Rampe d'escalier : tout ce qu'il faut savoir

Par Agnès Denoix-Molina, publié le
Rampe d'escalier : tout ce qu'il faut savoir

Rampe d'escalier : tout ce qu'il faut savoir

Castorama

Une rampe d'escalier est bien compliquée à choisir et à concevoir que l'escalier lui-même. Le choix ne se limite pas à l'esthétique. Il faut penser avant tout à la sécurité.

Vous souhaitez habiller votre escalier d'une rampe à la fois fiable, qualitative et esthétique. Mais quel budget prévoir pour une nouvelle rampe d'escalier ? Comment choisir un garde-corps sécurisé ? Pour quel modèle de rambarde opter ? Toutes les réponses, et encore ! 

Commencez par bien évaluer le budget de votre rampe d'escalier

La rampe d'escalier contribue à la personnalisation de votre intérieur et le budget à prévoir est loin d'être négligeable. Pour une rampe droite d'environ 3m50, les prix oscillent en moyenne entre 200 euros (modèle en bois très simple), à de 1200 euros (création multi-matériaux, Inox, remplissage en verre feuilleté etc.). Sans compter qu'une rampe d'escalier courbe coûtera bien cher qu'une rampe d'escalier droit. En un mot, c'est le souvent la rampe qui fera le prix de l'escalier

>> A lire aussi >> Les garde-corps d'escalier se font déco ! 

Rampe d'escalier : tout ce qu'il faut savoir

Echelle Européenne

Privilégiez la sécurité à l'esthétique

Quel que soit le tarif de la rampe, la forme de l'escalier ou le matériau choisi (bois, métal) avec ou sans remplissage (métal, verre, toile spéciale, filet etc.), il va falloir tenir compte d'un certain nombre de contraintes techniques, pour un usage au quotidien en toute sécurité

La rampe d'escalier assure en effet deux fonctions essentielles : prévenir les chutes (elle joue donc le rôle de garde-corps), mais aussi soutenir les jeunes enfants ou les personnes à mobilité réduite

>> A lire aussi >> Les conseils sécurité pour votre escalier 

Concevez la rampe d'escalier comme un garde-corps

La rampe d'escalier doit éviter de nous faire basculer dans le vide. Prévoyez une hauteur de 90 cm minimum entre le nez de marche et le niveau supérieur de la rampe (la main courante). 

Ecartez les conceptions de type "échelle" : un jeune enfant ne doit pas pouvoir l'escalader. 

Evitez qu'un enfant puisse passer à travers la rampe.

Lisses, barreaux, câbles, volutes ou remplissages perforés doivent empêcher le passage de la tête et des épaules d'un enfant. Les lisses sont les barres horizontales de la rampe. Les barreaux (ou barreaudage) correspondent aux barres verticales. Pour prévenir les accidents, il suffit d'appliquer les règles de sécurité suivantes : 

- Pour les escaliers avec limon : l'espace entre la première lisse (ou encore le panneau) et le limon n'excédera jamais 18 cm. Le limon étant la partie qui supporte les marches. Il peut remonter au niveau des nez de marches, parfois même au-delà. 

- Pour les escaliers sans limon (en béton ou métal par exemple) : le vide entre nez de marche et lisse basse (ou câble) ne dépassera pas les 5 cm. 

- Tenez compte des vides situés entre la lisse basse et la lisse haute. Prévoyez un espace maximum de 11 cm entre barreaux ou panneaux verticaux, et de 18 cm entre lisses ou câbles parallèles. 

- Avec des compositions particulières comme des volutes, des rosaces ou des croix de Saint André, les espaces ne doivent pas permettre le passage d'un gabarit très précis : un parallélépipède de 25 cm X 11 cm X 11 cm. 

Rassurez-vous, les professionnels vous proposant ce type de rampe sur mesure sont sensés connaître ce type de géométrie. 

>> A lire aussi >> L'escalier qu'il faut à votre maison 

Rampe d'escalier : tout ce qu'il faut savoir

L'Echelle Européenne

Etudiez bien la fixation de la rampe d'escalier

L'idéal : fixer la rampe d'escalier de façon latérale (sur le côté). Vous ne perdrez pas d'espace de circulation et la fixation posera moins de problème. Mais cela ne sera pas toujours possible à cause de la trémie par exemple (espace du plancher laissant passer un escalier). Car il faut que la rampe puisse conserver le même type de fixation sur toute sa hauteur. 

Si vous devez poser la rampe sur la face horizontale de l'escalier (limon ou marche), ne percez pas trop près du bord (comptez 10 fois le diamètre du perçage au minimum) sinon vous risquez de faire éclater le matériau. 

L'espacement des poteaux, qui dépend des matériaux choisis, joue aussi un rôle capital. Il contribue à la rigidité de l'ensemble. Demandez conseil à des professionnels. 

Les systèmes de fixations de la rampe se déterminent avec soin (ancrage ou scellement) en fonction du matériau de l'escalier (béton, parpaing, pierre, bois, métal) et de l'espace dont vous disposez. Référez-vous aux notices de pose.  

Pour les filets en corde, n'oubliez pas de tenir compte de la souplesse du matériau, pour éviter qu'un enfant puisse glisser dessous. 

Soignez la finition des rampes d'escalier en bois 

Les rampes métalliques sont généralement fournies avec une finition garantie entre 5 et 10 ans. Mais c'est rarement le cas pour le bois. La surface la exposée aux dégradations se situe au niveau de la main courante. Protégez-la durablement avec un vitrificateur similaire à celui utilisé pour l'escalier lui-même. 

>> A lire aussi >> 4 stratégies pour rafraîchir un escalier  

Rampe d'escalier : tout ce qu'il faut savoir

SK-Systeme

La main courante : un soutien bien pratique

La main courante est destinée à faciliter les déplacements dans l'escalier. Elle se situe au sommet de la rampe, mais peut tout aussi bien s'installer seule contre un mur, en complément. Cet accessoire s'avère alors très pratique lorsque l'escalier est assez large ou encore, si vous avez de jeunes enfants ou des personnes à mobilité réduite dans votre famille.  

La main courante s'installe généralement à 90 cm de hauteur. Mais pour les tout-petits, descendez-la à 60 cm : ils pourront mieux s'y accrocher et ne saliront pas le mur ! Un cordage marin suffisamment tendu, peut tout à fait faire l'affaire. 

>> A lire aussi >> Nos conseils pour aménager un escalier chez soi 

Peut-on appliquer les mêmes règles pour une rampe d'escalier à l'intérieur et à extérieur ?

Absolument ! Sachez d'ailleurs qu'à partir d'un mètre de hauteur, la présence d'une rampe d'escalier est obligatoire. Seulement, à l'extérieur, les finitions et fixations doivent pouvoir résister aux agressions climatiques. Il faudra par exemple envisager de l'Inox marin en bord de mer, et ce jusqu'à 15 km dans les terres. Vous éviterez ainsi les longues corvées annuelles de peinture...  

Rampe d'escalier : tout ce qu'il faut savoir

Castorama

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Paris

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page
velotime.com.ua/category/gornye-velosipedy/

https://velotime.com.ua