Tout savoir sur les lianes grimpantes : clématite, passiflore et bignone

Par Côté Maison, publié le
Tout savoir sur les lianes grimpantes : clématite, passiflore et bignone

Tout savoir sur les lianes grimpantes : clématite, passiflore et bignone

Getty Images/iStockphoto

Les lianes grimpantes sont un ravissement permanent dans les jardins et sur les terrasses. Parmi elles, clématite, passiflore et bignone sont à privilégier.

Les lianes grimpantes sont très faciles à cultiver, dès lors que l'on prend quelques précautions. Elles peuvent être plantées contre un mur, autour d'un vieil arbre ou au pied d'une conduite pluviale pour la masquer. Nos conseils pratiques aideront jardiniers débutants et confirmés à cultiver les lianes grimpantes, en particulier les clématites, passiflores et bignones, avec réussite dans leur jardin et sur leur terrasse. 

>> A lire aussi >> On craque pour les vignes d'appartement  

Plantation des lianes grimpantes

Installez ces lianes dans un endroit bien ensoleillé tout en prévoyant de maintenir leurs pieds à l'ombre pour la clématite. La passiflore est celle qui résiste le moins bien au froid. Dans les régions fraîches, on préférera les variétés résistantes au gel. Ces grimpantes apprécient les terres riches. Travaillez le sol où vous souhaitez les installer, ajoutez du compost décomposé dans les trous de plantation et disposez un lit de billes d'argile ou de sable dans le fond du trou si la terre est trop argileuse. 

Installez la motte de clématite légèrement en biais, vers le support sur laquelle elle grimpera. La bignone et la passiflore peuvent être plantées verticalement et supportent le soleil sur leur base. Enfoncez le début des tiges sur quelques centimètres cm. Rebouchez le trou et ne tassez pas. Arrosez copieusement. Attachez ensuite les tiges verticales sur le support avec des liens légers pour aider le démarrage des lianes. Elles se débrouilleront ensuite toute seule. Laissez beaucoup d'espace entre chaque plante, au moins 1 mètre de part et d'autre. 

>> A lire aussi >> 5 plantes hyper résistantes à avoir dans son jardin  

Les lianes grimpantes en pot

Ces lianes grimpantes peuvent être cultivées dans des grands bacs, protégées des coups de vent. Attention en outre à l'arrosage car la terre des jardinières sèche rapidement. Prévoyez un bon drainage et ajoutez du chaque automne en griffant légèrement le haut du bac. Procédez comme la plantation en pleine terre. 

>> A voir aussi >> Tout savoir sur le muflier  

Taille et entretien des lianes grimpantes

Taillez les bignones et la passiflore au début du printemps, simplement pour maintenir leur encombrement notamment lorsque les lianes sont plantées contre un mur. Cette taille tôt en saison, n'empêchent pas la floraison. 

Les clématites fleurissant au printemps se taillent elles, après la floraison. Les autres clématites pourront être taillées à la fin de l'hiver, comme les autres lianes, hors période de gel. 

Il est important de tailler les lianes avant qu'elles ne se dégarnissent du pied. Elles peuvent aussi se tailler dans l'épaisseur pour éviter qu'elles ne prennent trop de place. C'est utile pour les lianes en pot, afin d'éviter de grandes prises au vent. 

>> A lire aussi >> Fleurs : le calendrier des annuels et des semis  

Arrosages et engrais des lianes grimpantes

Arrosez régulièrement les premières années de plantation, le soir, sans toucher les feuillages. Par la suite arrosez une fois par semaine en été durant les périodes très sèches suffit. 

Paillez le sol au début du printemps au pied des lianes après avoir apporté une dose d'engrais pour plantes fleuries à libération lente (osmocote). Ceci permettra aux lianes de grandir sans attaques de parasites

Maladies et parasites qui touchent les lianes grimpantes

Les pucerons et les acariens sont friands des lianes grimpantes et peuvent rapidement les coloniser. Le meilleur remède est de traiter les lianes de pulvérisations de savon noir et d'alterner avec du purin d'ortie. Procéder le soir de préférence et par jour sans vent

Les variétés de lianes grimpantes à choisir

La clématite : Premières en fleurs au printemps, optez pour les clématites Montana, puis fleurissent les clématites alpina violettes ou blanches, les clématites viticella les variétés à grandes fleurs Comtesse de Bouchaud, rose pâle, Jackmanii violet franc, Niobe rouge foncé, presque bordeaux ou Mme Lecoultre toute blanche. Pour une plantation avec un climat doux, choisissez la clématite armandii au feuillage persistant.  

La bignone : Elle se décline dans différentes couleurs chaudes. La variété Yellow Trumpet est jaune pâle, tandis que la bignone Indian Summer, est orange saumon et la bignone Stromboli d'un beau rouge franc.  

La passiflore : Dans les régions sans gel choisissez la passiflore racemosa, rouge carmin superbe, la variété Blue velvet, aux longs filaments violets ou encore la ravissante passiflore rose Victoria.Si vous craignez le froid optez pour la passiflore Caerulea, qui résiste à moins 15 °.  

>> A lire aussi >> Tout savoir sur le pissenlit 

Astuce du jardinier sur les lianes grimpantes

Paillez, paillez, paillez les pieds des lianes pour protéger leur collet et espacer les arrosages.  

Ailleurs sur le web

Contenu proposé par Taboola

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Abonnez-vous

Côté Ouest

Newsletter CôtéMaison

Recevez trois fois par semaine le meilleur de l'actu déco de Côté Maison

Services

Commentez cet article

0 commentaire

Retour vers le haut de page