Quand un haussmannien se modernise, voilà le résultat !

Par Amélie Hillairet, publié le

Combiner le charme de l'haussmannien à la fonctionnalité du contemporain ? C'est le défi qu'a relevé l'agence GCG Architectes au sein de ce 120 m2 parisien. Avec des espaces décloisonnés et inondés de lumière, l'appartement est désormais prêt à accueillir un jeune couple et leurs enfants. On vous laisse en juger.

L'appartement parisien n'avait pas subi de travaux depuis des dizaines d'années. Le lieu était dans un état poussiéreux et les espaces peu fonctionnels, néanmoins le charme haussmannien transparaissait. Parquet d'époque, beaux volumes, jolies moulures... grâce aux experts de l'agence GCG Architectes, le 120 m2 retrouve de sa splendeur. Le jeune couple de propriétaires souhaitait le rendre chaleureux et convivial afin de pouvoir y élever leurs enfants en toute sérénité. Entre espaces de vie généreux et circulation fluide, les pro ont su mettre en valeur l'appartement tout en éliminant les contraintes d'un plan type haussmannien. L'atout charme des lieux ? De grandes verrières qui dégagent la visibilité et apportent de la luminosité.
>> Le projet en bref >> La durée : 4 mois. Les m2 : 120. Le lieu : Paris 16e. L'idée : Repenser un appartement haussmannien pour un jeune couple et leurs enfants.
>> A lire aussi >> Un 58 m2 qui ne laisse pas indifférent

agrandir Un appartement parisien qui rayonne

1 - Un appartement parisien qui rayonne - Auparavant cloisonné, l'appartement respire à nouveau. Bénéficiant de 3 orientations différentes (cours, jardin et rue) Olivia Charpentier et son équipe ont voulu offrir une lumière traversante au bien. Pour ce faire, des verrières d'atelier guident la nouvelle circulation au sein des lieux.
>> A lire aussi >> Avant/après : un 35 m2 s'équipe d'une vraie salle de bains

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir L'appartement profite d'une perspective intéressante

2 - L'appartement profite d'une perspective intéressante - Oubliées les cloisons qui cassaient la luminosité. La nouvelle entrée offre une perspective unique et met en exergue la lumière naturelle de l'appartement. Des points de lumière répartis avec attention transforment le look du 120 m2 à la nuit tombée. Au sol, les pro de GCG Architectes ont conservé le parquet en point de Hongrie qui participe au charme haussmannien.
>> A lire aussi >> Découvrez ce qui se cache derrière la verrière de ce studio

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Une bibliothèque qui mêle l'ancien au contemporain

3 - Une bibliothèque qui mêle l'ancien au contemporain - Directement à droite de l'entrée, les architectes de GCG ont installé le séjour. Pour les pro comme pour les propriétaires, il était impensable de se séparer des nombreuses cheminées qui meublent l'appartement. Au contraire, elles ont été mises en valeur et leur pourtour sert de base à l'aménagement des pièces. Dans le salon, la cheminée s'intègre dans une grande bibliothèque. Aussi, moderne et ancien cohabitent dans un même ensemble. Peint en Off-Black de Farrow & Ball, ce cadre se détache du blanc environnant. Banquette, livres, objets décoratifs sont mis en scène par des spots.
>> A lire aussi >> 40 idées de cheminées pour un salon chaleureux

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Les détails apportent la touche final à cet appartement

4 - Les détails apportent la touche final à cet appartement - Situé dans le prolongement du meuble bibliothèque, les architectes ont pensé un petit coffre. Il accueille la télévision et permet d'y dissimuler box internet et fils. La porte d'entrée se revêt d'un papier peint au motif géométrique Minakani Lab qui apporte du pep à l'entrée.
>> A lire aussi >> Tendance, le papier peint panoramique !

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Une salle à manger magnifiée par une grande fenêtre

5 - Une salle à manger magnifiée par une grande fenêtre - La salle à manger répond au salon. Installé à côté d'une fenêtre format XXL, elle bénéficie d'un ensoleillement optimal qui permet de mettre en valeur la belle hauteur sous plafond. Auparavant, la pièce était séparée par une cloison, les architectes ont dû reproduire les corniches et les moulures afin d'assurer une continuité dans l'appartement. Une suspension asseoit la grande table de réception dans l'espace. Au fond de la pièce, la porte mène désormais à un petit vaisselier.
>> A lire aussi >> 35 salles à manger qui ont trouver refuge dans le salon

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Lorsque qu'ancien et moderne ne font  qu'un

6 - Lorsque qu'ancien et moderne ne font qu'un - Cette partie de la pièce est représentative de la ligne qui a été suivie lors de la rénovation du bien. Ancien et moderne collaborent pour un appartement fonctionnel et atypique. Désormais il bénéficie d'une double circulation par couloir équipé de verrière. A droite, il est possible d'accéder à la fois aux chambres comme à la cuisine.

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Un couloir tout en verre dans cet appartement haussmannien

7 - Un couloir tout en verre dans cet appartement haussmannien - Là où parquet en point de Hongrie et en lame droite se distinguent, se trouvait autrefois la fin du couloir de l'entrée. Aujourd'hui, le long couloir dessert la quasi-totalité de l'appartement.

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Une cuisine pleine de caractère

8 - Une cuisine pleine de caractère - Pour la cuisine, Olivia Charpentier et son équipe ont choisi une base de cuisine Ikea qu'ils ont personnalisé afin de la mouler à l'espace. Les pro ont favorisé une cuisine simple en limitant la crédence un maximum et en s'orientant vers des façades neutres. La niche autour de la table de cuisson est habillée avec des carreaux de métro blanc. De l'extérieur de la pièce, les parties techniques se font discrètes, la vue sur l'extérieur est favorisée. C'est pourquoi plaque de cuisson, évier et four se positionnent à l'extrême droite. Un pan de mur revêt une peinture noire type tableau d'écolier sur laquelle il est possible d'écrire à la craie. Un détail ludique qui rappelle la vie familiale.
>> A lire aussi >> 25 cuisines d'appartement avec verrière

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Une salle de bains élégante pour une suite parentale

9 - Une salle de bains élégante pour une suite parentale - Tout comme dans la cuisine, les pro de GCG Architectes ont dissimulé les parties techniques de la salle de bains parentale. Lavabo et douche se positionnent aux deux extrémités de la pièce. Une peinture grise Manor House Farrow & Ball a été choisie pour habiller les murs de la pièce. Si les lignes de la pièce sont simples, les matériaux sont qualitatifs. Un plan vasque ainsi qu'une crédence en Corian accueillent une robinetterie vintage chromée. Les tiroirs suspendus libèrent de l'espace et permettent un coin rangement supplémentaire.

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Une douche joue la transparence

10 - Une douche joue la transparence - La douche prend place face à l'évier et adopte les mêmes codes esthétiques : simples mais élégants. Le revêtement du mur est en grès cérame imitation marbre. Les pro ont sélectionné la même robinetterie Cristina Ondyna qui donne tout son cachet à la cabine. A gauche, on peut deviner le dressing qui mène à la chambre parentale.

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Une chambre parentale aux rangements astucieux

11 - Une chambre parentale aux rangements astucieux - Le thème de la chambre parentale s'inscrit dans la continuité du salon. Au programme : rangements intégrés malins et contraste de teintes, avec le blanc et le noir. En guise de tête de lit, les architectes de GCG ont pensé un coffrage qui a permis de créer des tablettes bibliothèque sur le côté. Deux suspensions tombent de chaque côté du lit et font office de lampe de chevet.
>> A lire aussi >> 40 photos pour trouver l'ambiance de son salon

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Des toilettes qui en jettent

12 - Des toilettes qui en jettent - Dans cet appartement même les toilettes se veulent déco. Olivia Charpentier et son équipe ont conservé un thème en noir et blanc. Les murs se revêtent d'un papier peint à motif Cole and Son. Le placard devient ainsi invisible. Au sol, un damier en carreaux de ciment Emery & Cie a été choisi.

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Une première chambre de bébé

13 - Une première chambre de bébé - Les deux chambres d'enfant suivent la même logique : les soubassements et le plafond adoptent le blanc alors que les murs revêtent une couleur noire. La propriétaire voulait pouvoir mettre des affiches en exergue sur une couleur foncée. Le noir rappelle également les tableaux d'écolier. La décoration des deux chambres a été laissée aux soins des propriétaires. D'un côté, on découvre une chambre de bébé colorée par les multiples jouets...

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir La chambre d'enfant adopte le noir

14 - La chambre d'enfant adopte le noir - ... De l'autre une chambre d'enfant tout en douceur. Lit et commode adoptent le gris clair. Un petit tipi devient objet décoratif.

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

agrandir Une salle de bains d'enfant rétro

15 - Une salle de bains d'enfant rétro - Le gris est de rigueur pour la salle de bains des enfants. Au sol, les architectes ont choisi un motif graphique qui dynamise la pièce. La baignoire, repeinte en gris également, adopte un look rétro avec des pieds d'aigle et une robinetterie Cristina Ondyna. Le miroir à carreaux fait écho aux verrières installées dans tout l'appartement.

Adélaïde Klarwein pour GCG Architectes

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page

+ Plus d'actualité sur Les beaux appartements parisiens >