Comment délimiter les espaces de vie d'une pièce ?

Par Salomé Giraudet, publié le

Dans les petites comme dans les grandes habitations, la tendance est aux espaces ouverts. En témoigne l'engouement - toujours croissant - pour les cuisines ouvertes. Le phénomène est tel qu'il n'impacte pas seulement le séjour mais est plébiscité aussi côté nuit où suites parentales et chambres partagées se multiplient. En revanche, décloisonner ne veut pas dire fusionner les espaces. Pour que chaque zone conserve un soupçon d'autonomie, il est nécessaire de les délimiter. Verrière, claustra, rideau, cloison modulable ou simplement mobilier et revêtement déco : sélection des meilleures options à disposition pour distinguer deux aires dans une même pièce.

Les espaces à vivre multifonctions ne cessent de faire de nouveaux adeptes. Aux quatre coins de la maison, les cloisons volent en éclats et laissent place aux pièces ouvertes où l'on se sent bien... Toutefois sans structuration, la surface décloisonnée risque de paraître désordonnée. Voilà pourquoi il est important de délimiter les différents espaces voués à cohabiter. Un simple rideau suffit à démarquer la cuisine ouverte du coin détente, mais il existe aussi des aménagements sur mesure pour séparer une pièce en deux. Une verrière est idéale si l'on cherche à isoler une zone du logement sans la priver de lumière. Tout comme les claustras qui donnent du rythme aux espaces qu'ils séparent. Au fond, structurer les pièces ouvertes n'est pas si compliqué, il suffit de prendre exemple sur les pro de la maison.
>> A lire également >> Les aménagements multifonctions bousculent la maison !

agrandir Surélever le bureau pour le distinguer du coin détente

1 - Surélever le bureau pour le distinguer du coin détente - Cloisonner n'est pas l'unique option quand on souhaite distinguer deux espaces aussi différents qu'un salon et un bureau. Comme les architectes d'intérieur de l'Atelier Daaa, il est possible d'opter pour une estrade afin de surélever le coin bureau. Jouer avec les niveaux permet alors de moduler la perception de la pièce et ainsi créer deux zones en une - une astuce de pro à retenir, en particulier si on manque d'espace dans son cocon.
>> Plus de photos >> A lire aussi >> Télétravailleurs, auto-entrepreneurs : aménager un espace de travail chez soi

Delphine Queme

agrandir Diviser la pièce à vivre avec des claustras

2 - Diviser la pièce à vivre avec des claustras - Les claustras sont très utiles pour créer une séparation entre deux espaces de vie, ils isolent sans cloisonner. Les tasseaux graphiques tempèrent ainsi les volumes généreux de cet appartement familial : le salon conserve la vue sur la cuisine dînatoire mais parait intimiste. Une impression renforcée par le bois des claustras qui réchauffe immédiatement les murs immaculés. En prime, ces séparations apportent une -value esthétique au séjour.
>> Plus de photos de >> A découvrir >> Entre bois et blanc, voici 10 chouettes idées d'aménagement !

Transition Interior Design

agrandir Délimiter la partie cuisine avec un rideau

3 - Délimiter la partie cuisine avec un rideau - Il n'est pas nécessaire d'engager de gros travaux pour restructurer une pièce. De fait un simple rideau peut faire l'affaire, il suffit de le placer à la jonction du salon et de la cuisine pour moduler l'intérieur. Ouvert, le rideau encadre les espaces avec élégance ; fermé, il crée une atmosphère cocooning. Un voilage est adapté si la luminosité fait défaut dans la pièce, tandis qu'un tissu occultant est idéal si on recherche l'intimité.
>> Plus de photos de cette maison familiale modelée par l'architecte d'intérieur Sébastien Markoc
>> A voir également >> Comment créer une pièce en second jour ?

Adelo Michael/Sébastien Markoc

agrandir Créer une entrée à l'aide d'une mini verrière

4 - Créer une entrée à l'aide d'une mini verrière - Quoi de mieux qu'une verrière pour délimiter les zones d'une pièce ouverte ? Avec ses multiples formats, la cloison vitrée s'adapte à toutes les configurations. On l'imagine volontiers en version XXL pour isoler un bureau du reste du séjour ou scénariser le point d'eau d'une suite parentale. Les petits modèles sont aussi un bon choix quand on cherche à démarquer une entrée de la pièce à vivre. Apposée sur un meuble ou un muret monté pour l'occasion, la verrière sépare facilement l'espace à vivre.
>> Plus de photos de cet espace cuisine et entrée imaginé par le collectif Space Factory
>> A lire aussi >> 16 verrières qui sortent vraiment de l'ordinaire

Hervé Goluza

agrandir Fractionner la pièce de vie avec un îlot de caractère

5 - Fractionner la pièce de vie avec un îlot de caractère - L'îlot central n'a pas pour seule utilité de doubler la surface de préparation, il joue également les marqueurs visuels entre la cuisine et le salon. On prend exemple sur cet appartement parisien où l'îlot identifie la limite entre coin détente et partie technique. Mieux vaut choisir une teinte qui contraste avec le reste du séjour, comme ce noir mat, pour créer une séparation franche.
>> Plus de photos de

Shoootin pour Atelier Maureen Karsenty

agrandir Séparer la chambre de la salle d'eau avec une tête de lit

6 - Séparer la chambre de la salle d'eau avec une tête de lit - Surface basse de plafond ou mètres carrés limités, les suites séduisent de en pour leur praticité. Mais faire tomber le mur entre la chambre et la salle de bains n'est pas faire une croix sur l'intimité de chaque espace. Prenons exemple sur cet appartement bordelais : aucune porte ne sépare le coin nuit de la douche, mais une tête de lit isole les deux parties. Le Studio Polka a opté pour un muret doublé d'un claustra mais il est possible d'imaginer une toute autre tête de lit.
>> Plus de photos de cet appartement sans cloison imaginé par le Studio Polka
>> A découvrir >> Ils ont troqué leur chambre contre une suite parentale

Thomas Pannetier

agrandir Installer une cloison mobile entre deux coins nuit

7 - Installer une cloison mobile entre deux coins nuit - Dans une chambre ouverte où cohabitent deux coins nuit, impossible de faire l'impasse sur la démarcation. Pour que chacun profite d'un espace donné, on se tourne vers la cloison mobile. Montée sur rail, elle coulisse afin de moduler le degré d'ouverture entre les deux zones de la chambre. Le must ? Adopter une cloison en bois ajourée. Ainsi la lumière naturelle continue de circuler.
>> Plus de photos de ce deux-pièces familial sublimé par l'agence JUNE
>> A consulter >> Comment créer un coin bébé dans la chambre parentale ?

Shoootin pour June

agrandir Identifier le salon grâce au canapé d'angle

8 - Identifier le salon grâce au canapé d'angle - Si les travaux ne sont vraiment pas votre tasse de thé, il existe des astuces déco pour délimiter les espaces facilement. En première ligne, le canapé d'angle. La structure avec méridienne est un bon moyen de dessiner une zone "salon" dans une pièce multifonction. Le canapé encadre la table basse et identifie alors les mètres carrés exclusivement réservés à la détente. Au passage, il structure les autres espaces qui s'installent dans son dos, comme une aire dédiée à la salle à manger ou un coin lecture douillet.
>> Plus de photos de ce 71 m2 parisien rajeuni par l'Atelier Daaa

Delphine Queme

agrandir Aménager la pièce à vivre autour d'un meuble central

9 - Aménager la pièce à vivre autour d'un meuble central - Concentrer l'ensemble du mobilier contre les murs est une erreur que nous sommes nombreux à commettre. Quand la pièce de vie est un plateau où se rencontrent ieurs fonctions, il faut investir l'espace central. Ici, un meuble sur mesure incarne le point de rencontre du salon, de la cuisine et du coin repas - autrement dit c'est autour de cet aménagement que les trois zones gravitent. A noter : cette astuce fonctionne également avec un buffet classique ou une étagère, mais reste efficace si le meuble en question court du sol au plafond.
>> Plus de photos de >> A voir également >> 35 salles à manger qui ont trouvé refuge dans le salon

Shoootin pour Transition Interior Design

agrandir Changer le sol entre deux zones

10 - Changer le sol entre deux zones - Si un espace manque de clarté, installer une cloison, un claustra ou un meuble tout hauteur risque d'augmenter ce défaut. Dans ce cas, on se tourne vers les revêtements de sol pour distinguer deux surfaces qui cohabitent. Un duo parquet/carreaux de ciment fonctionne dans l'espace jour comme dans la partie nuit d'une maison. On veille toujours à poser le sol le résistant du côté des pièces d'eau, à risque qu'un salon ou un couchage.
>> Plus de photos de >> A consulter >> Je joue avec les cloisons transparentes pour aménager mon intérieur

Bertrand Fompeyrine pour Boclaud Architecture

agrandir Adopter un tapis pour distinguer deux espaces

11 - Adopter un tapis pour distinguer deux espaces - Quelques accessoires déco suffisent à dessiner des zones distinctes dans une pièce. Un tapis permet ainsi de démarquer le salon d'un coin repas, à condition d'opter pour un modèle aussi large que le canapé - on peut également adopter deux tapis colorés qui incarnent chacun un espace donné. Et pour accentuer cette distinction, il suffit de luminaires suspendus aux différents angles de la pièce.
>> Plus de photos de ce petit appartement bohème chic signé Holborn design
>> A voir également >> Multipliez les tapis pour un intérieur cosy

Holborn design

agrandir Utiliser la couleur pour esquisser des zones

12 - Utiliser la couleur pour esquisser des zones - La peinture est une alliée de taille quand on souhaite structurer des espaces, voilà pourquoi il ne faut pas avoir peur de multiplier les teintes. Un ton foncé pour envelopper le séjour dans une ambiance feutrée, une couleur claire qui illumine le couloir, une nuance chaleureuse pour un coin repas convivial ; la pièce à vivre de ce logement n'a pas froid aux yeux ! Un parti-pris payant au vu du résultat, chaque zone étant clairement identifiable grâce au code couleurs.
>> Plus de photos de

Thomas Marquez

agrandir Démarquer le coin nuit avec un papier peint graphique

13 - Démarquer le coin nuit avec un papier peint graphique - Si vous préférez les imprimés aux couleurs intenses, servez-vous du papier peint pour délimiter les espaces. Un intissé avec un motif ou moins prononcé constitue un bon marqueur visuel : il construit un cadre qui remplace les cloisons traditionnelles. Le papier peint trouve donc sa place dans un studio où il distingue un coin nuit : dans une chambre d'enfants où il divise deux couchages ; dans un séjour où il incarne l'espace détente.
>> Plus de photos de ce studio dépaysant modelé par la décoratrice Bénédicte Soltner
>> A lire aussi >> Papier peint : la cuisine s'y colle

Bénédicte Soltner

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter CôtéMaison

Recevez quotidiennement le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page