Cure de couleurs pour cette maison de vacances restructurée

Par Audrey Couppé de Kermadec, publié le

"Il fallait vraiment être architecte pour se lancer dans un tel projet", commence Reno Corriol pour planter le décor. Quatre mois de travaux intenses et une équipe d'experts ont été nécessaires pour que la maison de vacances du fondateur de l'agence Le Groupe 23 s'offre un nouveau visage. Boostée par la clarté et les couleurs du Sud, la résidence secondaire est enfin à la hauteur des paysages de l'île de Porquerolles qui nimbent la propriété.

Lorsque Reno Corriol a récupéré les clefs de sa maison de vacances, elle était tout juste habitable. Pour en faire une résidence secondaire digne de la précieuse île de Porquerolles, le fondateur de l'agence Le Groupe 23 a dû jongler avec les dégâts des eaux, le plancher enfoncé, les pièces cloisonnées et la mauvaise isolation de l'ancienne maison. En choisissant de décloisonner la pièce à vivre et en y façonnant une double hauteur bordée de verrières, la moitié du travail était faite. Les couleurs chatoyantes inspirées de la Méditerranée et le mobilier sur mesure se sont chargés d'achever la rénovation. Coup d'oeil sur cette maison de famille rayonnante.
>> Le projet de rénovation en bref >> Le lieu : île de Porquerolles (83). La superficie : 100 m2. La durée des travaux : 4 mois. Le budget de la rénovation : 140 000 euros. L'idée du projet : restructurer la maison de A à Z, ramener de la clarté dans les pièces, créer une double hauteur pour ouvrir les espaces.
>> A lire aussi >> Une maison de vacances aux horizons multiples

agrandir Une hauteur décuplée dans la pièce à vivre

1 - Une hauteur décuplée dans la pièce à vivre - Dans son jus depuis les années 80, cette maison de l'île de Porquerolles a demandé beaucoup d'attention pour coller aux envies de la famille. "Elle était dans un état de vétusté très avancé, de nombreux dégats des eaux l'avaient fortement déteriorée et le rez-de-chaussée était constitué de trois petites pièces sombres et cloisonnées", amorce Reno Corriol. Toutes les cloisons de la pièce à vivre sont tombées pour que cuisine, salon et salle à manger ne fassent qu'un. Mais cette restructuration des espaces n'était pas suffisante pour le pro : "Les volumes ont été non seulement décloisonnés, mais également déplafonnés", raconte-t-il. Pour décupler la surface et multiplier les ouvertures, le plafond a été cassé dans une grande partie de la pièce, façonnant une double hauteur, source de lumière. A certains endroits, le plafond culmine même à 5 mètres au-dessus du sol ! Du bas de la mezzanine, la salle de bains se devine derrière une enfilade de verrières.
>> www.legroupe23.fr
>> A lire aussi >> Une maison familiale remise à niveau

Vincent Ruffe

agrandir La couleur comme fil conducteur

2 - La couleur comme fil conducteur - Dans le séjour de 35 m2, un carrelage en travertin et des murs blancs donnent un coup de main aux nombreuses ouvertures créées pour gagner en luminosité. Sur cette toile de fond éclatante, un pan de mur bleu turquoise grimpe jusqu'au plafond et permet à la pièce de gagner en personnalité. "Chaque espace possède sa propre thématique, mais le schéma reste le même : toutes les pièces comprennent un ou ieurs éléments en chêne accompagnés d'une couleur spécifique", explique Reno Corriol. La déco offre donc une identité propre à chaque espace sans faire l'impasse sur l'harmonie.
>> A lire aussi >> Avant/après : une maison familiale boostée par la couleur

Vincent Ruffe

agrandir Un salon en hommage au Sud

3 - Un salon en hommage au Sud - Dans le coin salon, les couleurs se frayent un chemin et égayent le décor. En retrait, sous la mezzanine, deux fauteuils chinés en patchwork chatoyant prêtent main forte aux assises grises de chez Habitat. Des coussins "aux couleurs du Sud" se regroupent en accumulation pour colorer ponctuellement l'espace, tandis que trois suspensions en relief descendent en cascade et jouent avec la hauteur sous plafond du séjour.
>> A lire aussi >> Un air de vacances dans une maison de famille près de Paris

Vincent Ruffe

agrandir Une cuisine dessinée sur mesure

4 - Une cuisine dessinée sur mesure - La nouvelle cuisine étant désormais ouverte, le bleu du séjour s'y est immiscé. Tout le mobilier de la pièce lovée sous la mezzanine a été dessiné et realisé par la menuiserie de l'agence de Reno Corriol, Le Groupe 23. Encore une fois, le chêne et la couleur s'offrent en fils conducteurs et réchauffent au passage l'Inox de la crédence qui court le long des meubles bas.
>> A lire aussi >> Une cuisine sur mesure qui ne ressemble à aucune autre

Vincent Ruffe

agrandir Une chambre à coucher bien encadrée

5 - Une chambre à coucher bien encadrée - Un bleu cristallin que celui du séjour s'est fait une place sur un des murs de la chambre pensée comme pour un hôtel. Derrière le couchage, un lé de papier peint imprimé (Jardin d'Osier de Hermès) répond à la teinte bleutée et s'entoure d'une tête de lit sur mesure bardée de rangements. Dans la profondeur de l'élément, une petite niche en chêne a été creusée pour faire office de table de nuit gain de place.
>> A lire aussi >> 35 chambres bien optimisées avec des rangements malins

Vincent Ruffe

agrandir Une salle de bains perchée offre une vue plongeante sur la pièce à vivre

6 - Une salle de bains perchée offre une vue plongeante sur la pièce à vivre - La verrière que l'on aperçoit depuis le rez-de-chaussée dissimule une salle de bains tout en longueur. Repeint en noir, l'élément industriel participe au look chic de la pièce en noir et blanc et vient en renfort à la fenêtre de toit pour un apport maximal en lumière. Pour tenir compagnie au meuble vasque suspendu, une niche en chêne s'intégre en retrait. La douche s'habille de zelliges nacrés tandis qu'au sol, des carreaux de ciment apportent leur lot de cachet au décor.
>> A lire aussi >> 15 salles de bains de pro follement rétro

Vincent Ruffe

agrandir Une chambre d'appoint comme un nid douillet sous les toits

7 - Une chambre d'appoint comme un nid douillet sous les toits - Cette petite chambre de 7 m2 est dédiée à l'un des enfants de la famille. Le couchage s'insère dans la largeur de la pièce sous les toits et s'offre une vue imprenable sur le ciel dégagé grâce à la fenêtre de toit qui lui fait face. Une tête de lit sur mesure poursuit sa route sur l'un des côtés du lit et s'habille de la même teinte bleu nuit (Farrow & Ball) que la cloison adjacente. Près de l'entrée, une console chinée emprunte la même tonalité.
>> A lire aussi >> Des chambres à ciel ouvert pour une nuit à la belle étoile

Vincent Ruffe

agrandir Le sur mesure optimise la chambre des enfants

8 - Le sur mesure optimise la chambre des enfants - Une autre chambre d'enfants a été aménagée sous les toits. Afin de ne pas encombrer visuellement l'espace restreint, la déco du coin nuit mise sur la simplicité et se résume à deux lits placés de part et d'autre de la pièce. En soupente, un meuble sur mesure s'insère discrètement et court en longueur jusqu'aux deux couchages. Une niche en multiplis munie de spots scinde l'élément en deux pour aérer le décor et servir de table de chevet.

Vincent Ruffe

agrandir Une petite chambre d'amis fait la part belle au bois

9 - Une petite chambre d'amis fait la part belle au bois - La chambre d'amis de la maison de vacances, qui s'est installée en lieu et place d'une ancienne salle de bains, opte elle aussi pour un look minimaliste. Deux tables de nuit de Marcel Gascoin encadrent le lit en bois surplombé d'appliques naturelles. Un mur légèrement teinté de vert colore subtilement l'espace zen.
>> A lire aussi >> Chambre zen : quelle déco pour mieux dormir ?

Vincent Ruffe

agrandir Une salle de bains en longueur optimisée par le sur mesure

10 - Une salle de bains en longueur optimisée par le sur mesure - Dans la salle de bains adjacente, l'ambiance est également à l'épure ! Un meuble vasque sur mesure dessiné par Le Groupe 23 joue avec le vert olive tandis que des zelliges couleur crème réfléchissent la lumière des spots dans la douche.

Vincent Ruffe

agrandir Un salon réservé aux adolescents de la famille

11 - Un salon réservé aux adolescents de la famille - Le sous-sol de la résidence secondaire a lui aussi subi de nombreux changements pour accueillir la famille. Un salon secondaire y a été aménagé pour que les adolescents puissent avoir leur espace intime. "Cette annexe leur est dédiée pour qu'ils puissent y passer du temps à l'écart des adultes, ou rentrer tard de soirée sans réveiller toute l'habitation", précise Reno Corriol. La pièce a été sobrement meublée d'éléments chinés, d'une table basse Habitat et de coussins faits main inspirés des années 50.
>> A lire aussi >> Aménager un sous-sol en pièce habitable

Vincent Ruffe

agrandir Les extérieurs ont eu leur lot de changements

12 - Les extérieurs ont eu leur lot de changements - Huit à dix personnes peuvent s'attabler sur la terrasse en hauteur de la maison de vacances. En bas, l'espace extérieur de 48 m2, qui n'était autrefois qu'un terrain de terre battue, accueille désormais un salon de jardin à l'abri des regards.

Vincent Ruffe

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page