Un triplex parisien à l'aménagement délicat

Par Emmanuelle Lopez, publié le

L'architecte Sylvie Cahen a totalement remodelé ce triplex parisien pour le rafraîchir et surtout rendre le palier "pièce à vivre" spacieux, grâce à un jeu de cache-cache maîtrisé. Découverte de ce 110 m2 tout en douceur et subtilité.

L'appartement en lui-même n'avait pas emballé le couple que ça, contrairement à la terrasse et sa vue sur la tour Eiffel. Le coup de coeur est si fort qu'il ne résiste pas et quitte son bel haussmannien. Seulement pour s'y installer avec leurs enfants, des travaux sont à prévoir. "Nous avons tout cassé puis tout reconstruit", commence . "En comparaison avec leur ancien double salon, la nouvelle pièce à vivre semblait petite. Les propriétaires voulaient retrouver cette impression d'espace mais souhaitaient pour autant ne pas tout montrer. En clair, il s'agissait de dissimuler la porte des toilettes de la cuisine ou de la salle à manger, de préserver l'intimité du salon depuis l'entrée", continue-t-elle. Aussitôt, l'architecte "voit" des meubles paravents traçant différents espaces, les rendant fonctionnels, et les dessine. Puis selon un même principe, la pro imagine une suite parentale, repense l'étage chambre d'enfants /d'amis pour y ajouter une 3e pièce. Visite.
- >> Le projet en bref >> Lieu : 15e arrondissement de Paris - >> Superficie : 110 m2 - >> L'idée : harmoniser l'appartement, créer une spacieuse pièce à vivre qui permet de profiter de la terrasse, tout en préservant l'intimité des hôtes. - >> Durée des travaux : 3 mois environs - >> Budget : 1 100 euros/m2

agrandir Une cuisine ouverte sur le salon

1 - Une cuisine ouverte sur le salon - Pour retrouver l'espace perdu, les propriétaires ont demandé à l'architecte d'ouvrir la cuisine sur le salon.
- >> A lire aussi >>
Cuisine ouverte : la tendance des cuisines

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Donner à voir que ce que l'on veut

2 - Donner à voir que ce que l'on veut - La pro imagine alors des meubles structurants : ils dessinent un sas d'entrée, accueillent différents rangements et dissimulent quelques points de vue, de sorte à préserver l'intimité de toute la famille dans chaque espace et à divers moments de la journée.
- >> A voir aussi >> 12 solutions rangement pour votre entrée

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Une cuisine moderne et spacieuse

3 - Une cuisine moderne et spacieuse - Afin d'intensifier la luminosité de la pièce (et ainsi d'amplifier l'impression de grandeur), Sylvie Cahen et ses clients se tournent vers une cuisine blanche épurée. "Pour le mobilier, nous nous sommes concentrés sur le bois, comme le parquet et le blanc", souligne l'architecte. La crédence en verre gris-bleu accentue la profondeur de la pièce et la dynamise.
- >> A voir aussi >> Quels matériaux pour une cuisine design

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Une pièce à vivre sans fausse note

4 - Une pièce à vivre sans fausse note - Même jeu de couleurs dans le salon, suspension identique, mobilier transparent (chaise de Stark, table basse)... Cette harmonie des tons accentue la sensation d'espace. Au fond de la pièce, Sylvie Cahen a imaginé une bibliothèque "un meuble façon moucharabieh qui sert de garde-corps, puisque derrière se trouve la descente d'escalier qui mène à la suite parentale - qui à l'origine était un studio. Dans l'épaisseur de ce meuble, il y a des coffres pour stocker les oreillers et plaids l'été, par exemple", développe-t-elle. Avant d'ajouter : "Tout a été racheté pour l'appartement : le canapé a été choisi en fonction de la longueur de la bibliothèque, le fauteuil Starck et table basse, transparents ne bouchent pas l'espace."

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Une table-bibliothèque

5 - Une table-bibliothèque - L'architecte a imaginé une bibliothèque, table de repas. Le plateau semble se décrocher, pourtant il est fixe. "C'est un jeu de perception qui crée une dynamique. Le meuble se cale sous le faux-plafond avec gorge lumineuse : c'est un éclairage qui améliore la luminosité en journée, à lui s'ajoutent des spots, suspensions et autres lampes", précise Sylvie Cahen.
- >> A lire aussi >> Comment faire rentrer la lumière dans une pièce sombre ?

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Le meuble bi-face et un salon cosy

6 - Le meuble bi-face et un salon cosy - Si la structure protégeant le salon des va-et-vient du couloir et de l'entrée propose une bibliothèque à ce niveau, dans le séjour elle s'offre en meuble TV avec étagère et placard. De l'autre côté les propriétaires profitent de la vue sur leur terrasse. D'ailleurs "les clients ont souhaité ce pouf géant pour que leur fille aînée bouquine tranquillement au soleil, elle adore ça", ajoute la pro.
- >> A voir aussi >> Comment aménager un salon avec cuisine ouverte ?

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Un escalier rénové, des rangements aménagés

7 - Un escalier rénové, des rangements aménagés - Avant l'escalier était recouvert de moquette. Sylvie Cahen et son équipe l'ont remplacée par du chêne clair et du blanc en écho au plan de travail en Corian et à la bibliothèque en bois. "Sous l'escalier nous avons intégré dans la façade un vide-poche et installé un grand placard pour ranger poussette et manteaux", continue l'architecte.
- >> A voir aussi >> Aménager et sublimer l'escalier en 10 idées

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Un couloir  profond

8 - Un couloir profond - Le couloir qui mène aux chambres des filles est assez étroit. "Les clients ont souhaité ce papier peint, c'est une bonne idée : il donne de la profondeur", se souvient l'architecte.
- >> A voir aussi >> Comment aménager un couloir étroit ?

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Des chambres d'enfant pensées dans le temps

9 - Des chambres d'enfant pensées dans le temps - Les chambres d'enfants ont été dessinées par l'architecte selon le même principe. "Les pièces évolueront avec les besoins de l'enfant : entre les deux armoires il y a aujourd'hui un lit et une table de change, d'ici quelque temps ce sera un autre lit. L'aînée a un lit en 90 cm, tard ses parents pourront y mettre un couchage en 120 cm voire 140 cm.
- >> A lire aussi >> Aménager une chambre d'enfant : 5 règles à connaître

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Des chambres optimisées et zen

10 - Des chambres optimisées et zen - Même idée dans la suite parentale qui a un lit en 160 cm. C'est une petite chambre : porte à galandage, placards, étagères et tables de nuit, l'architecte a tout fait pour optimiser l'espace.
Toutes les chambres sont décorées de la même façon, "les propriétaires voulaient quelque chose de doux en beige et blanc pour être raccord avec le choix des matériaux des salles de bains, elles aussi similaires", repense Sylvie Cahen.

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

agrandir Salle de bains avec double vasque

11 - Salle de bains avec double vasque - La salle de douche parentale (avec buanderie) mesure 6,5 m2, celle des enfants est petite, mais toutes deux entretiennent une ambiance douce et relaxante avec des teintes de sable et de blanc.
- >> A voir aussi >> 7 idées pour aménager une petite salle de bains

Atelier Sylvie Cahen / Elisabeth Ilic

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page

+ Plus d'actualité sur Les beaux appartements parisiens >