Une jolie maison personnalisée pour une famille de 4

Par Salomé Giraudet, publié le

Investir dans une maison récente, c'est un peu comme s'offrir une toile vierge où apposer sa propre patte. Autant dire que 180 m2 entièrement blancs incarnent le terrain d'expression rêvé pour une famille de 4. Les propriétaires de cette demeure grenobloise y avaient déjà posé leurs valises depuis quelques mois quand ils ont décidé d'entamer une vraie rénovation. Si la base était saine, elle manquait pourtant de structure : ainsi l'espace de vie ressemblait plutôt à une grande pièce froide où se superposaient sans logique canapé et coin cuisine. Pour redéfinir les volumes de la maison familiale, l'architecte d'intérieur Angèle Vuillet a pris le parti de remonter quelques cloisons.

Les amoureux des intérieurs épurés ne pourront résister au cachet moderne de cette maison familiale. Situé à Grenoble, le 180 m2 offrait une surface généreuse et surtout lumineuse au couple de propriétaires et leurs deux enfants. Encore fallait-il investir cette base immaculée à bon escient. Quasiment neuve, la bâtisse avait besoin d'être personnalisée, d'embrasser pleinement les goûts de ses nouveaux habitants. Un simple relooking n'aurait toutefois pas permis d'obtenir l'espace convivial tant recherché, voilà pourquoi Angele Vuillet - architecte d'intérieur et créatrice de l'agence Entre Les Murs - s'est attaquée aux volumes du bien. En grignotant quelques mètres carrés au garage, la pro a imaginé une toute nouvelle distribution de la pièce principale. De quoi libérer le séjour d'une cuisine ouverte encombrante. Et si les chambres des enfants perchées au deuxième étage sont restées intactes, l'étage des parents a entièrement changé de visage au cours des travaux.
-
>> Le projet de rénovation en bref >> Le Lieu : Grenoble (38). La surface : 120 m2 remaniés sur les 180 m2 au global. La durée des travaux : environ 4 mois. Le budget : 80 000 euros. L'idée : redéfinir les volumes de la demeure, en particulier la pièce à vivre. Récupérer une partie du garage pour donner vie à la nouvelle cuisine. Dessiner des lignes épurées pour respecter la silhouette de la maison.
-
>> Entre Les Murs, agence de création d'intérieurs, entrelesmurs.com.
-
>> A découvrir >> Une maison écolo recomposée pour une famille de 6

agrandir Une maison en quête d'identité

1 - Une maison en quête d'identité - Les maisons contemporaines ont un avantage certain : elles ne nécessitent pas forcément de travaux immédiats. De fait, les nouveaux propriétaires de ce 180 m2 grenoblois ont pris le temps d'y poser leurs valises avant d'envisager une quelconque rénovation. Vivre au sein de l'habitation durant quelques mois leur ont permis de mûrir leur réflexion, mais surtout de prendre conscience des défauts qui ne sautaient pas aux yeux au moment de l'acquisition. En ligne de mire : la pièce à vivre démesurée. Les 60 m2 du rez-de-chaussée n'étaient quasiment pas cloisonnés, seule l'entrée profitait d'un véritable sas. Or l'absence de séparation entre les espaces peut devenir un inconvénient, en particulier quand on recherche une ambiance intime. Le manque de chaleur était donc le point noir de ce nid familial... et le challenge principal à relever pour la pro de l'agence Entre Les Murs.
-
>> A lire également >> Comment délimiter les espaces de vie d'une pièce ?

Angele Vuillet

agrandir Ambiance feutrée dans l'entrée du 180 m2

2 - Ambiance feutrée dans l'entrée du 180 m2 - Puisque la maison avait besoin d'une enveloppe chaleureuse, Angele Vuillet a soigné chaque pièce, y compris l'entrée. Le hall était déjà cloisonné avant le top départ du chantier mais son ambiance laissait à désirer : "Nous avons imaginé l'entrée comme une boîte feutrée, explique l'architecte d'intérieur. Son côté sombre tranche complètement avec le reste de la maison, et souligne d'autant la clarté de la pièce attenante." La teinte bleu nuit (Farrow & Ball) a recouvert les murs et le plafond du sas afin d'obtenir cet effet "boîte". Remplacer le revêtement d'origine par des carreaux de ciment nuancé a également accentué la rupture avec l'espace de vie recouvert de parquet. Une fois passé la porte coulissante, c'est une pièce à vivre lumineuse qui s'offre aux invités.
-
>> A lire aussi >> 5 pièces mises en boîte !

Angele Vuillet

agrandir Une verrière chamboule le volume du rez-de-chaussée

3 - Une verrière chamboule le volume du rez-de-chaussée - Redéfinir les proportions du rez-de-chaussée était indispensable pour exploiter pleinement le potentiel du 180 m2. A l'origine, la cuisine, le salon et ;le coin repas s'entremêlaient sans logique dans une seule et même pièce. Comme les propriétaires rêvaient d'un espace où concocter les repas sans être dérangés, le dessin d'une cuisine fermée s'est vite imposé. D'autant qu'un cloisonnement partiel était le meilleur moyen de rééquilibrer les volumes. Mais comment isoler la cuisine sans faire de compromis sur le séjour ? L'architecte d'intérieur a grappillé une quinzaine de mètres carrés sur le garage attenant, jusqu'alors inexploité. Cette surface bonus s'est naturellement intégrée dans le décor du rez-de-chaussée grâce à la verrière d'atelier, modelée sur mesure pour épouser l'angle de la nouvelle cuisine. Une cloison vitrée également choisie en accord avec l'esprit contemporain qui plaît tant à la petite famille.
-
>> A voir aussi >> 3 solutions pour s'agrandir sans déménager

Angele Vuillet

agrandir La cuisine blanche ne s'isole qu'à moitié

4 - La cuisine blanche ne s'isole qu'à moitié - A l'heure où les espaces ouverts se multiplient, cette cuisine fermée fait figure de parti-pris. L'isoler du salon était un moyen de structurer un espace démesuré, mais également de le protéger des odeurs et du bruit qui peuvent polluer le quotidien familial. Depuis la cuisine, les habitants gardent un oeil sur le reste du rez-de-chaussée grâce à la verrière. La séparation vitrée alimente la pièce en lumière naturelle et permet de l'aérer grâce à la fenêtre centrale. Puisque la cuisine est en second jour, le blanc s'est imposé comme une évidence sur le mobilier, une teinte foncée aurait assombri l'ensemble de la surface.
-
>> A découvrir >> Cuisine blanche : 26 photos lumineuses à découvrir

Angele Vuillet

agrandir Des lignes épurées pour un séjour aux accents contemporains

5 - Des lignes épurées pour un séjour aux accents contemporains - "Le couple de propriétaires voulait avant tout un intérieur contemporain, surtout pas surchargé, précise la fondatrice d'Entre Les Murs. C'est pourquoi j'ai fait en sorte de ne pas encombrer le décor avec des couleurs ou des éléments trop imposants." Il est vrai que le séjour reste dépouillé. Le total look blanc souligne le beau volume et l'architecture travaillée de l'habitation. Au coeur du salon, le regard est naturellement happé par la hauteur sous plafond de 5,43 m. Pas étonnant que la pièce soit baignée de lumière à longueur de journée. Une palette neutre comme celle-ci permet également d'attirer l'attention sur des éléments qui passent habituellement inaperçus : ici les menuiseries en bois qui encadrent les baies vitrées, donnant aux ouvertures des airs de tableaux vivants.

Angele Vuillet

agrandir Le blanc, toile de fond d'une décoration moderne

6 - Le blanc, toile de fond d'une décoration moderne - Dans une maison contemporaine où la luminosité est un atout majeur, le blanc reste un choix judicieux. Si la peinture claire accentue la clarté de l'espace à vivre, elle est aussi un merveilleux support pour la décoration. Les revêtements s'effacent pour laisser la vedette aux pièces choisies avec soin par la famille. Une suspension Vertigo côtoie ainsi le mythique fauteuil Togo au salon. Une série de cadres habillent la cloison principale et nous invite à lever le regard. Avec une enveloppe neutre le décor devient interchangeable, il suffit de renouveler les accessoires - cadres, tapis, luminaires, mobilier - pour transformer radicalement l'ambiance.
-
>> A découvrir >> Des idées pour mettre en scène ses photos

Angele Vuillet

agrandir Matières brutes dans la salle à manger

7 - Matières brutes dans la salle à manger - Aucune couleur flashy ne vient rompre l'harmonie de la demeure. L'attention est avant tout portée sur les matières brutes comme le bois vieilli, le métal, le coton ou le lin lavé. Ainsi la salle à manger met en vedette une table chinée. Il n'y a pas l'ombre d'un accessoire superflu dans cette partie du 180 m2.
-
>> A lire également >> Le top des idées déco récup dénichées sur Pinterest

Angele Vuillet

agrandir Un espace de vie pensé pour toute la fratrie

8 - Un espace de vie pensé pour toute la fratrie - Concilier la vie de famille avec une décoration très épurée n'est pas chose aisée. Pour que chaque membre se sente à l'aise dans le repaire, Angele Vuillet a esquissé un espace pour les enfants au sein du rez-de-chaussée. La cloison de l'escalier fait office de garde-corps et incarne au passage le coin détente des petits ; un bureau d'écolier trouvé en brocante a permis de lui donner vie. Ici, photos de famille, dessins et créations d'enfants ont naturellement trouvé leur place.
-
>> A voir également >> 15 inspirations pour un salon familial et déco

Angele Vuillet

agrandir Une mezzanine cocooning

9 - Une mezzanine cocooning - Si les proportions du premier étage n'ont pas changé au cours de la rénovation, l'espace a toutefois subi pas mal de modifications. La mezzanine d'origine n'avait rien de ce recoin cosy où il fait bon se lover avec un bouquin. Le garde-corps en verre qui donnait sur le vide sous séjour n'était pas non aux goûts des propriétaires, il fut donc remplacé par un mur plein. Là encore, cloisonner était un moyen d'insuffler une ambiance intime à l'étage. Une aubaine pour le coin bureau qui était jusqu'alors gêné par l'animation quotidienne du rez-de-chaussée. En un sens, la mezzanine est devenue une pièce à part entière du foyer.

Angele Vuillet

agrandir Le mur bleu foncé donne le ton au coin nuit

10 - Le mur bleu foncé donne le ton au coin nuit - Un sérieux rafraîchissement a permis à la chambre de gagner en caractère. La partie nuit se distingue d'ailleurs du blanc dominant dans le 180 m2 par un mur teinté en bleu nuit. Une nuance enveloppante parfaite pour incarner la tête de lit. Le reste de la pièce est préservé de tout mobilier - un dressing fut aménagé dans le couloir pour désencombrer la chambre. Ce nouvel espace de rangement vient remplacer une penderie d'appoint, imaginée à l'aide d'étagères murales et autrefois dissimulée par un simple rideau.
-
>> A voir aussi >> Un dressing dans un couloir ? Mode d'emploi !

Angele Vuillet

agrandir Esprit brocante dans la salle de bains familiale

11 - Esprit brocante dans la salle de bains familiale - La pièce d'eau fut remodelée de fond en comble. De nouveaux sanitaires et une douche confortable ont pris place. La salle de bains affiche aujourd'hui un look un brin vintage grâce à son meuble ancien - en marbre et bois - réhabilité en vasque. Et si les murs ont conservé une teinte immaculée, le sol apporte quant à lui du rythme à l'atmosphère. Quant au carrelage (Mutina) à motifs graphiques, il vient contraster l'esprit rétro du mobilier avec une note contemporaine bienvenue.
-
>> A découvrir >> Salle de bains : quand les murs font la déco

Angele Vuillet

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris
Je m'abonne

Newsletter CôtéMaison

Recevez quotidiennement le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

1 commentaire

<a href="http://eva-mebel.info/maison-famille/diaporama/maison-a-grenoble-une-maison-familiale-au-style-contemporain_31554.html">nice</a>

Signaler un contenu abusif

Retour vers le haut de page