donne des airs de boudoir à l'entrée.
>> A lire aussi >> 10 entrées déco qui font bonne impression

Christelle Serres-Chabrier

agrandir La cuisine comme point de ralliement

2 - La cuisine comme point de ralliement - "La cuisine a été conçue comme le point de ralliement de l'appartement" précise la pro. Depuis l'entrée, la circulation vers la cuisine est facilitée grâce à l'implantation centrale et ouverte de celle-ci. Avec un mur jaune (Cumin ambré n°5 de la collection Hypnoptik de V33) en toile de fond, il fallait tempérer le look du mobilier. Des meubles blancs fonctionnels et discrets ont donc été agencés en I et complétés par un îlot qui se mue en table de salle à manger. "L'îlot comprend de nombreux rangements. Un plan de travail effet béton transforme l'élément en mange-debout tandis qu'une table en verre s'élance en continuité", indique Christelle Serres-Chabrier.
>> En photo : suspension Petite Friture.
>> A lire aussi >> L'îlot central, la star de la cuisine

Christelle Serres-Chabrier

agrandir Les poteaux structurent les espaces

3 - Les poteaux structurent les espaces - Les poteaux très imposants ont dû être conservés, mais couplés aux poutres apparentes en béton brut, ils structurent les espaces et créent des séparatons partielles entre la cuisine-salle à manger et le séjour. Au-dessus de l'appartement, une terrasse impose des évacuations d'eau pluviale au plafond : des faux plafonds de différentes hauteurs ont donc dû etre créés. "Nous avons décidé d'assumer ces variations de hauteurs qui donnent du cachet à la pièce à vivre", souligne la pro.
>> A lire aussi >> Les poutres apparentes subliment la déco

Christelle Serres-Chabrier

agrandir Les espaces se répondent dans une atmosphère zen

4 - Les espaces se répondent dans une atmosphère zen - "Les seules ouvertures de l'appartement se situent au fond de l'espace dans la largeur, indique Christelle Serres-Chabrier. Nous avions peur que cela ne suffise pas à éclairer toute la surface." Pour illuminer tout le 90 m2, il était donc inenvisageable de dresser des cloisons entre les zones. La pièce à vivre a donc été imaginée comme un espace entièrement ouvert tourné vers les baies vitrées. Et malgré le manque d'ouverture vers l'extérieur, le quatre-pièces est baigné de lumière !
>> A lire aussi >> 3 bonnes raisons de décloisonner

Christelle Serres-Chabrier

agrandir Les contraintes ont été transformées en atouts

5 - Les contraintes ont été transformées en atouts - Au lieu de tenter de dissimuler les contraintes du logement, l'architecte DPLG a décidé d'en faire une force. Dans un coin du séjour, les renfoncements créés par l'évacuation des eaux pluviales disposée en diagonale ont été comblés par des caissons de grande distribution complétés d'éléments en bois sur mesure. Résultat ? Le tuyau disgracieux passe inaperçu.

Christelle Serres-Chabrier

agrandir Les rangements s'encastrent de l'autre côté de la pièce

6 - Les rangements s'encastrent de l'autre côté de la pièce - De l'autre côté de l'espace, des caissons similaires ont été agrémentés d'étagères en bois et de niches bleutées pour optimiser la pièce. Blanc sur des murs immaculés et encastrés dans la paroi, les rangements se fondent parfaitement dans le décor zen.
>> A lire aussi >> Les rangements sur mesure font salon

Christelle Serres-Chabrier

agrandir Une cloison courbée pour  de fluidité

7 - Une cloison courbée pour de fluidité - Un mur courbé a été dressé entre l'une des chambres et la cuisine. "Puisque l'ambiance zen tenait à coeur à la propriétaire, je ne voulais pas d'angles obtus qui étriquent les pièces et stoppent le regard", précise la pro. Elle crée donc une cloison incurvée très Feng Shui et en profite pour la ponctuer d'ouvertures vitrées pour que le coin nuit bénéficie de la luminosité du séjour. Des stores individuels placés derrière chaque vitrage permettent d'isoler la chambre de 10 m2 selon les envies.
>> A lire aussi >> Des cloisons très déco

Christelle Serres-Chabrier

agrandir Un subtil jeu de transparence pour les ouvertures des chambres

8 - Un subtil jeu de transparence pour les ouvertures des chambres - En de la paroi ronde ajourée, Christelle Serres-Chabrier imagine une double porte vitrée (Scrigno) surmontée d'une mini verrière pour fermer la deuxième chambre de l'appartement. Là encore, la lumière naturelle qui provient du salon se glisse à travers l'ouverture transparente jusque dans le coin nuit.
>> A lire aussi >> Comment faire entrer la lumière dans une pièce sombre ?

Christelle Serres-Chabrier

agrandir La hauteur sous plafond n'a pas été négligée dans la chambre

9 - La hauteur sous plafond n'a pas été négligée dans la chambre - Dans l'une des chambres du 90 m2 familial, la hauteur sous plafond a été pleinement exploitée pour dresser une mezzanine. Accessible grâce à une échelle en bois, le couchage se veut intime et effleure les poutres apparentes. Sous l'élément, un dressing Ikea prend place, tandis qu'une buanderie bien pensée a trouvé refuge dans le fond de la pièce.

Christelle Serres-Chabrier

agrandir La petite salle de bains opte pour un style minimaliste

10 - La petite salle de bains opte pour un style minimaliste - Entre la chambre et le séjour, derrière la porte vitrée, une petite salle de bains fonctionnelle et minimaliste a été agencée. Une ouverture translucide a été installée sur la paroi qui sépare la pièce d'eau de la chambre pour que la lumière traverse tous les espaces. Un sol et un revêtement mural en granit de couleur neutre illuminent davantage les volumes.
>> A lire aussi >> 30 petites salles de bains qu'on adore

Christelle Serres-Chabrier

agrandir Les WC s'offrent un look tropical

11 - Les WC s'offrent un look tropical - Les WC séparés se parent du même revêtement que celui de la petite salle de bains. Un pan de papier peint tropical surmonte le coffrage des toilettes suspendues.

Christelle Serres-Chabrier

agrandir Une grande salle de bains pleine de confort

12 - Une grande salle de bains pleine de confort - Une salle de bains aux volumes généreux trouve sa place dans le fond de la chambre-mezzanine. Pour rendre le décor agréable à l'oeil, des niches ont été creusées à même la paroi de douche pour créer des rangements et le meuble vasque (Rifra) a été choisi suspendu. Des leds entourent le miroir pour éclairer l'espace sans fenêtre.

Christelle Serres-Chabrier

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page

+ Plus d'actualité sur Les beaux appartements parisiens >